LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE, cliquer sur l'image pour lire l'article


 

samedi 30 avril 2022

La perte du navire amiral Moskva affaiblit la Russie en Syrie

 

LA PERTE DU NAVIRE AMIRAL MOSKVA AFFAIBLIT LA RUSSIE EN SYRIE

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

le croiseur lance-missiles Moskva, navire amiral de la flotte russe de la mer Noire

            

        La Russie a peu commenté la perte de son navire amiral en Mer noire, le croiseur lance-missiles Moskva, coulé le 15 avril 2022 par les forces ukrainiennes. Les militaires ont bien tenté de le remorquer jusqu’à Sébastopol en Crimée mais il a été gravement endommagé et surtout détruit en grande partie par l’explosion des munitions qu’il contenait.  Sans en avoir la certitude, il est pratiquement acquis que le navire a été effectivement frappé par un missile ukrainien Neptune.  La censure est telle que le nombre de morts n’a pas été publié. Certaines mères de marins ont cependant manifesté avec les photos de leurs fils à la main pour exiger la vérité de la part du gouvernement russe.


Jérusalem ou les retombées du conflit Fatah-Hamas


JÉRUSALEM OU LES RETOMBÉES DU CONFLIT FATAH-HAMAS


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

Drapeaux du Hamas à Jérusalem

        Il est acquis à présent que le maitre d’œuvre des troubles à Jérusalem est le Hamas qui a pesé ses opportunités et ses risques en suscitant des violences face aux forces de l’ordre israéliennes. L’Égypte est intervenue pour empêcher qu’une guerre éclate à nouveau entre Israël et le Hamas. Les manifestations se sont développées jusqu’en Jordanie le 22 avril à Amman dans le cadre d’une solidarité avec les Palestiniens de la mosquée Al-Aqsa. L’ONU s’est trouvée contrainte de mettre son grain de sel pour «exprimer sa profonde inquiétude face à l’escalade des troubles» dans une démarche sélective habituelle, face à son silence dramatique devant les drames dans d’autres parties du monde.


La France, adepte du tripartisme, doit évoluer

 

LA FRANCE, ADEPTE DU TRIPARTISME DOIT ÉVOLUER 


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

Gouvernement Félix Gouin

        Contrairement aux États-Unis où Les Républicains et les Démocrates se partagent le pouvoir, la France a toujours été adepte du tripartisme. Déjà en 1946, les Communistes, les Socialistes et les Républicains populaires avaient constitué une cohabitation de raison, à égal pouvoir. Aujourd’hui encore, trois sensibilités animent l’espace politique français : l’extrême-droite de Marine Le Pen, l’extrême-gauche de Jean-Luc Mélenchon et le centre diversifié d’Emmanuel Macron. Après le premier tour des élections de 2022, aucun des groupes n’a démérité car les leaders ont réalisé des performances non négligeables : Emmanuel Macron 27,8%, Marine le Pen 23,1% et Jean-Luc Mélenchon 22% ; le pays est coupé en trois.


mercredi 27 avril 2022

UNRWA, opération vérité pour les Palestiniens par Francis MORITZ


Haut du formulaire

 

Bas du formulaire

UNRWA, OPÉRATION VÉRITÉ POUR LES PALESTINIENS 

Par Francis MORITZ



L'Office de secours de l’ONU pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) veut rendre publics plusieurs millions de documents sur les déplacés de 1948 et leurs descendants.  Selon ses auteurs : «Le projet est destiné à contribuer au traitement des traumatismes». En réalité, Il semble que ce projet recouvre un tout autre objectif. Il est éminemment politique et menaçant pour Israël. Les accords d’Abraham ont rebattu les cartes au Moyen Orient et la question des réfugiés n’est pas prioritaire. A l’heure où la guerre fait rage en Ukraine et où les attentats se sont multipliés en Israël, cette question arrive soudainement sur le devant de la scène. Or l’organisation est débordée par sa taille et son budget insuffisant. En 1948, l’organisation avait pour mission de prendre en charge les quelques 750.000 réfugiés inscrits sur ses listes. En 2021 ils sont devenus près de 6 millions.


