Après l’affichage du premier article, le chargement des articles suivants nécessite environ une minute d’attente.

ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


 

lundi 21 mai 2018

Les deux facettes des relations Maroc-Israël



LES DEUX FACETTES DES RELATIONS MAROC-ISRAËL

Par Jacques BENILLOUCHE

copyright ©  Temps et Contretemps





            Le Maroc se présente sous deux facettes, celle de la rue avec les femmes et les enfants en première ligne qui manifestent contre Israël en piétinant les drapeaux israélien et américain et celle du pragmatisme du gouvernement du Royaume. C’est ainsi que 10.000 manifestants se sont rassemblés à Casablanca en scandant « mort à Israël » pour protester contre le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem, en agitant des drapeaux de l'OLP, et des pancartes portant la mention «Al Qods capitale éternelle de la Palestine», sous l’égide de l’agitateur principal, le groupe islamiste radical al-Adl Wal Ihsan.


Que sont devenues les "femmes" d'Alain Juppé



QUE SONT DEVENUES LES « FEMMES » D’ALAIN JUPPÉ

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright ©  Temps et Contretemps

            

          Alors que l’élection d’Alain Juppé comme président de la République était pliée pour tous les observateurs, nous avions voulu à l’époque citer les femmes qui participaient à ses côtés à la vie politique française. Elles n’étaient plus des alibis, ni des potiches mais au contraire incontournables au sein des structures politiques. On prédisait aux femmes qui entouraient Alain Juppé un avenir politique de premier ordre, s’il était élu à la présidence. Mais le sort en a voulu autrement. Elles ont toutes suivi une trajectoire politique ou professionnelle différente après la surprise de l’élection d’Emmanuel Macron, parfois loin de la politique.

dimanche 20 mai 2018

Ouverture du passage de Rafah grâce aux émeutes de Gaza



OUVERTURE DU PASSAGE DE RAFAH GRÂCE AUX ÉMEUTES DE GAZA

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright ©  Temps et Contretemps
         
Passage frontalier de Rafah

          Les Gazaouis peuvent se vanter d’avoir obtenu un résultat tangible après leurs manifestations. Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a annoncé jeudi 17 mai 2018 la réouverture par décret, pour un mois à l'occasion du Ramadan, du point de passage de Rafah, pour «alléger le fardeau des frères de la bande de Gaza». Le terminal a toujours été sporadiquement ouvert pour quelques jours et la dernière ouverture pendant trois semaines consécutives date de 2013.

Trop c'est trop par Michèle MAZEL



TROP C’EST TROP

La chronique de Michèle MAZEL

            

          Il faut entendre la meute qui se déchaine contre Israël. Le président turc, apôtre des droits de l’homme et du citoyen (pourvu qu’il soit musulman) affirme qu’à Gaza les Israéliens ont fait pire que les Nazis. Façon de se montrer antisioniste et négationniste à la fois. Ecoutons-le : «Il n’y a pas de différence entre les atrocités subies par le peuple juif en Europe il y a 75 ans et la brutalité dont souffrent nos frères à Gaza». Vous avez bien lu : «Il n’y a pas de différence entre les atrocités subies par le peuple juif en Europe il y a 75 ans et la brutalité dont souffrent nos frères à Gaza».


ARTICLES DE LA SEMAINE : Cliquer l'image pour lire

 

ARTICLES DE LA QUINZAINE : Cliquer l'image pour lire

 

ARTICLES DU MOIS : Cliquer l'image pour lire