Après l’affichage du premier article, le chargement des nombreuses images des articles suivants nécessite environ une minute d’attente.


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


 

vendredi 31 mars 2017

Manuel Valls franchit le Rubicon par Gérard AKOUN



MANUEL VALLS FRANCHIT LE RUBICON

Par Gérard AKOUN
Judaïques FM
                

          On s’y attendait, ce n’est pas vraiment une surprise, Manuel Valls a annoncé, hier, qu’il voterait pour Emmanuel Macron au premier tour de l’élection présidentielle. Certes, Il avait la possibilité de garder le silence ; Il avait suffisamment montré qu’il était en désaccord avec la campagne que mène Benoît Hamon pour que l’on sache qu’il ne lui apporterait pas sa voix. En ne se prononçant pas, en jouant la prudence, il aurait évité d’être accusé de reniement de la parole donnée, celle de soutenir le vainqueur, «quel qu’il soit» de la primaire.


Les pistes de l'assassinat du commandant du Hamas


LES PISTES DE L’ASSASSINAT DU COMMANDANT DU HAMAS À GAZA 

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps


Mazan Fukha
            
          Des assaillants inconnus ont abattu, le 24 mars, Mazan Fukha devant sa maison de Tel Al-Hawa dans la bande de Gaza. Il avait été libéré en 2011 dans le cadre de l’échange de prisonniers contre le soldat Guilad Shalit. Il est certain que l’assassinat a été un travail de professionnel puisqu’il a été tué à bout portant, de quatre balles dans la tête avec une arme silencieuse. Le tueur a pu s’échapper. Hussam Badran, porte-parole international du Hamas, avait alors accusé Israël d’en être l’auteur : «L'occupation est responsable de cet assassinat. Netanyahou sait que cela ne passera pas tranquillement».  


mardi 28 mars 2017

Audrey Azoulay à l'Unesco par Alain PIERRET



AUDREY  AZOULAY  À  L’UNESCO

Par Alain PIERRET
Ancien ambassadeur de France

            

          Ministre de la Culture, Audrey Azoulay vient de confirmer qu’elle souhaitait prendre en octobre la succession d’Irina Bokova à la tête de l’Unesco (Le Monde du 23 mars). Pour elle, «la France a une légitimité culturelle». On aimerait la suivre. Hélas, à en juger par son appréciation sur les résolutions que cette institution a adoptées en octobre dernier, Madame Azoulay manifeste une inculture stupéfiante. 

La criminalité organisée en Israël de Serge DUMONT




LA CRIMINALITÉ ORGANISÉE EN 
ISRAËL

Recension de l’ouvrage de Serge DUMONT (*)

Par Jacques BENILLOUCHE
            

          Il y a plusieurs manières de parler d’Israël. C’est le pays du soleil, des belles filles et des belles plages, c’est vrai. C’est l’État qui dispose de l’une des meilleures armées du monde, c’est vérifié. C’est l’un des pays à l’économie la plus prospère qui a réussi à créer une monnaie, le shekel, plus puissante que l’euro et le dollar ; cela a été constaté. C’est le pays qui comporte la plus forte densité d’ingénieurs high-techs du monde, c’est un fait. Mais l’envers de la médaille n’est pas glorieux car Israël est un pays comme un autre, avec ses tricheurs, ses voleurs, ses violeurs et ses tueurs. D’ailleurs le célèbre poète national, Haïm Nahman Bialik, qui s'épancha particulièrement sur les atermoiements de l'être humain, avait écrit que «nous ne serons un État normal que lorsque nous aurons la première prostituée juive, le premier voleur juif et le premier policier juif».

Friedman et Greenblatt, jokers juifs de Trump



FRIEDMAN ET GREENBLATT, JOKERS JUIFS DE TRUMP

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps

           
Prestation de serment du nouvel ambassadeur

          David Melech Friedman vient d’être agréé par le Sénat américain comme nouvel ambassadeur des États-Unis en Israël, par une majorité de Républicains, 52 voix contre 46. Seuls deux démocrates, Bob Menendez et Joe Manchin ont voté en sa faveur. Il devrait prendre rapidement son poste dans les jours qui viennent. Il avait été désigné par Donald Trump le premier jour de sa prise de fonction dans le cadre d’une décision pleine de symboles à l’égard d’Israël.

samedi 25 mars 2017

Une campagne électorale polluée, par Gérard AKOUN



UNE CAMPAGNE ÉLECTORALE POLLUÉE

Par Gérard AKOUN 
Judaïques FM
            
          
          Dix millions de téléspectateurs environ ont suivi sur TF1, lundi dernier, le premier débat électoral qui réunissait les cinq candidats, dont les scores dépasseront les 10%, au premier tour de l’élection présidentielle : Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Benoit Hamon, Jean Luc Mélenchon et François Fillon. Durant les trois heures et demie, qu’aura duré le débat, ils ont pu, chacun à leur tour, développer les grandes lignes de leur programme sur les sujets de société, les questions économiques et les enjeux internationaux, en répondant aux questions posées par deux journalistes.  Mais le temps imparti à chacun des candidats pour répondre ou contredire un adversaire était limité et les journalistes ne bénéficiaient pas d’un droit de suite.

