LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE, cliquer sur l'image pour lire l'article


 

jeudi 26 décembre 2019

Rien ne va plus entre l'Egypte et la Turquie



RIEN NE VA PLUS ENTRE L’ÉGYPTE ET LA TURQUIE

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            

           Depuis la mort d’Hosni Moubarak, Tayyip Erdogan a tout fait pour le remplacer à la tête du leadership du monde musulman sunnite mais il n’a pas réussi face à l’opposition ferme du président Al Sissi qui lui reproche son soutien aux Frères musulmans de Gaza. Les relations se sont envenimées depuis la destitution, en 2013, de Mohamed Morsi, issu de la Confrérie. Aujourd’hui le problème libyen suscite des tensions entre les deux pays au point que le président égyptien menace de lancer une intervention militaire en Libye si la Turquie persistait dans son intention d’envoyer des troupes à Tripoli.

Juif tunisien ou sioniste tunisien




JUIF TUNISIEN OU SIONISTE TUNISIEN

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            

        On pourrait dire de René Trabelsi : qu’allait-il faire dans cette galère ? Parce que le tourisme tunisien était en situation désespérée, on a fait appel à un Juif tunisien, un vrai professionnel du tourisme installé à Paris, pour raviver un secteur en phase finale. Le tourisme en Tunisie est le sang dans un corps malade et Trabelsi est bien placé car, quand le pèlerinage de Djerba va, alors tout va. Quoi de de mieux donc de choisir un Djerbien d’origine, comme ministre du tourisme, pour rameuter les Juifs de France et d’ailleurs pour qu'ils reviennent prier à la synagogue de la Ghriba. Il ne s’agit pas d’un acte religieux mais d’un symbole ; si le juif revient dans son pays natal c’est que la situation politique est claire.

dimanche 22 décembre 2019

Sur l'affaire Sarah Halimi par Maxime TANDONNET



SUR L’AFFAIRE SARAH HALIMI

Par Maxime TANDONNET

            

          La Cour a donc estimé qu’il existait «des charges suffisantes contre Kobili Traoré d’avoir (…) volontairement donné la mort» à Sarah Halimi, avec la circonstance aggravante de l’antisémitisme, tout en le déclarant toutefois «irresponsable pénalement».Il paraît que nul n’a le droit de contester une décision de justice… Sans doute, quand même, a-t-on le droit de s’interroger, de poser des questions sur une décision de justice. 

La France renoue avec Israël dans le domaine militaire



LA FRANCE RENOUE AVEC ISRAËL DANS LE DOMAINE MILITAIRE

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            
Probot de Roboteam

           Il fut un temps où les relations industrielles dans le domaine militaire étaient étroites entre la France et Israël. Mais le temps des Mirage des années 1960 est dépassé car la France lorgne la ligne de sa balance commerciale ; elle préfère donc un marché de 200 millions de Musulmans plutôt que de neuf millions d'Israéliens. Si cela se comprend à la rigueur économiquement, cela ne peut pas être le cas politiquement car on ne peut pas se cantonner à un raisonnement mathématique.
Cliquer sur la suite pour voir des vidéos originales

La course vers l'extrême-droite israélienne



LA COURSE VERS L’EXTRÊME-DROITE ISRAÉLIENNE

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
          

          On s’est toujours posé la question pour comprendre pourquoi il existait plusieurs groupuscules d’extrême-droite alors que rien ne les différencie dans leur idéologie. Ils se retrouvent dans leur opposition à toute avancée palestinienne. Ils sont favorables à une intégration des implantations au sein de l’Etat d’Israël. Enfin ils veulent développer le judaïsme religieux et imposer la Torah comme fondement du droit. 


vendredi 20 décembre 2019

Un Algérien nous parle depuis Alger par Hamdellah ABRAZ



UN ALGÉRIEN NOUS PARLE DEPUIS ALGER

Par Hamdellah ABRAZ
Copyright © Temps et Contretemps
            Nous voulons à tout prix saluer le courage de ce citoyen algérien qui prend le risque de nous parler de la situation dramatique de son pays. Il le fait ouvertement, à visage découvert, sans craindre de représailles dans cette atmosphère troublée faisant suite à l’élection présidentielle. Nous tenons à le féliciter de la qualité d’un texte très instructif et dramatique car il ne cache aucune réalité sur l’Algérie. Nous tenons à le remercier de nous faire l’honneur de mêler sa signature à celle de Français et bien sûr d’Israéliens. Hamdellah Abraz a réagi à notre article «Algérie : Tebboune la marionnette de Gaïd Salah».  


