LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE, cliquer sur l'image pour lire l'article


 

mardi 30 juillet 2019

Comment la Tunisie s'est vidée de ses Juifs



Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps     

David Cazès historien avec un groupe de rabbins et d'étudiants en 1887

Les commentaires acerbes à la suite à mon article sur la mort de Béji Caïd Essebsi prouvent que les Tunisiens cherchent absolument à occulter le passé des Juifs dans leur pays et à gommer leur présence, souvent antérieure à l’arrivée des Arabes. Ils veulent réécrire l’Histoire dans une sorte de fausse justification. En fait ils n’arrivent pas à se convaincre qu’ils ont raté le coche avec leurs Juifs et par dépit, ils se vengent sur Israël, l’objet de leur ressentiment. Ils ont provoqué le divorce et ils n’arrivent pas à s’en remettre quand ils constatent la réussite dans tous les domaines de leurs ressortissants en France et même en Israël.

Caïd Essebsi : des accusations étayées


CAÏD ESSEBSI : DES ACCUSATIONS ÉTAYÉES


Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps



Le déchaînement d’insultes de lecteurs à la suite de mon article sur la mort de Béji Caïd Essebsi (BCE) m’impose de justifier dans le détail les griefs à son encontre. J’ai subi par ailleurs une attaque en règle du journal tunisien Directinfo qui semble ignorer certains faits pourtant avérés; mais les journalistes ne peuvent pas tout savoir. Étant sûr que mon droit de réponse ne sera pas respecté, je publie mes arguments sur notre site. 

dimanche 28 juillet 2019

Plaidoyer pour Habib Bourguiba le visionnaire



Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps

Pour tous ceux qui m’insultent en m’accusant de n’avoir abordé que le côté négatif de la Tunisie, je republie un article du 16 janvier 2012, paru sur le site Slate-Afrique au lendemain de la révolution de 2011, sans aucune modification. Il permet de comparer la personnalité d’Habib Bourguiba avec celle plus contestable de Beji Caïd Essebsi. Bourguiba avait une position très ouverte vis-à-vis des Juifs et des Israéliens contrairement à Essebsi qui n'a cessé de montrer son côté anti-sioniste, voire antisémite.

Bourguiba reçoit Charles Haddad le président des communautés juives de Tunisie


Un an après la chute du dictateur Ben Ali, l'héritage du père de l'indépendance tunisienne Habib Bourguiba est menacé par l'avènement au pouvoir des islamistes. Un an après la révolution tunisienne, les nouveaux dirigeants semblent vouloir faire table rase du passé en cherchant à effacer la mémoire du premier président de la Tunisie, Habib Bourguiba, qui avait consacré toute sa vie à se battre pour obtenir l’indépendance de son pays. On ne compte pas les procès intentés par la France coloniale et les années de prison qui ont émaillé la vie du leader charismatique. Mais, il avait choisi la voie pacifique avec son esprit visionnaire qui rend aujourd’hui ses discours tout à fait d’actualité.

Québec : Laïcité et intégration par BAZAK


QUÉBEC : LAÏCITÉ ET INTÉGRATION

Par BAZAK


Interdiction de tous les signes religieux dans la sphère publique. Finis la kippa, le voile, la croix. Premier gouvernement à prendre cette mesure en Amérique du nord. Qu’y a t- il derrière cette décision ? D’abord sa définition officielle : «un acte respectant la laïcité de l’État». 63% des Québécois approuvent cette loi du gouvernement de centre-droit, votée au terme d’un marathon parlementaire. Elle s’applique aux nouvelles embauches ainsi qu’à ceux changeant d’affectation, au sein d’une organisation gouvernementale, aux salariés détenteurs d’une autorité.

samedi 27 juillet 2019

Les Marranes du Brésil revendiquent leur judaïsme




Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            
Mikve au Brésil après restauration

          Le rabbin Haïm Amsellem est connu pour avoir pris position à la fois pour un judaïsme séfarade véritable et moderne, non instrumentalisé par les Lituaniens, et pour une sélection rigoureuse dans les écoles talmudiques pour aider seulement les meilleurs élèves et pour forcer les autres à intégrer le monde du travail. Ses prises de position iconoclastes l’ont poussé à quitter le parti Shass dont il était l’un des députés et à se lancer seul dans le combat politique, avec peu de réussite pour l’instant tant la vindicte est forte à son encontre. Mais en plus de ses activités politiques, il s’est donné pour mission de défendre les Marranes du Brésil, dans le cadre de son nouveau combat pour les intégrer au sein de la communauté juive israélienne.

