Après l’affichage du premier article, le chargement des nombreuses images des articles suivants nécessite environ une minute d’attente.

LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE

 

dimanche 17 février 2019

Flagrant délit d'hypocrisie présidentielle et politique par Jean SMIA



FLAGRANT DÉLIT D’HYPOCRISIE PRÉSIDENTIELLE ET POLITIQUE

Par Jean SMIA

«Nous ne naissons ni dans le judaïsme ni dans le christianisme, ni dans l’islam, nous naissons dans l’humanité !» Yeshayahou Leibowitz


Avec quelques semestres de retard, le constat de l’augmentation des agressions physiques ou verbales contre des «Israélites» était devenu impossible à réfuter ou dénier. La publication de ce constat donne lieu à nombre de déclarations offusquées toutes aussi creuses qu’improductives. Ainsi, Emmanuel Macron dénonce l’augmentation insupportable des actes antisémites. Or cette augmentation est la conséquence directe du laxisme, de l’indulgence et des atermoiements à la fois de la justice et de la police lorsqu’on lui demande de punir ces actes ou d’enregistrer une plainte qui ne soit pas classée sans suite



Al Sissi inaugure le Salon du livre

Symptomatique est le temps qu’il a fallu à notre justice pour qualifier «d’acte antisémite» l’assassinat de Madame Halimi. Symptomatique aussi est la légèreté des peines prononcées à l’encontre des chantres de l’antisémitisme tels que Soral, Mbala-mbala et autres.   
Et lorsque le France et le Quai d’Orsay se congratulent de leur fière participation au Salon du Livre du Caire dans lequel les best-sellers sont Mein Kampf et le Protocole des Sages de Sion, ils sont automatiquement disqualifiés pour prétendre combattre ce type de propagande. Sans omettre ses votes à l’Unesco concernant l’origine judaïque de sites bibliques et historiques.
Ainsi, de veuleries à clientélisme électoraliste, des élus locaux ont participé activement à ce que les écoles de Seine-Saint-Denis, entre-autres, soient aujourd’hui «Judenrein», ces mèmes élus évitant de s’interroger sur la propagande salafiste d’écoles privées coraniques, ou sur l’illégalité de clubs de sport réservés exclusivement aux Musulmans.
Cependant, Monsieur Macron doit savoir que lorsqu’un peuple est inquiet, il est particulièrement perméable à un besoin de haïr aussi aveugle qu’épidermique. Et lui, que l’on voit depuis plusieurs semaines avoir réponse à tout, aurait-t-il une proposition ou un projet pour palier l’état actuel d’un problème français ?
L’antisémitisme est le problème de la France, des Français donc du Président et ce ne sont certainement pas aux Juifs de proposer une solution. Les Juifs du fait du monde, eux, vivent et survivent cet inconvénient depuis des milliers d’années. Inconvénient qui oblige les survivants à se sublimer. Modifier l’image de Marianne ou remplacer l’arbre en souvenir de Ilan Halimi ne modifiera en rien l’opinion d’un seul antisémite. Ce qui devrait être l’objectif principal du président Français.
Il se trouve que le manque de prosélytisme des Juifs fait que leurs usages et cultes restent aux yeux des beaucoup aussi incompréhensibles qu’étranges, tout comme ceux des Francs-maçons. C’est cette ignorance qui laisse la porte ouverte à leur diabolisation. Or, dans les écoles d’Alsace et de Moselle, l'enseignement dans les écoles dispense un cours d'éveil et de culture sur les religions, incluant l'islam et le bouddhisme. Objectif : offrir aux élèves l'opportunité de mieux comprendre les croyances de leurs camarades, pour améliorer le vivre-ensemble.

Serait-ce une gageure d’étendre cet enseignement à l’échelle nationale à une époque où il est impossible à un prof de faire un cours sur la Shoah dans nombre de lycées et collèges, ni de disserter sur le Journal de Anne Frank ?
Entre décupler les peines juridiques pour antisémitisme et en même temps favoriser le savoir et la culture, serait-ce une piste pour contrer ce fléau ?

4 commentaires:

Véronique Allouche a dit…

Les symboles antisémites sont forts: croix gammées sur le visage de Simone Veil, tag des années 30, décapitation d’arbres pour ne pas dire décapitation de la mémoire d’Ilan Halimi... En vertu de quoi l’appel à ce rassemblement contre l’antisémitisme est primordial.
Mais ne trouvez-vous pas qu’il eût été plus judicieux d’y adjoindre également les chrétiens qui ont eu à subir des dégradations importantes à l’intérieur de leurs églises ces derniers jours, injures faites à leur foi.
Cette manifestation à venir aurait pu se nommer «Juifs et Chrétiens, tous unis contre l’antisémitisme ET le vandalisme des églises ».
Mais faire descendre autant de monde dans les rues aurait sans doute était préjudiciable à la paix civile alors que s’appuyer uniquement sur les juifs ne représente aucun danger pour la classe politique et lui permet de se donner bonne conscience à peu de frais.
Bien cordialement

Marianne ARNAUD a dit…

Vous n'y êtes pas du tout ! Dispenser dans les écoles "un cours d'éveil et de culture sur les religions" qui donc, devrait inclure l'étude du christianisme, est tout à fait inacceptable, que dis-je, impensable, pour notre République laïque !
Mais détendez-vous, elle semble avoir trouvé la solution miracle, celle qui réconciliera les Français des villes et les Français des champs : dans toutes les classes, adosser le drapeau national au drapeau européen !
Cordialement.

AMMONRUSQ a dit…

Je suis inquiet des tournures que prend la France,c'est aussi mon pays,bien que je sois juif, la laïcité est bafouée,nos gouvernants sont à la ramasse. Mais au fait qu'est -il arriver, depuis longtemps les différentes communautés vivent tant bien que mal ensemble, mais l'arrivée de l'Islam conquérant à foutu le cirque et les français n'ont rien vu venir ? j'ai du mal à le croire.

René SEKNADJE a dit…

Bon article mais il y a une certaine retenue pour admettre qu il y a en ce moment un antisemitisme
d extrême gauche et même de gauche .on vient de le voir samedi à Paris avec
l agression de Finkelkraut .
L antisemitisme est partout
Tantôt très à droite ,tantôt très à gauche Mais beaucoup mettent du temps à accepter de voir les choses en face car ces derniers temps c était l antisemitisme d extrême droite qui était le plus virulent .( on a fermé les yeux devant l antisemitisme des communistes ) il est temps de s apercevoir que l extrême gauche et une partie de la gauche pour étoffer ses effectifs est obligée d aller chercher ses électeurs ailleurs que chez les ouvriers et petites gens .
Il ne reste surtout que des bobos qui sont à gauche parce que ça fait intellectuel
Et ça permet de se faire remarquer dans les dîners
mondains .