LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE, cliquer sur l'image pour lire l'article


 

jeudi 28 novembre 2019

Les drones dominent les opérations de Tsahal



LES DRONES DOMINENT LES OPÉRATIONS DE TSAHAL

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            

            L’accident entre deux hélicoptères français, un Cougar et un Tigre, transportant 13 militaires lors d’une opération de combat contre des djihadistes au Mali, justifie que les drones dominent désormais les opérations aériennes israéliennes. Selon Tsahal, 80% des vols opérationnels de l’aviation sont effectués par les drones. Le Heron-TP a effectué de nombreuses missions, d’ordinaire de la responsabilité des avions pilotés, avec autant d’efficacité, moins de risques humains et surtout plus d’endurance. Conçu pour des missions tactiques et stratégiques, il peut emporter une charge de 470 kg, rester dans les airs pendant plus de 45 heures, monter à une altitude de 45.000 pieds (13.700 mètres), et parcourir jusqu'à 350 km. 

Netanyahou a eu sa place du Trocadéro


NETANYAHOU A EU SA PLACE DU TROCADÉRO

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps

           
          Il ne sert à rien de chercher à convaincre les idolâtres de Netanyahou.  Aucun argument ne peut les toucher ou même les faire douter. Ils n’ont que le mot de «gauchistes» à la bouche pour justifier leurs attaques contre le système judiciaire. Donc inutile d’argumenter face à des militants qui ne veulent rien entendre ni rien comprendre, et a fortiori ne pas raisonner. Ils persistent à affirmer que la justice ne s’attaque uniquement qu’aux personnalités de droite car elle gangrenée par des fonctionnaires aux seuls motivations de gauche.

mercredi 27 novembre 2019

Radio Kol-Aviv : Netanyahou mis en examen


Radio KOL AVIV TOULOUSE

NETANYAHOU MIS EN EXAMEN

Émission du 24 novembre 2019

Jacques BENILLOUCHE au micro de 
 Gérald BENARROUS et Jean-Luc HALIMI




            C’est une journée triste que subissent le premier ministre Netanyahou et l’État d’Israël, une situation dramatique inédite qui intervient alors que la situation politique est bloquée depuis une année, après deux élections législatives stériles. Benjamin Netanyahou a été mis en examen pour corruption, fraude et abus de confiance, par le procureur général de l’État, Avichai Mandelblit, qui a expliqué succinctement à la télévision les charges principales contenues dans les dossiers.

Cliquer sur la suite pour écouter l'émission

Sahel, l'or des djihadistes



SAHEL, l’OR DES DJIHADISTES

Par BAZAK

               

            Alors que l’ONU découvre soudain la gravité de la situation, alors que des dizaines de militaires, voire des centaines de civils ont trouvé la mort au Sahel, on nous parle de l’opération Barkhane forte d’environ 4.500 hommes, qui couvre un territoire cinq fois grand comme la France et qui s’étend  sur près de 2.8 millions de km2, sur les trois pays membres de la zone CFA que sont le Mali, le Niger et le Burkina Faso qui ont des frontières communes avec la Mauritanie, l’Algérie,  la Guinée, la Cote d’Ivoire, le Tchad, la Libye, le Benin, le Togo, le Ghana et le Nigeria.

mardi 26 novembre 2019

Et maintenant en Israël...



