LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE, cliquer sur l'image pour lire l'article


 

vendredi 28 décembre 2012

QUATRE FEMMES AUX COMMANDES


 
QUATRE FEMMES AUX COMMANDES
 
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps


                Nous sommes de moins en moins étonnés de voir des femmes aux commandes car elles ont envahi tous les secteurs commerciaux et administratifs en Israël, et à présent militaires. Elles occupent des postes importants dans l’économie avec, par exemple, la direction de la Banque Leumi puisque Rakefet Russak-Aminoach a remplacé une autre femme Galia Manor.
Rakefet Russak-Aminoach








jeudi 27 décembre 2012

LE ROI ABDALLAH DE JORDANIE FACE AUX RISQUES DES ARMES CHIMIQUES SYRIENNES


LE ROI ABDALLAH DE JORDANIE FACE AUX RISQUES DES ARMES CHIMIQUES SYRIENNES
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright ©  Temps et Contretemps

En complément à l’émission DEBRIEF du 27 décembre à 18h30 animée par David SEBBAN sur GUYSEN-TV.


          Israël n’est pas le seul pays inquiet du risque de prolifération des armes chimiques syriennes parce qu’elles pourraient tomber entre des mains terroristes capables de remettre en cause l’équilibre régional. La Jordanie se trouve impliquée, malgré elle, dans ce conflit puisqu’elle dispose d’une frontière commune avec la Syrie. Elle est forcée de canaliser l’afflux de réfugiés syriens d'origine palestinienne cherchant à traverser sa frontière et elle craint, de ce fait, l’action sur son territoire de bandes organisées soutenues par les salafistes qui tenteraient de déstabiliser ou de renverser le roi. Il semble qu’il y ait donc un consensus entre Israël et la Jordanie sur le danger réel du conflit syrien sur l’existence même du royaume.




INTOLÉRANCE ET DIKTAT RELIGIEUX


 
INTOLÉRANCE ET DIKTAT RELIGIEUX
 
Par Jacques BENILLOUCHE
 
copyright ©  Temps et Contretemps


         La mainmise religieuse sur les citoyens israéliens s’exprime de différentes façons. Sur le plan politique, les orthodoxes tiennent à figurer au gouvernement pour peser sur les décisions avec leur douzaine de mandats et interdire toute modification des lois sur la vie civile, le mariage religieux obligatoire entre autres dispositions. Leur groupe charnière les rend presque indispensables à une coalition de droite avec l’appoint de Judaïsme de la Torah. Le sujet des religieux, qui décident de sortir de leurs synagogues pour faire de la politique, fait toujours débat en Israël parce que les laïcs estiment insupportable que leur vie soit régentée au-delà des seules règles de la vie sociale.



lundi 24 décembre 2012

LE HAMAS À L’ASSAUT DE LA CISJORDANIE


 
LE HAMAS À L’ASSAUT DE LA CISJORDANIE
 
Par Jacques BENILLOUCHE
 
copyright ©  Temps et Contretemps


        Le Hamas, revigoré par sa «victoire» après avoir montré sa «capacité de résistance exemplaire face à Israël» durant l’opération «Pilier de défense», tente d’exploiter le capital de sympathie acquis auprès de la population palestinienne pour refaire son entrée en force en Cisjordanie. Les manœuvres de la prise du pouvoir dans l’enclave dirigée par le Fatah ont commencé.
       Le leader Khaled Mechaal avait donné ses instructions, à l’occasion de sa visite théâtrale à Gaza le 7 décembre, car il sait que la présidence de l’Autorité, qu’il convoite, passe par la réunification des deux factions du mouvement palestinien : Fatah et Hamas. Il estime le moment venu pour déloger Mahmoud Abbas qui n’a permis à aucune nouvelle tête charismatique du Fatah d’émerger. Il avait verrouillé son parti pour garder la haute main sur les finances et sur les ambitieux. Mais aux yeux d’Israël, le Hamas reste une organisation de terroristes ayant juré de le détruire et à fortiori, ayant refusé de reconnaître son «droit d’exister».






samedi 22 décembre 2012

LES RELIGIEUX ISRAÉLIENS VERS UN RENOUVEAU POLITIQUE


 
LES RELIGIEUX ISRAÉLIENS VERS UN RENOUVEAU POLITIQUE
 
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps
 

Les religieux orthodoxes juifs n’ont pas tenu compte de ce qu’ils croyaient être une péripétie politique interne à un petit parti israélien alors qu’il s’agissait en fait d’un véritable tremblement de terre qui affectera certainement la politique du prochain gouvernement israélien. Ils n’ont pas compris qu’un incident qualifié de mineur, deux années auparavant, était révélateur de lignes qui bougent dans la mouvance religieuse. 




vendredi 21 décembre 2012

INTERVIEW EXCLUSIVE D’UN DIRIGEANT DU FATAH


INTERVIEW EXCLUSIVE D’UN DIRIGEANT DU FATAH
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps et Slate.fr

          ABU EISHEH: «LE MEILLEUR PROTECTEUR DU PEUPLE ISRAÉLIEN, C'EST LE PEUPLE PALESTINIEN»
Un entretien avec le Docteur Abu Eisheh, professeur de droit à l’université Al-Qods et membre du Fatah.


