LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE, cliquer sur l'image pour lire l'article


 

jeudi 31 décembre 2020

Oman, un ami qui vous veut du bien par Francis MORITZ

 

OMAN, UN AMI QUI VOUS VEUT DU BIEN


Par Francis MORITZ


          Oman est différent de ses voisins. On évoque souvent sa tolérance et son ouverture envers les différentes confessions. L’appartenance de la majorité des habitants à la secte Ibadiyya est une originalité dans la région. Il y a de l’ordre de 2,5 millions d’Ibadis dans le monde dont 2 millions dans le sultanat. De fait l’ile est considérée comme le «pays des Ibadis» face au chiisme en Iran et au sunnisme en Arabie Saoudite. Contrairement à ces pays qui pratiquent une répression religieuse, l’État a légalisé la liberté de religion des Omanis et des visiteurs. Les citoyens ibadites adhèrent aux lois sur la liberté religieuse, ce qui entraîne un nombre extrêmement faible de cas de discrimination. Ce sont plusieurs siècles de tolérance et d’ouverture des échanges avec l’extérieur qui ont forgé la société et ses gouvernants et non pas les derniers développements de la mondialisation.

Le défi des nouveaux officiers de Tsahal

 

LE DÉFI DES NOUVEAUX OFFICIERS DE TSAHAL

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps


Les troupes israéliennes avec la brigade Kfir se sont préparées au combat urbain.

          Tsahal se pose de sérieuses questions sur l’évolution de ses cadres militaires et tente d'y répondre. Les statistiques montrent en effet que, pour la première fois dans son Histoire, les nouveaux officiers d’active, à partir du rang de lieutenant et de capitaine, qui ont déjà cinq années d’armée, n’ont jamais connu le feu car les deux dernières guerres d’Israël datent de 2006 au Liban et de 2014 à Gaza. Leur formation tient compte de ce nouvel aspect technique et la durée a été doublée en conséquence, surtout pour les unités d’élite, afin de cadrer le plus possible avec la réalité sur le terrain.


L'atavisme israélien, voire juif, de la division

 

L’ATAVISME ISRAÉLIEN, VOIRE JUIF, DE LA DIVISION


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

           




          On connait les plaisanteries concernant les Juifs qui ne se satisfont jamais d’une seule synagogue et qui en créent plusieurs pour le seul plaisir d’avoir le choix et surtout de critiquer. En France, dans un petit village comme Deauville, on ne compte pas moins de trois synagogues pour satisfaire une petite poignée de fidèles : la consistoriale, l’indépendante et la loubavitch. Chaque Juif rêve de diriger sa propre synagogue et d’imposer ses propres offices, son propre rabbin et sa propre liturgie mais il rêve surtout d’en être le président. 

          

lundi 28 décembre 2020

Souvenirs de Noël Par Marianne ARNAUD




SOUVENIRS DE NOËL

Par Marianne ARNAUD




Je n’aime pas trop les éloges car ils peuvent paraitre suspects quand on anime un site et qu’ils concernent un de nos chroniqueurs. Mais Marianne Arnaud a écrit un texte dont on vit  l’émotion crescendo, au fur et à mesure de la lecture des lignes, comme une sorte de suspense libérateur. On sent percer dans les mots une situation dramatique vécue avec une réelle volonté d'œcuménisme parce que nous n’acceptons pas l’autre, tel qu’il est, différent mais cependant humain. 
      En ce jour de fête chrétienne, Marianne Arnaud apporte malgré tout un soupçon d’optimisme à ceux qui jugent le monde injustement perturbé par des guerres de religions stériles.  
J. BENILLOUCHE

  
Elle a cinq ans. À Noël elle chantait toujours :
«O Tannenbaum, O Tannenbaum,
Wie grün sind deine Blätter»

samedi 26 décembre 2020

Noël des Chrétiens martyrisés par Maxime TANDONNET

 


NOËL DES CHRÉTIENS MARTYRISÉS


Par Maxime TANDONNET


          En cette veille de Noël, nos pensées se tournent vers les Chrétiens confrontés aux persécutions, partout dans le monde. 2020 aura été une année particulièrement sanglante, dans l’indifférence du monde occidental, miné par la mauvaise conscience et la haine de soi. Le nombre de Chrétiens tués dans le monde en 2020 dépassera les 4.000. Il était de 2.985 en 2019. Cette année-là, 3.711 Chrétiens étaient détenus dans le monde et 9. 488 églises fermées, détruites ou ciblées par des attaques.


vendredi 25 décembre 2020

RT-France : La dissolution de la Knesset

 


RT-France Journal du 23 décembre 2020

LA DISSOLUTION DE LA KNESSET


J. BENILLOUCHE au micro de Dora ABDELRAZIK



            

          Le budget 2020/21 n’ayant pas été voté à la date limite du 22 décembre 2020, la Knesset s’est autodissoute et des élections, les quatrièmes dans un court laps de temps de deux ans, seront organisées le 23 mars 2021. La situation a beaucoup changé depuis le dernier scrutin du 2 mars 2020 car est intervenu une recomposition totale des partis. Au centre Kahol-Lavan a éclaté en deux entités dont celle de Benny Gantz qui risque de se réduire à sa plus simple expression après le départ de plusieurs contestataires. À droite le Likoud a explosé après la création d’un nouveau groupe, Espoir Nouveau, par des frondeurs dirigés par Gideon Saar. La Gauche est totalement laminée.

Cliquer sur la suite pour voir l'émission

Pas de pub pour les Chrétiens à Noël par Albert Naccache

 

PAS DE PUB POUR LES CHRÉTIENS À NOËL

Chronique d’un papy flingueur Albert NACCACHE



Eglise et République

Radio France veut proscrire la mention «Chrétiens d’Orient» de ses publicités.  Ainsi, France inter a refusé de diffuser l’appel au don de l’Œuvre d’Orient sous prétexte qu’il faisait mention du mot chrétien. «Nous avions sollicité Radio France pour notre campagne de Noël mais nous ne leur avions pas encore envoyé le texte du spot. Le groupe avait donc motivé son refus d’avance et par principe uniquement à cause de la mention Chrétiens d’Orient qui allait apparaître, au motif que celle-ci représentait une entorse à la charte de leur régie publicitaire», explique Armelle Milcent, directrice de la communication de l’Œuvre d’Orient à La Croix.


Benny Gantz : un gâchis prévisible

 


BENNY GANTZ : UN GÂCHIS PRÉVISIBLE

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

Le président de la Knesset annonce la dissolution

          La Knesset a été dissoute le 22 décembre 2020 à minuit entraînant la convocation de nouvelles élections, les quatrièmes en deux ans. Benny Gantz sort perdant de cette péripétie prévisible car Benjamin Netanyahou est connu pour ses manœuvres politiciennes. L’inexpérience politique du général n’a pas anticipé l'impossible union des deux personnages dans un même gouvernement. Netanyahou n’avait en tête que ses problèmes judiciaires et son immunité parlementaire tandis que Benny Gantz voulait éviter au pays de nouvelles élections stériles.  Mais la politique, qui n’est pas une affaire de bons sentiments, évolue au sein d’un monde impitoyable ou pour certains l’intérêt de la nation ne compte pas. Gantz aurait dû l’apprendre à ses dépens après trois élections où le premier ministre a usé de tous les expédients pour rester au pouvoir. Il le restera encore jusqu’aux prochaines élections prévues pour le 23 mars 2021.


Coma israélien-2 par Claude MEILLET

 


COMA ISRAÉLIEN-2

Chronique d'humeur de Claude MEILLET



Bingo, lança Jonathan à son professeur de médecine de neveu, prêt à s’envoler l’après-midi, rejoindre la France. En lui expliquant que le compte-rendu de leur discussion de la veille sur le «coma israélien» avait fait plaisir à quelques-uns et avait donné de l’urticaire à d’autres. Un des axes du débat soulevé, portait sur la relativité des situations entre la France et Israël. Ce qui entraîna la réaction immédiate du neveu, comme les scouts, toujours prêt. «Sababa. Tu veux qu’on essaie d’éclairer leur lanterne ?». 


En Israël, le Centre et la Gauche se rabattent sur un nationaliste


EN ISRAËL, LE CENTRE ET LA GAUCHE SE RABATTENT SUR UN NATIONALISTE

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

Saar et sa femme journaliste, Géula

           Israël a toujours été le pays des paradoxes. Orphelins d’un leader charismatique, le Centre et la Gauche ont décidé de soutenir dans les sondages au moins, Gideon Saar, le tombeur de Netanyahou même si ses thèses politiques sont aux antipodes de leur idéologie. Pourtant, il n’a jamais caché son positionnement à la droite du Likoud, sa volonté de reconstituer le Grand Israël, son opposition à toute création d’État palestinien, son projet d’annexion de la Cisjordanie et, ce qui aurait dû faire frémir les centristes, sa proximité avec les ultra-orthodoxes même s’il ne porte pas de kippa. 


jeudi 24 décembre 2020

Sahara occidental, Maroc et Algérie par Alain PIERRET

 

SAHARA OCCIDENTAL, MAROC et ALGÉRIE


Par Alain PIERRET

Ancien Ambassadeur de France

7 mai 1987 - la MIMOUNA à Jérusalem – Au premier rang Teddy Kollek, maire ; Yitzakh Navon, ministre de l'Éducation; Shimon Pérès, Premier ministre; Haïm Herzog président de l'Etat et Shlomo Hillel, Président de la Knesset; Alain Pierret, au second rang, troisième à gauche,


          Dès mon arrivée en Israël en juillet 1986, au jour où Shimon Pérès s’envolait pour Ifrane rencontrer Hassan II, j’ai entendu cette boutade de la bouche d’une Israélienne radieuse : «Mon Premier ministre rend visite à mon Roi !». Seul ambassadeur convié, je découvrirai plus tard à Jérusalem la fête grandiose de la Mimouna qui marque pour les Juifs marocains la fin de la Pâque.


mercredi 23 décembre 2020

Coma israélien par Claude MEILLET

  

COMA ISRAÉLIEN


Chronique d'humeur de Claude MEILLET


          Le soleil, le sable chaud, le calme d’une mer bleue et plane, prédisposaient sans doute au laisser-aller. Il profita sournoisement de la ballade pour pousser son neveu à émettre son diagnostic. «Alors toubib, le malade est condamné ou va s’en remettre ?» Expert reconnu des maladies respiratoires, le professeur venait de passer les trois derniers jours dans un congrès médical international à Herzliya. Long et maigre comme un jour sans pain, calme et souriant, il profitait de cette balade matinale régénératrice. Le pari de Jonathan était de le faire sortir de son champ de compétence, et de recueillir un avis extérieur, objectif et, comme toujours, mesuré.


RT-France : Le coronavirus en Cisjordanie et à Gaza

 

Chaine RT-France

LE CORONAVIRUS EN CISJORDANIE ET À GAZA


Jacques BENILLOUCHE au micro de 

Grégory PETITJEAN

La situation ne s’est aggravée que depuis une quinzaine de jours en Israël On ne peut pas dire qu’elle soit dramatique avec 3.034 morts en tout, 400 cas sous assistance et 21.544 cas actifs. Mais il faut dire que les restaurants et les bars sont fermés et que les centres commerciaux viennent à peine d’ouvrir avec quelques restrictions. La situation est différente en Cisjordanie et à Gaza. En Cisjordanie 60% des 1,6 million d’habitants ne respectent pas les restrictions. D’ailleurs le ministère de l'Intérieur de l'Autorité palestinienne veut frapper fort en sanctionnant de 1.400 dollars ceux qui enfreignent le confinement et en cas de récidive, une peine pouvant aller jusqu'à un an d'emprisonnement. Quatre villes de Cisjordanie - Hébron, Naplouse, Tulkarem et Bethléem - ont été désignées comme zones rouges par l'Autorité palestinienne et sont soumises à un confinement général.

Cliquer sur la suite pour voir l'émission


samedi 19 décembre 2020

Algérie-Maroc, Yin et Yang Partie/2 par Jean CORCOS

 


ALGÉRIE-MAROC, YIN ET YANG

Partie/2 


Par Jean CORCOS

         


          Peu d’articles ont abordé sur le fond l’opposition entre les deux «frères ennemis» du Maghreb. Parmi les exceptions, une analyse percutante de Driss Ghali, publiée en mai 2018 dans Causeur (Maroc Algérie, l’équilibre de la rancœur), et reprise sur mon propre blog (1) dans le cadre d’un dossier très complet consacré au Maroc. Passons vite sur le rétroéclairage historique remontant loin dans le temps – brillant passé du Royaume chérifien opposé à celui peu glorieux des Algériens ; cela a fait l’objet d’une première partie. L’auteur nous apprend aussi des choses bien intéressantes sur les gestions de chaque pouvoir, en politique intérieure et extérieure.


Allemagne-Israël, ceux par qui le scandale arrive par Francis MORITZ

 


ALLEMAGNE-ISRAËL, CEUX PAR QUI

LE SCANDALE ARRIVE


Par Francis MORITZ

Les jeunesses socialistes du SPD s'associent au jeunesses du Fatah contre Israël

Quel rapport entre ce qui s’est passé à l’École supérieure des Beaux-Arts de Berlin et les choix politiques des Jeunesses socialistes du SPD ? Il y a malheureusement un rapport. La haine d’Israël constitue la colonne vertébrale du BDS et l’antisémitisme son ADN, rien de nouveau jusque-là. Parce que ses militants du BDS sont devenus de plus en plus agressifs, le Bundestag ne s’y est pas trompé. Il a voté, en mai 2019, une loi adoptée conjointement par la CDU / CSU, le SPD, le FDP et les Verts stipulant qu’aucune organisation, établissement public, association ni aucun projet revendiquant la politique poursuivie par le BDS ne pourrait être financé avec l'argent des contribuables, assimilant ainsi le BDS à l’antisémitisme, puni par la loi. C’est comparable, sans être identique, à la loi sur le négationnisme applicable en France.


La normalisation avec Israël, dernier acte politique de Mohammed VI

 

LA NORMALISATION AVEC ISRAËL, DERNIER ACTE POLITIQUE DE MOHAMMED VI

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

La mauvaise santé du roi est un sujet tabou au Maroc. De manière cyclique revient sur le tapis l'abdication du roi Mohammed VI pour des raisons médicales car il a récemment subi une chirurgie cardiaque réussie à Rabat. Il aurait temporisé jusqu'à présent pour laisser le temps au prince héritier Moulay Hassan de se préparer à sa succession après sa majorité. L'article 44 de la nouvelle constitution dispose que «le Roi est mineur jusqu'à l'âge de 18 ans accomplis». Mais en raison de la santé fragile du roi et d’un risque de décès inopiné, un protocole secret a été établi pour faciliter l'ascension du prince héritier sur le trône. Cependant, les langues se délient sur la personnalité contrastée du futur monarque.


RadioJ-Paris J. BENILLOUCHE au micro d'Ilana FERHADIAN

 

RadioJ  PARIS


L’ACTUALITÉ ISRAÉLIENNE DU 15 DÉCEMBRE 2020

Jacques BENILLOUCHE au micro de

Ilana FERHADIAN




Juste quelques mots sur l’élection de Biden acquise par 306 voix contre 232. Les États-Unis viennent de prouver que leur démocratie est vivante. La Cour Suprême, à majorité républicaine, a rejeté tous les pourvois judiciaires de Trump et confirmé l’élection de Joe Biden. Elle a prouvé qu’elle ne disait que le droit et qu’elle n’avait aucune attitude partisane. La seule question qu’on se pose ici c’est de savoir comment se comportera Joe Biden. Certains veulent voir en lui un nouveau Bill Clinton alors que d’autres le verraient bien suivre les traces de Barack Obama. En fait, à présent, il faudra juger sur pièces la politique du nouveau président et ne faire aucun procès d’intention.

Cliquer sur la suite pour entendre l'émission

Algérie-Maroc, Yin et Yang - Partie/1 par Jean CORCOS

 

ALGÉRIE-MAROC, YIN ET YANG

Partie/1 

Par Jean CORCOS

       


          Tout le monde (ou presque) doit connaitre le Yin et le Yang. Ce sont deux catégories, à la fois opposées et complémentaires qui, dans la philosophie chinoise, sont utilisées pour interpréter tous les phénomènes de la vie. Ainsi sont respectivement Yin et Yang les couples Terre/Ciel, Nuit/Jour, Femme/Homme etc. Et, à la réflexion, on aurait bien envie de proposer une autre dualité : Algérie/Maroc.


mercredi 16 décembre 2020

Silence tunisien et palestinien sur le Maroc

 

SILENCE TUNISIEN ET PALESTINIEN SUR LE MAROC

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps


      

Le président tunisien

          Le Maroc a opté le 10 décembre 2020 pour la normalisation de ses relations avec Israël, rejoignant ainsi les Émirats arabes unis, le Bahreïn et le Soudan. La Tunisie n’a pas réagi officiellement, préférant se terrer dans un silence gêné. Son mutisme devient pesant, car aucune réaction positive ou négative n’a été publiée. Le président de la République, Kaïs Saïed, fervent défenseur de la cause palestinienne et ennemi officiel d’Israël, n’a jamais raté une seule occasion pour s’exprimer sur «l’occupation israélienne». Son silence est d’autant plus étonnant que la politique extérieure est l’une de ses prérogatives présidentielles. Il aurait pu transmettre cette tâche à son ministre des Affaires étrangères, Othman Jerandi, très opportunément souffrant. Il faut lui souhaiter un prompt rétablissement. Aucun autre fonctionnaire tunisien n’a été chargé de publier une réaction officielle à cet évènement majeur.


Cataclysme à droite en Israël, Saar en pole position

 


CATACLYSME À DROITE EN ISRAËL, SAAR EN POLE POSITION

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

On espérait des changements au Likoud, mais un cataclysme est intervenu. Le départ de Gideon Saar tardait à venir car, même si sous certains aspects il était qualifié de frondeur, il restait un légitimiste, respectant son parti et ses dirigeants mais n'hésitant pas cependant à afficher parfois sa différence politique. Il s’était présenté pour obtenir le leadership du parti mais il n’a pas été suivi car la mainmise de Netanyahou est totale. Il avait respecté le résultat des militants. Par ailleurs, originaire de la ville de Boukhara en Ouzbékistan, il n’est pas arrivé à convaincre la majorité séfarade, voire marocaine, de le suivre alors que depuis Begin elle constitue le socle inébranlable du Likoud.


mardi 15 décembre 2020

Mystérieuses explosions au Sud-Liban

 

MYSTÉRIEUSES EXPLOSIONS AU SUD-LIBAN


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps


               

Des soldats libanais déployés, mardi 22 septembre 2020, dans la localité de Aïn Qana
          

             Des évènements suspects ont eu lieu au Sud-Liban, plus particulièrement à Jbaa, une ville située à environ 22 km de Sidon et 64 km de Beyrouth, habitée par 10.000 personnes, pour la plupart des musulmans chiites. Selon certaines sources, une explosion est survenue dans une base militaire du Hezbollah. Cette explosion rappelle celle de Ain Qana qui a eu lieu en septembre et dont les causes n’ont pas été établies, sinon gardées secrètes. Elle avait provoqué un grand incendie et d'épaisses volutes de fumée noire. Les agences de presse avaient expliqué que la déflagration a eu lieu dans un bâtiment appartenant au Hezbollah, fort probablement un entrepôt d'armes ou la maison d'un cadre du parti. Ni le Hezbollah et ni Israël n’avaient accepté de commenter l'incident.


lundi 14 décembre 2020

Bahrein, le côté obscur du nouvel ami d'Israël par Francis MORITZ

 

BAHREIN, LE CÔTÉ OBSCUR DU NOUVEL AMI D’ISRAËL


Par Francis MORITZ

Roi du Bahreïn

          On a coutume de dire qu’on ne choisit pas sa famille mais qu’on choisit ses amis. Rien n’est moins sûr en politique, car les enjeux stratégiques, financiers, militaires, prennent le pas sur la morale, la justice. Bref, il est parfois gênant d’explorer les coins et recoins mais mieux connaître ses amis a aussi des avantages. Le royaume attend la visite du premier ministre israélien pour rendre encore plus officielle la normalisation dont certains contours restent encore assez flous, au moment où le gouvernement de Manama annonce qu’il n’acceptera pas l’importation de produits de Judée-Samarie provenant des territoires occupés par Israël, histoire de créer une ambiance.

Gideon Saar, seul opposant à Netanyahou, quitte le Likoud

 


GIDEON SAAR, SEUL OPPOSANT A NETANYAHOU, QUITTE LE LIKOUD


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps



Gideon Saar est né en 1966 à Boukhara, ville d'Ouzbékistan, sous le nom de Serchanski. Il visait la place de premier ministre. Il ne s’en cachait plus puisqu'il avait annoncé à Benjamin Netanyahou qu’il briguait non seulement la direction du Likoud mais aussi le poste de premier ministre. Il ne comptait pas être plus longtemps une potiche au Likoud et c’est pourquoi il s’est comporté en vrai opposant au sein même de son parti. Ses critiques violentes et publiques le rendaient suspect de déviationnisme. Il n’hésitait pas à viser directement Netanyahou en fustigeant le Cabinet de sécurité qu’il estimait totalement à ses ordres.