            Succulent article sur mon pays, l’Algérie et notamment sur l’événement, de ce jeudi 12 décembre 2019, qualifié par les occupants au pouvoir, indûment de «ÉLECTIONS».. Que voulez-vous ??? L’on a appris à discerner des élections au sens vrai du terme, celles que l’on trouve dans les pays démocratiques, de celles de la tromperie, mascarade… qui a eu lieu ce jour donc et contre laquelle, les populations algériennes ont répliqué par une grande et large abstention. Les vrais chiffres de la participation ne dépassent pas 8,93 % au niveau national avec principalement des 5% au Nord, quelques 10% à peine plus au Sud et surtout 0,02% et 0,12 % dans deux wilayas de Kabylie, et ce contrairement aux chiffres avancés, de 41% au national, par le pouvoir.

Le mystère des lacunes du système de défense aérienne syrienne



LE MYSTÈRE DES LACUNES DU SYSTÈME DE DÉFENSE AÉRIENNE SYRIENNE

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            

         On commence à en savoir un peu plus sur les défaillances de la défense aérienne syrienne lors des frappes israéliennes massives de novembre 2019. En effet, cette défense n'empêche pas l’aviation israélienne de régner en toute liberté au-dessus du ciel libanais, syrien et irakien. Les services de renseignements israéliens et l’opposition syrienne sont arrivés à la même conclusion. Pendant les attaques, les systèmes syriens ont montré des défaillances graves. L’explication est double ; soit le système ne répond pas aux spécifications prévues ; soit il aurait subi un dérèglement volontaire, d’autres diraient un sabotage. De là à affirmer qu’ils ont subi une cyberattaque, il n’y a qu’un pas que nous ne franchirons pas.

mercredi 18 décembre 2019

En Iran, le sang continue de couler


EN IRAN, LE SANG CONTINUE DE COULER

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            

          Des informations sur la réalité de la situation en Iran parviennent à traverser le filtre gouvernemental pour décrire le véritable état insurrectionnel dans lequel est plongé le pays. Les mollahs affirment qu’ils ont durement maté le soulèvement du peuple iranien en neutralisant les meneurs mais au prix d’un bain de sang. 
Cliquer sur la suite pour voir les vidéos inédites

mardi 17 décembre 2019

Rivalités au sommet du Likoud et de la droite


RIVALITÉS AU SOMMET DU LIKOUD ET DE LA DROITE

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            

         La lutte pour la direction du Likoud met ouvertement en présence le challenger Gideon Saar et Benjamin Netanyahou dans un combat à fleurets non mouchetés. Deux clans se constituent avec chacun ses aficionados. Pour l’instant il s’agit d’un combat de principe car la victoire de Netanyahou est pratiquement acquise aux primaires du 26 décembre, une période trop courte pour inverser la tendance. 

Algérie : Tebboune la marionnette de Gaïd Salah



ALGÉRIE : TEBBOUNE LA MARIONNETTE DE GAÏD SALAH

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            
Tebboune

            Le nouveau président algérien, Abdelmadjid Tebboune, 74 ans, ne représente certainement pas la nouvelle vague algérienne mais il doit son élection à sa proximité avec le général Ahmed Gaïd Salah et précédemment avec Abdelaziz Bouteflika. Il a été élu avec un taux de participation de 39,83% de votants,  insuffisant pour lui donner une véritable légitimité.  Il a été mis en avant par l’homme fort du pays, le chef d’État-major de l’armée nationale populaire qui détient en fait le pouvoir et qui gère le pays d’une main de fer, maniant alternativement la carotte et le bâton.  Face à une armée qui est la colonne vertébrale du régime, il est certain que les Algériens n’ont aucun espoir de connaitre la vraie démocratie ni même un semblant de liberté.