Professeur de droit à l'université arabe de Jérusalem al-Qods, conseiller municipal de Hébron, président de l’association d’échanges culturels Hébron-France, le Docteur Abu Eisheh a rencontré le correspondant de Slate.

Que penser de la déclaration de Khaled Mechaal, prononcée le 8 décembre à Gaza, selon laquelle «la Palestine, de la mer Méditerranée au fleuve Jourdain, du nord au sud, est notre terre et notre nation, dont on ne peut céder ni un pouce ni une partie. Nous ne pouvons pas reconnaître de légitimité à l'occupation de la Palestine ni à Israël»? Faut-il craindre une troisième Intifada? Quel est le rôle du Qatar? Comment imaginer la cohabitation entre palestiniens et israéliens en Cisjordanie?

Lire l'interview en cliquant sur le lien :

http://www.slate.fr/story/66283/abu-eisheh-fatah-hamas-khaled-mechaal-israel-securite



 

mardi 18 décembre 2012

SOLIDARITÉ

Réponse au texte de Jean SMIA 

 
SOLIDARITÉ

Par Jacques BENILLOUCHE

Hôtel particulier de Depardieu à Paris

         On donne trop d’importance à cette affaire qui ne mérite pas la publicité qui lui est faite. Gérard Depardieu n’est pas le seul à avoir fui la France. Beaucoup d’autres l’ont fait avant lui, parfois après une fraude fiscale mémorable. A la différence, il payera intégralement ses impôts dus à ce jour jusqu’au dernier centime. Il ne fait qu’appliquer et exploiter des articles de lois qui lui sont certes favorables mais qui ne le qualifient pas pour autant de délinquant fiscal. 
        Mais l'idée qu'il sera spolié de ses biens est fausse car l'Etat ne touchera pas à ses biens mais seulement à une partie de ses revenus sachant qu'il pourra continuer à garder au moins 80.000 euros par mois, 57 smics, au delà desquels ses revenus seront amputés de 75%. 
 

INCROYABLE TALENT par Jean SMIA


INCROYABLE TALENT

Par Jean SMIA
Avec commentaire de
Jacques BENILLOUCHE
 


Notre gouvernement a un incroyable talent. Le talent d'avoir unifié la communauté des minables «confiscateurs». Qui a remarqué que la racine du mot confiscateur est «fisc» ?
 




lundi 17 décembre 2012

UN ANGE PASSE Par Marianne ARNAUD


UN ANGE PASSE

Par Marianne ARNAUD
 

          Marianne Arnaud est, ce qu'on appelle en France, une mère au foyer. Elle a élevé quatre enfants. Elle a quatre petits-enfants. Elle s'est prise au jeu d'internet depuis qu'elle a découvert Slate.fr sur lequel elle commente les articles depuis le début du site en 2009.


       La commentatrice (presque) attitrée de Slate nous fait le plaisir d’un deuxième article pour notre site.

 

Couple d'homoséxuelles lors d'une manifestation

Je ne sais pas chez vous, mais chez moi  ça discute ferme entre les générations sur le «mariage pour tous» ! Enfin quand je dis ça discute, c'est surtout les jeunes qui nous expliquent que la famille avec un papa, une maman et des enfants, c'est ringard. La preuve ? 50% des enfants naissent hors mariage.


vendredi 14 décembre 2012

LUTTE D’INFLUENCE IRANO-ISRAÉLIENNE EN ÉRYTHRÉE


 
LUTTE D’INFLUENCE IRANO-ISRAÉLIENNE EN ÉRYTHRÉE
 
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps


            L’Érythrée, avec pour capitale Asmara, a une position stratégique dans la Corne de l’Afrique parce qu’elle est limitrophe du Soudan, de l’Éthiopie, de Djibouti, de l’Arabie saoudite et du Yémen et qu’elle se situe face à l’Iran. Longtemps rattachée à l’Éthiopie avec qui elle a eu un passé d’affrontements dans une lutte trentenaire, l’Érythrée a obtenu son indépendance en 1993. Israël avait beaucoup contribué à l’avènement de ce nouveau pays en aidant les indépendantistes grâce à de l’armement et à un financement parce qu’il se sentait proche de la petite majorité de chrétiens orthodoxes coptes, qui y vivaient souvent en danger.