L'ère de la délation par Michèle MAZEL



L’ÈRE DE LA DÉLATION

La chronique de Michèle MAZEL




Il est temps de réécouter Beaumarchais. : «La calomnie, Monsieur ? Vous ne savez guère ce que vous dédaignez ; j'ai vu les plus honnêtes gens près d'en être accablés. Croyez qu'il n'y a pas de plate méchanceté, pas d'horreurs, pas de conte absurde, qu'on ne fasse adopter aux oisifs d'une grande Ville, en s'y prenant bien ; et nous avons ici des gens d'une adresse !» Aujourd’hui, ces propos tenus par Bazile dans le Barbier de Séville, texte écrit il y a deux siècles et demi, sont plus que jamais d’actualité.

vendredi 26 juillet 2019

Un antisémite est mort à Tunis




Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps

            


        Autant son maître Habib Bourguiba a laissé des traces indélébiles en Tunisie, autant Caïd Essebsi ne laissera aucun regret chez les Juifs de Tunisie. Son souvenir rejoindra celui des pires antisémites qui peuplent aujourd’hui l’enfer. Sa vie a été entachée d’une période trouble dont il a évité de faire référence. En effet il avait été nommé ministre de l’intérieur, le 5 juillet 1965, le premier ministère qu’il occupa dans sa carrière, ceci expliquant cela. Aux côtés d’Habib Bourguiba, il avait été toujours un homme politique de second ordre.

Israël soupçonné d'une élimination ciblée



Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps


Zeidan

Les médias syriens ont annoncé que Machhour Zeidan, haut dirigeant du Hezbollah en Syrie, a été tué par un bombardement aérien qui a visé son véhicule. Israël est accusé d’en être l’instigateur mais aucune confirmation n’a été publiée par Tsahal qui n’a pas l’habitude de commenter les informations d'origine étrangère. Ce cadre du Hezbollah était à la tête d'une unité active dans le sud de la Syrie chargée de développer les efforts militaires du côté syrien du plateau du Golan.

Le leurre de l'accord de Minsk avec l'Ukraine par BAZAK


LE LEURRE DE L’ACCORD DE MINSK AVEC L’UKRAINE

Par BAZAK


Le tandem Hollande-Merkel «a vendu» en février 2015 l’accord de Minsk à l’Ukraine de Porochenko qui voulait y croire, en faisant semblant d’avoir réussi à convaincre la Russie de respecter sa souveraineté. Ce n’était qu’un leurre ! Comme se plaisait à le rappeler un ancien ministre français : «les promesses n’engagent que ceux qui les acceptent». Il avait bien raison ! On a prétendu faire de la grande diplomatie en posant un raisonnement faux et faussé dès le départ, soulignant une méconnaissance flagrante de la situation historique, régionale et géopolitique.

Rencontre avec le président Ohana de la communauté juive de Shangai




Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps


Maurice Ohana

La communauté juive de Shanghai est une communauté méconnue. Nous avons rencontré son président, Maurice Ohana, en visite en Israël, qui nous a éclairés sur l'évolution des Juifs de Chine. Durant la Seconde Guerre Mondiale, les Juifs ont vécu dans un ghetto, dans le district de Hongkew, où environ 20.000 réfugiés juifs avaient trouvé refuge après avoir fui l'Allemagne, l'Autriche, et la Pologne entre 1935 et 1937. Les autres rejoignirent le ghetto en 1941, après avoir fui la Lituanie. 

La vengeance froide d'Ayelet Shaked



Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps

            

          Benjamin Netanyahou est connu pour avoir un sens politique aigu mais il semble qu’avec Ayelet Shaked il ait mal mesuré son impact réel sur les résultats des élections. En mettant son veto sur son entrée sur la liste du Likoud, il lui a offert un boulevard qui risque de lui coûter la première place aux élections de septembre 2019. Il aurait mieux valu qu’elle soit à ses côtés, pour mieux la neutraliser comme il avait écarté Gideon Saar et Israël Katz. 

L'air du temps par Maxime TANDONNET



L’AIR DU TEMPS

Par Maxime TANDONNET


En cet été 2019, un lourd parfum de décomposition empoisonne l’air du temps. Le chaos et le désordre se banalisent dans la rue et la peur gagne de tous côtés. Les violences commises dans le cadre d’une compétition sportive, 200 interpellations à l’occasion de la finale Algérie-Sénégal, soulignent une nouvelle poussée des désordres nihilistes, sans raison et sans but et l’affaiblissement de l’autorité de l’État. L’image de ces commerçants et restaurateurs, sur les Champs Élysées, barricadant les vitrines de leurs boutiques, est à l’image de la peur ambiante.

Peretz-Levy Abecassis : un tandem original



Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps



La décision du chef travailliste Amir Peretz de faire liste commune avec Orly Levy-Abecassis profitera aux deux structures. Cette union prouve que la classification droite et gauche est obsolète en Israël parce que la distinction se fait dorénavant sur le programme social et sur l’acceptation ou non d’un État palestinien. Certains s’étonnent de cet attelage imprévisible mais en fait, la fille de l’ancien ministre des affaires étrangères d'Itzhak Shamir retourne tout simplement à ses sources, celles de son père qui ne se trouvait plus à l’aise au Likoud de Netanyahou. Dès sa prise de fonctions David Levy avait déclaré : «Nous avons décidé de poursuivre le processus de paix» et il s’était donné pour tâche de «convertir le Likoud aux accords d'Oslo».