Lutte Zemmour-Habib en perspective

 

LUTTE ZEMMOUR-HABIB EN PERSPECTIVE

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps


            

        Il est fort probable que le Canard Enchainé lise Temps et Contretemps car, selon un de ses encadrés, la question peut raisonnablement se poser. Il y a en effet concordance entre l’un de nos articles et cette rubrique dans le volatile. Dans notre publication du 16 avril intitulé «De profundis pour Zemmour, les urnes ont parlé clairement», nous avions risqué une boutade, une lourde plaisanterie en écrivant «Devant l’engouement porté sur son nom et les nombreux soutiens qui ont scandé son nom en Israël, il lui reste une solution pour exister, se faire élire député de la circonscription des Français de l’étranger, fonction aujourd’hui portée par Meyer Habib». Mais cette boutade devient presque une réalité.


Les hésitations du Hamas face aux troubles de Jérusalem

  

LES HÉSITATIONS DU HAMAS FACE AUX TROUBLES DE JÉRUSALEM

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

          

Manifestation à Al-Aqsa

        Le Hamas n’a pas réagi immédiatement aux manifestations à Jérusalem. S’il a réveillé ses cellules en Cisjordanie et donné l’ordre de créer des troubles sur le Mont du Temple en collaboration avec le djihad islamique, c’est pour contrer et affaiblir l’Autorité palestinienne. En revanche, il a fait preuve d’attentisme à Gaza. Il a ainsi montré qu’il était l’ordonnateur des troubles à Jérusalem mais il a préféré épargner sa population face au cycle dramatique de tirs de roquettes contre représailles. Il a choisi une stratégie de prudence qui s’est imposée à lui face aux risques qu’il prenait après une période d’accalmie volontaire. S’il était partie prenante dans les évènements de Cisjordanie, le Hamas avait cependant demandé aux factions de Gaza de se retirer. Il est déchiré entre son nécessaire soutien aux manifestants et son intérêt économique.


dimanche 24 avril 2022

Les Français aiment à se faire peur avec Le Pen

 


LES FRANÇAIS AIMENT À SE FAIRE PEUR AVEC LE PEN


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps


         Les Français aiment à se faire peur. Partout dans toutes les publications et sur la plupart des sites, on met en avant la possibilité d'une élection de Marine le Pen à la présidentielle alors que le risque est très faible, voire nul. Même Jacques Attali, l’ancien conseiller de François Mitterrand et politicien éclairé, considère l’élection comme acquise au RN. En analysant sérieusement les faits et éventuellement les programmes presque inexistants, et en ignorant les sondages, il faut se rendre à l’évidence qu’elle n’a aucune chance de se faire élire car les Français, dans leur grande majorité, refusent l’aventure. Ils l’ont montré en renvoyant à ses chères études Éric Zemmour qui a fait illusion pendant quelques mois et qui s’est effondré sous les coups des électeurs. Il n’y a qu’en Israël où les Franco-israéliens se sont fait plaisir en le plaçant en tête des malheureux 5.892 votants parce que leur haine des Arabes en général, et des Palestiniens en particulier, a guidé leur main.


Israël souffle le chaud et le froid avec les Palestiniens


ISRAEL SOUFFLE LE CHAUD ET LE FROID AVEC LES PALESTINIENS

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

           

Gantz avec ses officiers en tournée

         Le maitre d’œuvre de la politique palestinienne reste sans conteste le ministre de la Défense Benny Gantz. Après quatre attaques tuant 14 personnes en moins d'un mois, il a lancé Tsahal à l'offensive en menant un nombre croissant de raids et en déployant des milliers de soldats dans les territoires. L’augmentation des actions terroristes a poussé Tsahal à mener des raids dans les villages palestiniens du nord de la Cisjordanie et à augmenter le nombre des arrestations touchant tout Palestinien impliqué dans le terrorisme. Gantz a mis les moyens pour éradiquer toute nouvelle tentative d’Intifada.


vendredi 22 avril 2022

Entre deux tours : une France en voie de libanisation ? Par Albert NACCACHE

 


ENTRE DEUX TOURS : UNE FRANCE EN VOIE DE LIBANISATION ?