mardi 11 décembre 2012

SLATE : ISRAËL-PALESTINE - LE PARI DE KHALED MECHAAL


SLATE : ISRAËL-PALESTINE
LE PARI DE KHALED MECHAAL
Par Jacques BENILLOUCHE

Le leader en exil du Hamas emboîte le pas de Yasser Arafat avec un double discours belliqueux et pragmatique. Peut-il devenir l'homme d'un compromis historique?

 
Le chef du mouvement islamiste palestinien Hamas, Khaled Mechaal, qui avait choisi l’exil à la suite de la Guerre des Six jours en 1967, est retourné pour la première fois dans les territoires palestiniens. Il s’est rendu à Gaza à l’occasion du 25e anniversaire de son mouvement pour y faire une déclaration inattendue revendiquant la totalité de la Palestine du mandat britannique.
Lire la suite en cliquant sur le lien :
 

dimanche 9 décembre 2012

ÉLECTIONS : LA SOLITUDE DES FRANCOPHONES


 
ÉLECTIONS : LA SOLITUDE DES FRANCOPHONES
Par Jacques BENILLOUCHE

sur une idée de Michel LEVY (Guysen)
copyright ©  Temps et Contretemps


                Il est un fait qu’en s’installant en Israël, les francophones mettent au pied de l’avion leur passé vécu en diaspora pour embrasser leur nouvelle condition d’israélien à part entière. Mais il est difficile de fuir ses racines et le pays lui-même est attaché à entretenir la culture importée par les nouveaux immigrants pour enrichir le terreau. Les dirigeants politiques  savent aussi qu’une bonne intégration passe par la mise en valeur des identités communautaires. C'est pourquoi leur identité francophone leur colle à la peau.





TOTALITARISME ET «MONDIALITARISME» par Jean SMIA


TOTALITARISME ET «MONDIALITARISME»
 
Par Jean SMIA
copyright ©  Temps et Contretemps


Avant la chute du mur de Berlin, les États ne s'organisaient qu'en fonction de deux concepts de société. La guerre froide avait fixé l'attention des peuples sur une unique alternative. Chaque camp avait un ennemi parfaitement désigné et défini. Ce qui, tout compte fait, était relativement sécurisant. Les bons d'un côté, les mauvais de l'autre.  







mardi 4 décembre 2012

LES PERDANTS DES ÉLECTIONS ISRAÉLIENNES


 
LES PERDANTS DES ÉLECTIONS ISRAÉLIENNES

Mise à jour du 5 décembre 2012
 
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps


Les élections législatives israéliennes n’ont pas encore eu lieu et les primaires viennent à peine de se terminer que nous pouvons établir dès à présent la liste irréversible des perdants. Il s'agit souvent de figures emblématiques, sinon historiques, qui au sein de leur propre parti  ont participé à l'histoire et à la défense du pays.

LE MODÈLE ISLAMIQUE TURC


 
LE MODÈLE ISLAMIQUE TURC
 
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright ©  Temps et Contretemps
Place Taksim à Istanbul 


                Toutes les nouvelles révolutions arabes ont brandi le modèle turc comme étendard d’un islamisme rigoureux mais moderne. C’est un leurre dans lequel les occidentaux se sont engouffrés benoitement car il n’y a qu’un seul islamisme pur et dur qui s’infiltre sournoisement dans les rouages de la démocratie pour parvenir au pouvoir. Une fois les outils de la démocratie verrouillés et l’armée neutralisée, les dirigeants islamistes procèdent alors au changement de société, pas à pas, pour ne pas provoquer les laïcs ni les démocraties occidentales. De ce point de vue, la Turquie est un concentré de ce qui se fait de pire dans la sournoiserie et le culot.






dimanche 2 décembre 2012

PALESTINE : ALEA JACTA EST


 
PALESTINE : ALEA JACTA EST
 
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright© Temps et Contretemps


Le sort en est jeté. L’entité palestinienne est devenue, le 29 novembre 2012, un «État observateur non membre» aux Nations Unis, à l’issue d’un vote à l’Assemblée générale, malgré l’opposition des États-Unis et d’Israël. Le vote de cette résolution a été acquis à une majorité confortable mais pas écrasante de 138 voix pour, 9 contre et 41 abstentions.