Répercussions en Israël de l'affaire Epstein



Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps



Jeffrey Epstein

L’homme d’affaires américain Jeffrey Epstein est accusé d’être à la tête d’un réseau d'exploitation sexuelle avec des mineures. Un juge fédéral de New-York vient de refuser sa libération sous caution jusqu’à son procès. Il avait été arrêté il y a deux semaines. L’acte d’accusation précise qu’il aurait fait venir des mineures dans ses résidences de Manhattan et de Palm Beach (Floride), entre 2002 et 2005, «pour se livrer à des actes sexuels avec lui en échange de centaines de dollars en espèces». 

Russie, Turquie, coup d'éclat militaire par BAZAK


RUSSIE, TURQUIE, COUP D’ÉCLAT MILITAIRE

Par BAZAK

S-400


À défaut d’un coup d’État, la Russie a réussi un coup majeur en vendant et livrant son système de défense antimissiles S-400. Vendre un tel système à un membre de l’Otan n’est pas une mince affaire. Il y aura des conséquences tant pour le vendeur et l’acheteur que ses alliés ! Malgré deux années d’épineuses négociations, les États-Unis ont échoué à dissuader leur allié de l’Otan de donner suite à ce projet. Les premières livraisons ont commencé. Ankara a manifestement tout fait pour envenimer ses relations avec Washington.

vendredi 19 juillet 2019

Nouveau pari gagné pour le président Sissi ? par Zvi MAZEL



NOUVEAU PARI GAGNÉ POUR LE PRÉSIDENT SISSI ?

Par Zvi MAZEL
Ancien ambassadeur d’Israël
Chercheur au Jerusalem Center for Public Affairs.

L’Égypte vient de tirer un trait sur toutes les subventions pétrolières. Le prix de l’essence a augmenté de 18 à 30% suivant les catégories. La rue est restée calme, aucune protestation n’a été enregistrée. Le président égyptien venait de parachever l’ambitieuse réforme à laquelle il s’était engagé lors de son élection en 2014. La mesure était incluse dans le budget 2019-2020, l’année fiscale commençant le 1er juillet. Un budget de 95,8 milliards de dollars. Un communiqué officiel publié le 6 juillet précise que les prix reflètent désormais le coût de production et qu’à compter de l’an prochain un système automatique ajustera tous les trois moins les prix à la hausse ou à la baisse en fonction des fluctuations du prix international du pétrole.

jeudi 18 juillet 2019

Démission de Rugy et la crise du régime par Maxime TANDONNET



DÉMISSION DE RUGY ET LA CRISE DE RÉGIME

Par Maxime TANDONNET



Les derniers événements sont dramatiques, pas pour M. de Rugy, mais pour le pays. L’élection de M. Macron s’était faite en 2017 sur le thème d’un «nouveau monde» de vertu qui devait succéder à l’ancien corrompu, incarné dans le Fillongate. Le nouveau monde s’est effondré avec l’affaire Benalla et aujourd’hui l’affaire Rugy. Et ce n’est sans doute qu’un début. La décomposition s’accélère, s’amplifie jusqu’à la nausée, jusqu’au vertige.

mardi 16 juillet 2019

DGSI : pénétration de l'islam fondamentaliste en France par BAZAK





La DGSI a publié son rapport 2018 de près de 60 pages, qui a été «adressé à l’ensemble des ministères, des hauts fonctionnaires, des préfectures, tous les services de l’État, tous les représentants des partis politiques des deux assemblées» autant dire qu’il s’agit d’un document semi-public, auquel tous les citoyens peuvent accéder, s’ils le souhaitent. Les lecteurs intéressés pourront facilement en retrouver l’intégralité.

Israël et l'Egypte ont réglé leur conflit sur le gaz




Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
Gaz israélien

La situation se normalise entre Israël et l’Égypte alors qu’un différend économique subsistait entre eux depuis 2012. Les tribunaux suisses et français, la Chambre de commerce internationale à Genève, avaient ordonné à l’Égypte de payer deux milliards de dollars de compensation pour l’arrêt de l’importation du gaz israélien en 2012 à la suite des attaques répétées par des terroristes islamistes contre un pipeline dans la péninsule du Sinaï. 

Moldavie, un pont entre Russie et Occident par BAZAK



MOLDAVIE, UN PONT ENTRE RUSSIE ET OCCIDENT

Par BAZAK


Passé presque inaperçu, un petit miracle de la grande diplomatie entre Russie, États-Unis et Union Européenne s’est produit à Chisinau, anciennement Kichinev au début de siècle. C’est un fait exceptionnel dans la conjoncture actuelle. Comment expliquer ce soudain consens entre ces trois acteurs au sujet de la Moldavie, petit pays pauvre. Ancienne république de l’Union soviétique plutôt connue dans l’histoire par ses pogroms funestes (Kichinev/Chisinau, capitale de la Bessarabie alors russe le 6 et 7 avril 1903 et le 19 et 20 octobre 1905) dont la ressource essentielle est la production de vin.