Après l’affichage du premier article, le chargement des nombreuses images des articles suivants nécessite environ une minute d’attente.

LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE

 

dimanche 22 septembre 2019

Israël n'a rien à attendre du tunisien Kaïs Saïed


ISRAËL N’A RIEN À ATTENDRE DU TUNISIEN KAÏS SAÏED

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps

Les candidats tunisiens

Après les péripéties du «printemps arabe» de 2011 et de la «révolution du jasmin» avec l’intermède des islamistes au pouvoir, la présidentielle tunisienne de 2014 avait apporté un léger espoir aux Israéliens avec le retour de la génération Bourguiba au pouvoir.  Mais ce fut la grande déception car Mohamed Kacimi, auteur algérien, décrit ainsi le père de la nation Béji Caïd Essebsi : «l’homme était un politicien retors et chevronné. A peine investi, le patriarche tente d’introniser son rejeton de fils à la tête du parti qui l’avait porté au pouvoir. En tout dirigeant arabe, fut-il républicain, sommeille un monarque».

Election, piège à...raison par Claude MEILLET



ÉLECTION, PIÈGE À… RAISON

La chronique d'humeur de Claude MEILLET



La politique est, vraiment, magique ! En écoutant son amie lui expliquer, depuis Paris, toutes les subtilités des élections israéliennes en cours, il se dit qu’elle faisait voir les aveugles. Alors que sur place, le méli-mélo de la campagne le rendait lui, non-voyant. Afin de faire percer chez elle une lueur de compréhension, et par la même occasion d’éclairer sa propre analyse, il lui fit une proposition a priori honnête. S’efforcer de décortiquer pour elle, sans passion, objectivement, rationnellement, la situation. En précisant que la magie particulière de la politique israélienne n’avait fait avec la campagne-bis que du copier-coller de la première, heureusement en plus court.

samedi 21 septembre 2019

Netanyahou, touché mais pas coulé


NETANYAHOU, TOUCHÉ MAIS PAS COULÉ

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps



        Les Israéliens ont tranché mais pas suffisamment pour permettre un changement de régime. Si Benjamin Netanyahou est arrivé en seconde position à deux sièges d’écart de Benny Gantz, il a été certes touché mais il ne veut pas s’avouer vaincu. Cela distingue les Israéliens des Anglo-saxons qui ont tendance à quitter la scène politique automatiquement après une déconvenue. N’est pas Lionel Jospin ou Thérésa May qui veut. Le premier ministre israélien s’accroche au fauteuil jusqu’au dernier souffle sans s’inquiéter du dernier combat de trop. Il ne fait aucun doute pourtant que l’échec du Likoud est clair car, n'étant pas arrivé en tête, il est peu probable au départ qu'il soit chargé de constituer le gouvernement.


Les nuages s'accumulent en Turquie par BAZAK


LES NUAGES S’ACCUMULENT EN TURQUIE

Par  BAZAK



La Turquie est un grand pays et un acteur incontournable au Moyen-Orient. Autant Erdogan a fait preuve d’un grand dynamisme dans les premières années de sa présence au pouvoir, autant ses choix extrêmes et son goût du pouvoir personnel semblent conduire le pays vers une voie semée d’embûches et une crise grave. Les prémices semblent l’indiquer. La Turquie n’est plus un allié fiable et son président parait beaucoup plus préoccupé par son destin personnel que l’avenir de son pays.

Israël : Quelle démocratie par Alain PIERRET



Par Alain PIERRET
Ancien ambassadeur de France en Israël (1986-1991)

Copyright © Temps et Contretemps


Alain Pierret dans sa résidence à Jaffa

Que de souvenirs en ce 11 septembre ! En 2001, je suis dans mon jardin, ma femme m’appelle, les tours du World Trade Center sont en feu. Près de 3 000 morts. Le 11 septembre 1997, le souvenir du drame de New York occulte la présence à Jérusalem de la secrétaire d’Etat américaine Madeleine Albright.
À Paris cependant, alors qu’il occupe les fonctions de ministre des Affaires étrangères dans le récent gouvernement Jospin, Hubert Védrine fait ce même jour une déclaration qui surprend politiques et médias, puisqu’il dénonce le «gouvernement catastrophique» du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou. Et pourtant, combien prémonitoire ! 

Balkany-Rubashkin : même acharnement


BALKANY-RUBASHKIN MÊME ACHARNEMENT

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps

Sholom Rubashkin

Dans son malheur Balkany a eu plus de chance que Rubashkin. L'affaire du maire de Levallois ressemble par son exemplarité à l’affaire Sholom Rubashkin aux Etats-Unis. Les deux cas symbolisent l’acharnement d’une justice qui fait fi des droits élémentaires des prévenus d’être jugés puis rejugés par la Cour d’Appel et enfin par la Cour de Cassation.  Rubashkin, né le 30 octobre 1959 à Brooklyn, fils d’un boucher de New York, Juif ultra-orthodoxe appartenant au mouvement hassidique Habad-Loubavitch, est un homme d’affaires américain et ancien PDG d’Agriprocessors, un abattoir et une usine d’emballage de viande kasher.  

Israël contre le BDS du sport par BAZAK


ISRAËL CONTRE LE BDS DU SPORT

Par BAZAK

On connaît bien l’acharnement du BDS contre les produits «made in Israël». En revanche, on connaît beaucoup moins bien les actions publiques ou souterraines menées contre les sportifs «made in Israël». En 2016, un judoka arabe avait refusé de serrer la main d’un judoka israélien aux jeux olympique de Rio. La même scène s’est reproduite à Abu Dhabi en 2017. Dans cette période, les athlètes israéliens ne pouvaient pas défiler avec leur drapeau dans les pays arabes et les athlètes arabes refusaient de les rencontrer, nonobstant les conséquences.

Le Juif Balkany paiera pour tous les siens




Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps



Je n’aime pas les tricheurs, les voleurs, les menteurs et les corrompus. Ce sont certainement des qualificatifs qui s’appliquent parfaitement à Patrick Balkany. Il mérite donc la sanction qui lui a été appliquée mais il semble que les juges ont eu la main lourde en imposant son incarcération immédiate. Contrairement aux escrocs du CO2, il n’a jamais cherché à échapper à la justice et il ne s’est jamais sauvé à l’étranger. Malgré sa grande gueule, il a toujours répondu aux convocations de la police et de la justice et même le jour de l’énoncé du jugement il n’a pas fait défaut. Il a accepté d’affronter librement ses juges.

ARTICLES DE LA SEMAINE : Cliquez l'image pour lire

 

ARTICLE DE LA QUINZAINE : Cliquer l'image pour lire

 

ARTICLES DU MOIS : Cliquer l'image pour lire