ET MAINTENANT EN ISRAËL…

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps

            
Netanyahou et Mandelblit

          C’est une journée triste que subissent le premier ministre Netanyahou et l’État d’Israël, une situation dramatique inédite qui intervient alors que la situation politique est bloquée depuis une année, après deux élections législatives stériles. Benjamin Netanyahou a été mis en examen pour corruption, fraude et abus de confiance, par le procureur général de l’État, Avichai Mandelblit, qui a expliqué succinctement à la télévision les charges principales contenues dans les dossiers.

lundi 25 novembre 2019

Allemagne entre nationalisme, racisme et antisémitisme par BAZAK


ALLEMAGNE, ENTRE NATIONALISME, RACISME ET ANTISÉMITISME

Par BAZAK

Josef Schuster
            
         L’Allemagne a commémoré ce 17 novembre la mémoire des victimes du nazisme. Le président du Conseil central des Juifs en Allemagne, Josef Schuster, a mis en garde contre la naissance d’un antisémitisme ordinaire dont le parti d’extrême-droite en partage la responsabilité par ses agissements. Le pays se trouve confrontée à une situation nouvelle, 75 ans après la Shoah. Une large partie de sa population qui n’a connu ni la guerre ni l’après-guerre, est en demande d’un nouveau récit national, qui réponde plus à ses aspirations du moment.

vendredi 22 novembre 2019

L'Autorité palestinienne s'égosille à crier au loup par Michèle MAZEL



L’AUTORITÉ PALESTINIENNE S’ÉGOSILLE À CRIER AU LOUP

La chronique de Michèle MAZEL



           
        Dans l’étrange conflit qui oppose Israël à des voisins qui s’obstinent à lui refuser le droit d’exister, il y a un certain nombre de constantes qui expliquent et servent à perpétuer ce refus. Les menaces et les insultes d’abord. Voilà plus d’un siècle que tel ou tel dirigeant autoproclamé annonce son intention de jeter les Juifs à la mer ; plus d’un s’y est essayé.  Aujourd’hui encore, on peut entendre les tenants du BDS aux États-Unis défiler en chantant à pleins poumons «From the River to the Sea Palestine shall be free» (de la rivière, le Jourdain, à la mer, Méditerranée, la Palestine sera libre).

Les troubles internes s'amplifient en Iran


LES TROUBLES INTERNES S’AMPLIFIENT EN IRAN

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            
Voitures de police incendiées
       Les Iraniens ont pris le prétexte d’une hausse de l’essence pour manifester violemment. Les troubles s’étendent dans plusieurs villes. Des dizaines d’immeubles et de propriétés publiques, y compris des banques, ont été détruits par des émeutiers dans la province d’Ispahan au cours des manifestations de protestation contre la hausse des prix de l’essence. 

jeudi 21 novembre 2019

RT : La décision américaine concernant la légitimité des implantations


Télévision RT-FRANCE

LA DÉCISION AMÉRICAINE CONCERNANT LA LÉGITIMITÉ DES IMPLANTATIONS

Jacques BENILLOUCHE face à Michèle SIBONY
            


          Issue d'une famille juive marocaine traditionaliste, Michèle Sibony a vécu en Israël où elle a fait des études de lettres et de cinéma dans les années 1972-1977, à l’université de Haïfa. Elle y a maintenu des contacts étroits avec ce pays, avec ses amies féministes militantes contre «l’occupation», et les mouvements pacifistes. Elle est aussi membre du bureau de l’Alternative Information Center (Jérusalem Beit Sahour).

mercredi 20 novembre 2019

Honte par Claude MEILLET



HONTE

La chronique d'humeur de Claude MEILLET


            

         «La honte ! Trop, c’est trop». Le petit prof à lunettes rondes, ordinairement mesuré dans ses opinions et contrôlé dans ses expressions, explosait : «Quelle comédie ! Insoutenable ! Alors que sur tous les plans, les problèmes s’aggravent !». Un trop plein qui débordait après avoir vu et entendu à la télévision les mauvais acteurs de cette pièce de théâtre à répétition : les élections israéliennes.