Le gaz réchauffe les relations entre Israël et l'Egypte



LE GAZ RÉCHAUFFE LES RELATIONS ENTRE ISRAËL ET L’EGYPTE

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            

          On ne peut pas dire que ce soit le grand amour entre Israël et l’Égypte mais, dans le cadre d’une paix froide, le président Al-Sissi a joué au médiateur dans le conflit avec le Hamas et a donné l’ordre à son ministre du Pétrole, Hamdi Abdel Aziz, de recevoir du gaz naturel en provenance du gisement Léviathan d'Israël. Il s’agit d’un moyen pour l’Égypte de commencer à régler sa dette envers Israël.


lundi 16 décembre 2019

Pas de fête de Noël pour les Chrétiens de Gaza


Billet d’humeur

PAS DE FÊTE DE NOËL POUR LES CHRÉTIENS DE GAZA

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
          
Noël à Bethléhem

           Les questions sécuritaires prennent très souvent le pas sur les questions humanitaires. Le gouvernement israélien est trop rigide alors que parfois il faut lâcher du lest et appréhender les faits avec un minimum de souplesse et de sensibilité. Nous sommes toujours à la recherche de soutiens, voire d’amis, qui défendront notre cause et qui agiront en modérés face à des extrémistes bornés et souvent incultes. Les Chrétiens de Gaza, sont bien sûr des Arabes mais ils ne croient pas au Dieu de la violence ni à celui des islamistes sanguinaires. Par naissance, ils vivent dans un monde à part qui ne leur pardonne rien et qui en fait des victimes dans un monde musulman.

Les Anglais par Maxime TANDONNET



LES ANGLAIS

Par Maxime TANDONNET

            
     


        Boris Johnson vient de remporter, à une majorité écrasante, les législatives anglaises, la victoire des Conservateurs assurant le Brexit. En 2016, les Britanniques ont voté la sortie de l’UE par référendum. Vox populi, vox dei. La démocratie est un principe sacré Outre-Manche. Le peuple a voté. Et on s’y tient. Rien ne saurait ébranler la volonté du peuple, ni les menaces, ni les insultes, ni les pressions.

samedi 14 décembre 2019

Elections en Israël : Alea jacta est


ÉLECTIONS EN ISRAËL : ALEA JACTA EST

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            

          Le sort en est jeté. Des élections législatives auront lieu en Israël pour la troisième fois, sans aucune certitude d’une prochaine constitution d’un gouvernement de coalition. En effet le système électoral à la proportionnelle intégrale ne permet pas de renversement brutal de tendance. Quelques sièges, une dizaine au plus, changent de groupes sans que cela modifie notablement l’équilibre politique de la Knesset. Sans compter qu’on ne voit pas pourquoi les électeurs auraient à se déjuger en si peu de temps. Quelques voix de plus pour l’un des partis, quelques voix de moins pour l’autre, à la rigueur la disparition d’un groupuscule qui n’aura pas atteint le seuil électoral de 3.25% soit 144.197 voix, mais le l'échiquier politique reste le même avec deux clans irréductiblement opposés.

Guignol par Claude MEILLET



GUIGNOL

La chronique d'humeur de Claude MEILLET

            I

            Il était une fois…  «Oui, ça pourrait commencer comme ça, rebondit son amie, c’est tellement extraordinaire, pour un pays extraordinaire». Ils se mirent alors, férocement, à passer en revue la situation. Il était une fois un petit pays qui… Qui, en 71 années d’existence officielle, contre sable et sécheresse, contre guerres successives et conflit permanent, contre le jeu géopolitique de grandes puissances ambiguës et le carnaval alternatif de pays régionaux instables, a su hisser sa population patchwork au huitième rang des puissances mondiales.

mardi 10 décembre 2019

La crise d'adolescence d'Israël par Gérard ZEITOUN



LA CRISE D’ADOLESCENCE DE L’ÉTAT D’ISRAËL

Une réflexion du Dr Gérard ZEITOUN

            