jeudi 23 mars 2017

MACRON : Envers et contre tout



MACRON : ENVERS ET CONTRE TOUT

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps

            
         
          Rien n’est à retrancher ni à modifier à notre article du 17 janvier 2017 sur Emmanuel Macron. Mais depuis la publication de notre texte, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Les deux primaires de la droite et de la gauche ont modifié le décor de cette élection. En particulier, les primaires de la gauche des 22 et 29 janvier 2017 ont recomposé le paysage politique avec la désignation d’un frondeur, Benoît Hamon, ancien allié de l’extrême-gauche. C’est tout le pan libéral socialiste qui ne s’est plus retrouvé représenté et qui risque de fuir avec armes et bagages à la veille du scrutin du premier tour. Ce fut ensuite les révélations sur les emplois familiaux de François Fillon qui ont jeté un doute sur sa candidature.
Cliquer sur la suite pour voir une vidéo

mercredi 22 mars 2017

Israël teste le rôle modérateur de la Russie



ISRAËL TESTE LE RÔLE MODERATEUR DE LA SYRIE

Par Jacques BENILLOUCHE

copyright © Temps et Contretemps
            
Frappes en Syrie

          Tout est réglé entre Israël et la Russie ; les relations de non-agression avaient été actées même s’il existe quelques tirages ou des frictions mineures entre les deux pays. Mais il n’y a aucun risque qu’un incident puisse prendre de grandes proportions, ternir la connivence tacite et surtout conduire à une escalade dangereuse. Si les dirigeants israéliens se taisent, ils confient aux militaires le soin d’exprimer parfois de la mauvaise humeur.


Cliquer sur la suite pour écouter l'émission


Les cinq grands finalistes de la présidentielle



LES CINQ GRANDS FINALISTES DE LA PRÉSIDENTIELLE

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps

            

          Cinq candidats émergent de la liste finale à l’élection présidentielle. Ils disposent de quelques semaines de débats et de meetings pour modifier la donne, pour influer sur les sondages, pour réduire le taux d’abstention, a priori très élevé en l’état actuel, et pour stabiliser un électorat volatile. Rien n’est joué. Les sondages se sont tellement trompés par le passé que seul le vote dans l’isoloir compte à présent. Le choix des électeurs est large puisque tout le spectre politique est représenté, depuis l’extrême-droite jusqu’à l’extrême-gauche.

L'Iran d'hier et d'aujourd'hui par Jean CORCOS


L’IRAN D’HIER À AUJOURD’HUI

Par Jean CORCOS


L'art dans les rues de Téhéran

             

          J’ai assisté ce 17 mars au colloque : «Iran : la Révolution en héritage. Comprendre les enjeux économiques et culturels de l'Iran actuel». Un titre assez fourre-tout, mais annonçant un peu la couleur (La Révolution en héritage, c'est un peu élogieux pour une théocratie). Deux co-organisateurs. D’une part, l'Institut Français des Relations Internationales (IFRI), représenté par Dorothée Schmid, responsable du programme Turquie contemporaine et Moyen-Orient, qui modéra la seconde table ronde. D’autre part «Les Lettres Persanes», site d'information sur le pays [1], représenté par son directeur Roohollah Shahsavar, qui modéra la première.      


jeudi 16 mars 2017

FILLON et les Juifs par Gérard AKOUN



FILLON ET LES JUIFS

Par Gérard AKOUN
Judaïques FM
            

          Je pense que vous avez été nombreux à avoir été scandalisés par le tweet publié, vendredi après midi par les Républicains «la vérité sur la galaxie Macron», qui représentait Emmanuel Macron affublé d’un nez crochu, coiffé d’un chapeau haut de forme, le couvre- chef préféré des banquiers juifs. N’avait-il pas travaillé chez Rothschild, un cigare à la main, une faucille rouge en guise de coupe-cigare, pourquoi rouge ?  Pour laisser entendre, peut-être que le capitaliste peut se transformer en communiste !  Autour de lui gravitent ses affidés, les membres de son réseau. Cette représentation n’aurait pas dénoté dans la galerie des caricatures antisémites des années 30 et 40.

Témoignages sur les ratés de l'alyah



TÉMOIGNAGES SUR LES RATÉS DE L’ALYAH

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps

      

          Bien sûr, il n'est pas de bon ton de critiquer Israël sous peine d’être accusé d’être antisioniste, pire de «gauchiste». Mais il est important de rapporter des faits avérés dans le but de trouver des solutions à certains problèmes des francophones. Il faut lancer un cri d’alarme pour faire bouger des dirigeants peu enclins à s’intéresser à une communauté qui fournit, bon an mal an près de 4.000 immigrants sans qu’aucun effort ne soit exigé.