L'autorité de l'Etat par Maxime TANDONNET



L’AUTORITÉ DE L’ÉTAT

Par Maxime TANDONNET

            

          Samedi, une nouvelle flambée de violence, à Paris, s’est traduite par la honteuse destruction de la statue du maréchal Juin qui incarne le retour de l’armée Française dans la guerre au côté des alliés anglais et américains en novembre 1942. Les casseurs ont utilisé les débris comme projectiles contre les forces de l’ordre. Ce mouvement, dominé par des voyous professionnels, n’a sans doute guère de rapport avec celui des Gilets jaunes.

mardi 19 novembre 2019

L'émergence du Paraguay par Dov ZERAH



L’ÉMERGENCE DU PARAGUAY

Le point international de Dov ZERAH



            

       Il y a deux semaines, je vous ai présenté une liste non exhaustive de pays, et plus particulièrement de plusieurs pays d’Amérique Latine, en effervescence :
L’Argentine renoue avec ses traditionnels démons, défaillances de paiements, dévaluation régulière du peso, inflation…et, au final retour à la Présidence d’un péroniste.
Les suspicions de fraude électorale ayant conduit à la réélection d’Evo Morales a entraîné un mouvement de grève générale qui a fini par obtenir gain de cause avec son départ en Argentine.

Benny Gantz au pays des rêves politiques


BENNY GANTZ AU PAYS DES RÊVES POLITIQUES

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            

          L’opinion israélienne, quelque soit sa couleur, est lasse de nouvelles élections qui déboucheront certainement sur une nouvelle impasse. Elle est surtout lasse de l’absence d’un gouvernement, depuis près d’un an, alors que des décisions importantes, économiques et sécuritaires, doivent être prises de manière rapide. Elle souhaiterait vite remettre le pays au travail et rassembler les Israéliens pour faire face aux défis économiques et sécuritaires. Dans l’immédiat, Netanyahou est le premier ministre de transition et le restera jusqu’à ce qu’un nouveau premier ministre soit désigné. Selon la Loi fondamentale, le gouvernement sortant continuera à exercer ses fonctions tant que le nouveau gouvernement n'est pas constitué.

dimanche 17 novembre 2019

Kohavi veut rétablir la capacité de dissuasion d'Israël


KOHAVI VEUT RÉTABLIR LA CAPACITÉ DE DISSUASION D'ISRAËL

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            
L'élite militaire avec Bennett

          En démocratie, les militaires sont aux ordres du pouvoir civil qui décide en dernier ressort sur la base de leurs propositions et de leurs conseils. Le chef d’État-major actuel insuffle une orientation militaire, non politisée pour l'instant. Aviv Kohavi a des références militaires qui attestent de ses compétences multifonctions, expérimentées en particulier à la direction des services de renseignements militaires. Il traîne derrière lui une réputation d’officier froid et déterminé, doté d’un génie militaire acquis dès son jeune âge. Depuis son arrivée en janvier 2019, les préoccupations de Tsahal ont changé.

samedi 16 novembre 2019

Les intellectuels doivent-ils se rendre sur les plateaux de télévision par Maxime TANDONNET



LES INTELLECTUELS DOIVENT-ILS SE RENDRE SUR LES PLATEAUX DE TÉLÉVISION

Par Maxime TANDONNET

            


          Sur LCI, mercredi soir, les téléspectateurs ont assisté à une étrange corrida : le lynchage et la mise à mort d’un académicien, Alain Finkielkraut. Ce dernier a voulu défendre Roman Polanski. Cette attitude est tout à son honneur car dans une société démocratique, chaque homme mis en cause a droit à un avocat quelle que soit la nature des actes qui lui sont reprochés.

Radio-J : Gaza et la nouvelle stratégie de Tsahal


GAZA ET LA NOUVELLE STRATÉGIE  DE TSAHAL

Jacques BENILLOUCHE
Au micro de
Dov ZERAH
            

          Les récents événements de Gaza ont mis en évidence un changement stratégique important de Tsahal sous la conduite du nouveau chef d’État-Major Aviv Kohavi. 

