Après l’affichage du premier article, le chargement des nombreuses images des articles suivants nécessite environ une minute d’attente.

LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE

 

jeudi 21 février 2019

Faillite de la politique française par Maxime TANDONNET



FAILLITE DE LA POLITIQUE FRANÇAISE

Par Maxime TANDONNET


Il y a bientôt deux ans, une nouvelle équipe prenait le pouvoir en promettant «un nouveau monde» qui devait se substituer à «l‘ancien monde», comme le Bien devait remplacer le Mal, et une transformation radicale du pays dans le sens de l’exemplarité. 



Deux ans plus tard, la France sombre dans un innommable chaos:  incapacité des autorités, depuis quatre mois, à interrompre le cycle  de la violence sauvage, retour des instincts les plus abjects et barbares, pays déchiqueté par toutes sortes de haines fanatiques et de dérives sectaires, effondrement de l’intelligence collective, dramatiques scandales au plus haut sommet de l’Etat, tornade de nihilisme sur fond de désordres, de pauvreté croissante, d’échec économique et de lourdes hausses d’impôt et de la dette.
En principe, dans une démocratie normale, après deux ans, les responsables politiques de ce fiasco devraient être sanctionnés ou d’eux-mêmes, avoir la dignité de changer de métier. Responsabilité, dignité, honneur, sont des notions devenues obsolètes, définitivement ringardes. Mais il y a pire. 
La faillite de la politique française ne se limite pas aux responsables directs de ce naufrage. Personne aujourd’hui, dans le monde politique n’est en mesure de présenter une alternative vraisemblable. Voilà qui est sans précédent. Les Républicains de gouvernement ont même réussi à s’effacer devant un courant qui n’a jamais su incarner autre chose depuis quatre décennies que la provocation vulgaire et salace. Il fallait le faire…
Une innommable bêtise suinte de cet affligeant spectacle. Le pays est dans l’impasse absolue. Que reste-t-il à espérer? Un événement inattendu et imprévisible, se traduisant par un coup de balai dans la fourmilière et la possibilité de repartir sur de nouvelles bases. Mais rien de moins sûr et la course à l’abîme peut durer encore des années…


Aucun commentaire: