LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE, cliquer sur l'image pour lire l'article


 

lundi 20 janvier 2020

Esmail Ghaani, le fantôme de Soleimani


ESMAIL GHAANI, LE FANTÔME DE SOLEIMANI

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            

         Le guide suprême iranien a décidé dans l’urgence, en quelques heures, de remplacer Soleimani en nommant son adjoint Esmail Ghaani comme nouveau chef de la force al-Qods des Gardiens de la Révolution : «Après le martyr du glorieux général Qassem Soleimani, je nomme le brigadier général Esmail Ghaani commandant de la force Al-Qods».


Les nouveaux habits du Hezbollah par BAZAK


LES NOUVEAUX HABITS DU HEZBOLLAH

Par BAZAK

            

          L’organisation terroriste l’avait rêvé depuis plusieurs années, Trump et Soleimani l’ont fait. D’affidé fidèle subordonné à l’Iran, le Hezbollah devient un allié et un partenaire de premier rang au sein de la coalition menée par l’Iran, après avoir été sous ses ordres. Le 5 janvier, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, constatait «l’absence de  réciprocité dans les représailles de l’Iran et l’absence de cible américaine comparable» après l’élimination du général et  celle d’Abu Mahdi, chef de la milice chiite des Forces iraquiennes de mobilisation, affidée de la force al Qods.

Radio Kol Aviv-Toulouse 19 janvier 2020


Radio KOL AVIV TOULOUSE


MACRON EN ISRAËL – ÉLECTIONS ISRAÉLIENNES

Émission du 19 janvier 2020
Jacques BENILLOUCHE au micro de 

 Gérald BENARROUS et Jean-Luc HALIMI




            Deux informations importantes de la semaine. Emmanuel Macron sera présent au Forum mondial de la Shoah à Jérusalem. Il se joindra aux dirigeants mondiaux pour marquer les 75 ans de la libération d'Auschwitz. 
             Les listes des candidats aux élections législatives du 2 mars 2020, troisième tour, ont été officiellement déposées. Peu de changements ont été enregistrés à l’exception d’un regroupement à la gauche de Bleu-Blanc et à la droite du Likoud. La liste Yamina, droite nationaliste, a été enfantée dans la douleur, sous l’égide de Benjamin Netanyahou qui a imposé dans son bureau l’union pour éviter l’émiettement des voix de droite, mais en écartant les Kahanistes. À gauche c’est avec la même douleur qu’il a fallu créer un groupe hétéroclite constitué des travaillistes historiques, ayant viré au centre, de Meretz, gardien de l’idéologie de gauche et de Gesher d’Orly Levy-Abecassis, groupuscule issu de la droite, voire de la droite nationaliste d’Avigdor Lieberman.
Cliquer sur la suite pour écouter l'émission

ARTICLES DE LA SEMAINE : Cliquer l'image pour lire

 

ARTICLE DE LA QUINZAINE - Cliquer l'image pour lire

 

ARTICLES DU MOIS - CLIQUER l'IMAGE POUR LIRE