          Par rapport à la France, l'Angleterre, et même les Etats-Unis, on peut considérer qu’un pays qui a un peu plus de 70 ans est un pays jeune. Il s’est renforcé petit à petit, et il arrive tout doucement à l’âge adulte, mais c'est encore un adolescent. Et toute adolescence est une crise, crise que vit actuellement l’Etat d’Israël. Il faut dire que ses parents avaient été si fortement traumatisés par tout ce qu’ils avaient vécu, qu’ils avaient voulu éduquer leur enfant, si chétif et malingre qu’il était, avec les meilleurs principes, et la moralité la plus achevée, en évitant de le traumatiser en quoi que ce soit. Ceci a entraîné trois erreurs à mon avis : 

La France malheureuse par Maxime Tandonnet



LA FRANCE MALHEUREUSE

Par Maxime TANDONNET

            

          «Je vous salue ma France aux yeux de tourterelle». Depuis, quelques années, la France semble plongée dans l’engrenage du malheur comme une famille sur laquelle s’abattent les calamités.  Toulouse, Charlie, Bataclan, Nice, séisme électoral de 2017, crise migratoire, révolte des Gilets Jaunes, destructions des Black Blocs, incendie de Notre-Dame-de Paris, les 13 tués de l’opération Barkhane, auxquels s’ajoutent la succession des scandales politiques – confiance trahie – poussée de la pauvreté (9,4 millions de pauvres selon l’INSEE), décrochage économique (record mondial des prélèvements fiscaux), effondrement intellectuel (PISA) et la violence quotidienne qui fait rage.

Le casus belli des missiles iraniens en Irak


LE CASUS BELLI DES MISSILES IRANIENS BASÉS EN IRAK

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            

        Selon les services de renseignements, l’Iran profite de la déstabilisation en Irak, liée à la démission du Premier ministre Adel Abdel Mahdi, pour y envoyer et cacher un stock de missiles balistiques à courte portée pouvant atteindre Israël.  L’État juif n’est pas seul visé car la menace concerne aussi les alliés des Américains dans la région et en particulier l’Arabie saoudite.  Il s’agit d’un effort grandissant de l’Iran pour déstabiliser le Moyen-Orient et pour étendre et consolider son pouvoir.

dimanche 8 décembre 2019

Le nouvel antisémitisme se pare d'antisionisme



LE NOUVEL ANTISÉMITISME SE PARE D’ANTISIONISME

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            
Rassemblement contre l'antisémitisme à Paris le 19 février 2019

            L’Assemblée nationale a adopté le 3 décembre 2019, par 154 voix pour et 72 contre à gauche sur 577 députés, un texte sans valeur contraignante. La résolution reprend la définition de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA), déjà validée par le Parlement européen et 20 pays dont 16 de l’UE. Le texte assimile l’antisionisme à l’antisémitisme. Si plusieurs députés ont déploré une «résurgence» de l’antisémitisme, on ne peut pas dire qu’ils ont été nombreux à se rassembler autour de ce texte, après une réunion houleuse à l’Assemblée nationale. Les opposants à ce texte craignent qu’il ne soit instrumentalisé pour délégitimer la critique du gouvernement israélien et de l’occupation en Cisjordanie. Encore faut-il savoir à quel antisémitisme on fait allusion.

mardi 3 décembre 2019

Comme la France au Mali, Israël dispose de commandos d'élite Shaldag


COMME LA FRANCE AU MALI, ISRAËL DISPOSE DE COMMANDOS D’ÉLITE SHALDAG

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            

          Quand on voit cette cérémonie émouvante des 13 corps de soldats qui ont donné leur vie à leur pays, nous sommes automatiquement renvoyés à ce qui se passe chez nous en Israël où la fine fleur de la jeunesse risque sa vie tous les jours. Souvent raflés à la fleur de l’âge alors qu’ils cherchent à défendre la vie tandis que d’autres distribuent la mort, ces jeunes soldats d’élite nous donnent des cours de nationalisme pendant que leurs pères perdent leur temps dans des joutes politiques stériles.
Cliquer sur la suite pour voir les vidéo Shaldag