L'accroissement des inégalités sociales par Dov ZERAH


L’ACCROISSEMENT DES INÉGALITÉS SOCIALES

Le point économique de Dov ZERAH


            
         L’organisation OXFAM a dernièrement publié une étude sur les inégalités sociales de par le monde. Les exemples présentés dans cette étude interpellent :
- Les huit personnes les plus riches au monde possèdent aujourd’hui autant que la moitié de la population mondiale
- Un seul PDG d’une des 100 plus grandes entreprises britanniques gagne annuellement autant que 100.000 ouvriers de l’industrie textile au Bangladesh

mardi 14 mars 2017

Hamon et Mélenchon out, Fillon sur les pas du F.N



HAMON ET MÉLENCHON OUT, FILLON SUR LES PAS DU F.N

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps


       

          Les jeux sont presque faits puisque nous connaissons à présent la plupart de candidats à l’élection présidentielle qui aura lieu les 23 avril et 7 mai prochains, suite aux parrainages publiés par le Conseil Constitutionnel. La démocratie exige du citoyen qu’il vote et qu’il donne son suffrage à celui qui devra conduire la France durant les cinq années à venir. Sans mésestimer les autres «petits» candidats, le choix s’effectuera en fait parmi cinq noms, sans qu’il soit possible à cet instant de prévoir lesquels des deux finalistes seront désignés par les Français. 

Le Congrès palestinien de la réunification nationale



LE CONGRÈS PALESTINIEN DE RÉUNIFICATION NATIONALE

Par Jacques BENILLOUCHE

copyright © Temps et Contretemps

            

          A l’instar du premier Congrès sioniste, qui s’était réuni à Bâle du 29 au 31 août 1897, fondateur du projet de création d’un État juif, les Palestiniens voudraient s’en inspirer pour créer leur plan de réunification nationale. Il s’agirait d’une véritable révolution du mouvement palestinien qui entrerait alors dans une nouvelle phase constitutive. L’initiative est venue de la diaspora palestinienne, lasse des rivalités entre le Fatah et le Hamas, qui voudrait raviver son mouvement national déchiré par les luttes de clans.

La revanche planifiée de Nicolas Sarkozy



LA REVANCHE PLANIFIÉE DE NICOLAS SARKOZY

Par Jacques BENILLOUCHE
 copyright © Temps et Contretemps

            

          Il est difficile de s’enlever à l’idée que le grand ordonnateur de la droite est Nicolas Sarkozy. Il continue à peser sur la politique française alors qu’on le croyait rangé des voitures. Il a en effet bien préparé sa revanche et a gagné sur tous les plans. Il n’a pas admis d’avoir été éliminé de la primaire alors qu’il avait un boulevard au sein de son parti «Les Républicains». Il était tellement sûr de sa victoire qu’il avait accepté cette formalité contraire aux principes du gaullisme. Il voulait prouver qu’il n’avait pas peur du suffrage des gens du centre et pourtant ils ont pesé lourd dans la balance. Les forces extérieures à son parti ont bien manigancé pour l’écarter de la course au profit de son ancien premier ministre qu’il abhorrait et d’un vieux cheval de retour qui avait peut-être la stature de président mais pas l’expérience des magouilles politiques.

dimanche 12 mars 2017

Mes tristes pourim à Tunis



MES TRISTES POURIM À TUNIS

Par Jacques BENILLOUCHE
            
La reine Esther
          Je n’ai jamais gardé de Pourim une impression de joie ou de délivrance parce que les souvenirs de jeunesse hantent encore mon esprit. Bien que la religion ne fût pas le fondement de la culture des Juifs tunisiens, elle imprégnait inconsciemment les différentes étapes de ma vie. Je ne vivais pas mes jeudis et dimanches, jours de congé scolaire, comme je le souhaitais dans ses rêves insensés. Je devais acquérir les rudiments de judaïsme auxquels tous les jeunes étaient astreints auprès de celui qu’on appelait le rabbin mais qui n’en avait pas le titre.

Russie, Turquie et Etats-Unis canalisent les rebelles syriens



RUSSIE, TURQUIE ET ÉTATS-UNIS CANALISENT LES REBELLES SYRIENS

Par Jacques BENILLOUCHE

                                                                      copyright © Temps et Contretemps

           

            

          Des sources militaires russes révèlent qu’une réunion secrète vient d’avoir lieu à Antalya en Turquie entre trois officiers généraux russe, turc et américain pour tenter de calmer l’aggravation de la «guerre syrienne par procuration». Il s’agissait de mettre de l’ordre après les affrontements sérieux entre groupes rivaux qui combattent Daesh, en particulier les rebelles et les factions kurdes soutenues par les Occidentaux. La réunion a eu lieu entre le général Hulusi Akar, le général Joseph Dunford, président américain des chefs d'État-major interarmées et son homologue russe Valery Gherassimov.