            Aviv Kohavi a des références militaires qui attestent de ses compétences multifonctions. Il traîne derrière lui une réputation d’officier froid et déterminé, doté d’un génie militaire acquis dès son jeune âge. Il a commandé la division de Gaza de 2004 à 2006, la Cisjordanie de 2006 à 2010 en nouant avec les Arabes des liens francs, presque amicaux, parce qu’il avait toujours privilégié le respect de ses adversaires. Il les a fréquentés en acceptant parfois d’être invité à leur table pour bien leur faire comprendre qu’il les distinguait des terroristes. Il a ensuite occupé le poste expert de chef des renseignements militaires de 2010 à 2014 ce qui lui a permis d’acquérir une parfaite connaissance du problème iranien. Enfin sa dernière affectation de 2014 à 2017 a été le commandement régional du Nord, la zone d’où vient le plus grand danger pour Israël. Il est devenu le 22ème chef d'État-major de l'armée israélienne le 15 janvier 2019, succédant à Gadi Eizenkot.  
Cliquer sur la suite pour réentendre l'émission

Un ton nouveau de l'ONU vis-à-vis d'Israël par BAZAK


UN TON NOUVEAU DE L’ONU VIS-À-VIS D’ISRAËL

Par BAZAK

            

          Les multiples condamnations de l’ONU sont bien connues. Notre curiosité mêlée de perplexité est d’autant plus grande, lorsque nous apprenons que le secrétaire général Antonio Guterres a fait un discours éloquent lors de la commémoration de la nuit de cristal au musée du patrimoine juif de New York. Il y déclare : «Des décennies après l’Holocauste, la haine la plus ancienne du monde existe encore», et ajoute : «l’engagement des Nations Unies à combattre la haine, quelle qu’elle soit, partout dans le monde».  Nous apprenons dans le même temps, que la commission des Droits de l’homme condamne une fois de plus Israël ; on s’y habituerait presque.


vendredi 15 novembre 2019

Gaza : bilan d'une péripétie


GAZA : BILAN D’UNE PÉRIPÉTIE

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            
Baha Abu al-Atta au centre

         Nous avions écrit au début des troubles à Gaza que l’assassinat ciblé du chef du djihad islamique, Baha Abu al-Atta, à la suite d’une frappe aérienne, resterait une simple péripétie comme il y en a eu d’autres bien avant : des tirs de roquettes suivis de représailles mais pas d’extension de la guerre grâce à un accord rapide de cessez-le-feu. Cependant un élément politique nouveau est intervenu à Gaza; ce conflit vient de mettre en évidence certes une rivalité entre les deux factions, mais surtout une rupture totale entre le Hamas et le djihad islamique, l’un soutenu par l’Égypte et le Qatar et l’autre par l’Iran. Le djihad palestinien a pris dorénavant ses distances pour agir en organisation autonome ne coordonnant plus ses actions avec son concurrent et prenant ses ordres depuis la Syrie. L'alliance avec le Hamas a vécu. C’est pourquoi cette élimination fait les affaires d’Ismaël Haniyeh dont la rivalité larvée avec le djihad islamique s’affiche dorénavant ouvertement.
Cliquer sur la suite pour voir une vidéo sur le djihad

mercredi 13 novembre 2019

Suis-je le gardien de mon frère ? d'Albert NACCACHE


SUIS-JE LE GARDIEN DE MON FRÈRE
La tragédie des Chrétiens d’Orient

D'Albert NACCACHE

Recension de Jacques BENILLOUCHE
            

          Albert Naccache aime les grands défis. Après «Hamas et Hezbollah de France» suivi de «Islamistes compagnons de route et terroristes», des thèmes d’une actualité brûlante, l’auteur a abordé un sujet dramatique à peine traité par les médias pour ne pas irriter les pays arabes. En effet, la «tragédie des Chrétiens d’Orient», ceux qui ont encore choisi de vivre en terre d’islam, est pourtant au sommet des préoccupations actuelles depuis le déclenchement du conflit syrien et irakien. Le titre est emprunté à Caïn dans la Genèse.