LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE, cliquer sur l'image pour lire l'article


 

samedi 15 février 2020

Mahmoud Abbas, Ehud Olmert et Israël


MAHMOUD ABBAS, EHUD OLMERT ET ISRAËL

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
            

          Nelson Mandela avait déclaré justement : «Pour faire la paix avec un ennemi, on doit travailler avec cet ennemi, et cet ennemi devient votre associé». C’est sur ce principe que l’ancien premier ministre Ehud Olmert a rencontré Mahmoud Abbas le 11 février. Olmert était à New York sur l'invitation du lobby de J Street, qui promeut la solution à deux États. En fait, le président de l’Autorité est plutôt un adversaire politique plutôt qu’un ennemi puisque des liens formels existent avec l’État d’Israël. En conséquence la démarche d’Ehud Olmert ne peut pas être considérée comme une trahison mais comme une initiative déplacée; il a mis en application la thèse de Mandela.

Un remake de la guerre de Crimée ? par Michèle MAZEL


UN REMAKE DE LA GUERRE DE CRIMÉE ?

La chronique de Michèle MAZEL


           
Guerre de Crimée : Anglais et Français côte à côte
          Lors de la guerre de Crimée il y a près de deux siècles, l’empire Ottoman, appuyé notamment par la France et l’Angleterre, avait affronté la Russie. Or que se passe-t-il en Syrie, et plus précisément dans la région d’Idlib ?  Le Monde y consacre son éditorial du 13 février : «Trois millions de civils se trouvent pris en étau entre 20.000 combattants rebelles, principalement djihadistes, épaulés par la Turquie, et les forces gouvernementales aidées par des bombardements russes qui n’épargnent ni les hôpitaux, ni les écoles, ni les marchés, selon une méthode déjà éprouvée par Vladimir Poutine en Tchétchénie. ….  Le régime de Bachar Al-Assad est en train d’achever le sanglant travail de reconquête de son territoire».

Vers un face-à-face Turquie-Russie en Syrie par BAZAK


VERS UN FACE À FACE TURQUIE-RUSSIE EN SYRIE

Par BAZAK

           
          En Syrie, les deux puissances qui par ailleurs entretiennent des relations très ambivalentes, s’affrontent presque ouvertement pour le contrôle de la région stratégique d’Idlib. La Turquie envoie massivement des troupes, des blindés, ainsi que des tanks type LEO, des lances roquettes mobiles de type T 122 Sakaryaet, des canons howitzers de moyenne portée, pour appliquer sa propre stratégie.

Naftali Bennett cherche à exister politiquement


NAFTALI BENNETT CHERCHE À EXISTER POLITIQUEMENT

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps

            
          Aux élections du 9 avril 2019, la Nouvelle Droite avait frôlé le seuil électoral mais ni Ayelet Shaked et ni Naftali Bennett n’avaient pu entrer à la Knesset. Ce fut un coup dur pour ceux qui se croyaient indispensables au pays, et surtout à la droite. Ils n’avaient pas réussi à convaincre. La dissolution de la Knesset avait rebattu les cartes et l’espoir était revenu. Selon certaines informations, le leader Naftali Bennett avait décidé de confier la direction du parti à Ayelet Shaked. Une autre version prétend que c'était elle qui avait bousculé les règles en préemptant le parti pour écarter Bennett afin de devenir leader de toute l’extrême-droite. Elle avait gagné son pari puisqu’elle était seule sur la photo officielle avec le président à représenter la droite de la droite. 

Hezbollah et Hamas face à l'obsession d'un assassinat


HEZBOLLAH ET HAMAS FACE À L’OBSESSION D’UN ASSASSINAT

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
          
Nasrallah-Sinwar

          L’assassinat du général iranien Kassem Soleimani a créé une psychose au sein du Hamas et du Hezbollah qui craignent un assassinat de leur chef respectif Yahya Sinwar et Hassan Nasrallah. Le départ à l’étranger, pour de longs mois, d’Ismaël Haniyeh, chef du bureau politique du Hamas, serait lié à cette crainte et serait surtout justifié par la volonté d’échapper à une éventuelle élimination. D’ailleurs, Sinwar a refusé de se rendre le 10 février en Égypte pour négocier un accord de cessez-le-feu à long terme avec Israël. Il estime sa vie en danger. En effet, le ministre de la défense, Naftali Bennett, lui a adressé une menace à peine voilée si le Hamas persistait à poursuivre ses attaques contre les villages juifs limitrophes.


ARTICLES DE LA SEMAINE : Cliquer l'image pour lire

 

ARTICLE DE LA QUINZAINE - Cliquer l'image pour lire

 

ARTICLES DU MOIS - Cliquer l'image pour lire