 

Chronique d’un papy flingueur Albert NACCACHE




       Le premier tour de l’élection présidentielle du 10 avril a confirmé la fracture du paysage politique français avec la disparition des deux grands courants républicains : Les Républicains à droite et le Parti socialiste à gauche. Cette nouvelle dynamique est l’expression d’une très forte contestation par rapport aux fondements de la politique française, qui englobe à la fois le vote Mélenchon et les votes le Pen et Zemmour. Les deux finalistes et Jean-Luc Mélenchon, le troisième homme, ont réuni les trois quarts des suffrages autour de trois pôles : un pôle d’extrême-droite, fort de ses 32,29% et qui gagne 1,6 million de voix par rapport à 2017 ; un pôle de gauche radicale, avec 22% ; un pôle central autour du président sortant, qui rassemble 27,84% des suffrages.

Les députés israéliens peu pressés de renverser le gouvernement

 

LES DÉPUTÉS ISRAÉLIENS PEU PRESSÉS DE RENVERSER LE GOUVERNEMENT

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

 

Idit Silman et Lapid

           

         L’espérance d'une alternance après les premiers jours de la démission d’Idit Silman est retombée comme un soufflet. L’imminence de la chute du gouvernement ne semble plus être d’actualité, avant la fin de l'année au moins. D’abord la reprise du parti Yamina par son chef a refroidi les ardeurs de ceux qui voulaient faire sécession. En décidant de qualifier Amichai Chikli de «transfuge», Naftali Bennett lui interdit de voter la censure et de se présenter aux prochaines élections sur une liste de l’un des partis actuels de la Knesset sauf à en créer un nouveau. Tous ceux avant lui qui avaient sauté ce pas, n’ont pas retrouvé leur mandat à la Knesset. Le calme est donc revenu à Yamina et la coalition se maintient donc à 59 ou 60 sièges. Dans l’opposition le Likoud peut compter sur 54 sièges, loin des 61 exigés pour changer de gouvernement.


jeudi 21 avril 2022

Marine le Pen ne peut pas camoufler son vrai visage

 

MARINE LE PEN NE PEUT PAS CAMOUFLER SON VRAI VISAGE

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

           


         Marine le Pen, candidate du Rassemblement national est à nouveau au deuxième tour des présidentielles avec un résultat nettement supérieur à celui de 2017. Pour gagner elle a dû rendre son image plus lisse après s’être dédiabolisée mais elle aura beaucoup de mal à camoufler son programme raciste et xénophobe qui lui colle à la peau, bien qu’elle ait passé sa campagne à lui passer une couche de vernis populiste. Il s’agit en fait de l’Adn de son parti insufflé depuis longtemps par son père. Elle peut difficilement renier la plupart de ses options politiques. Certes, elle peut remercier Zemmour qui lui a façonné un portrait de modérée puisqu’il a passé son temps à attaquer à sa place les Musulmans, un rôle qu’elle a occupé depuis longtemps. Mais elle a cherché ces dernières années à se dédiaboliser, avec peu de succès d’ailleurs.  L’histoire enregistre et les traces demeurent. Après quelques péripéties, elle est vite revenue à ses fondamentaux.


ARTICLES DE LA QUINZAINE, Cliquer l'image pour lire

 

Les Occidentaux dans l'impasse en Ukraine par Francis MORITZ


LES OCCIDENTAUX DANS L’IMPASSE EN UKRAINE 

Par Francis MORITZ

 

Le Chancelier autrichien rencontre Zelenky à Kiev


Contrairement à l’idée propagée par certains médias, on est loin de l’unanimité à Bruxelles. Les États membres sont en colère contre la Commission, le parlement européen est contre la position des États et la commission, la Pologne en veut à tout le monde, y compris à la France.  Que se passe-t-il derrière cette façade d’unanimité à géométrie variable ? La Pologne accuse l’Allemagne de faire obstacle à des sanctions plus sévères. «Elle   est le principal obstacle à des mesures plus strictes» a déclaré le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki.


samedi 16 avril 2022

De profundis pour Zemmour, les urnes ont parlé clairement


DE PROFUNDIS POUR ZEMMOUR, LES URNES ONT PARLÉ CLAIREMENT


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

 


           

        Il ne s’agit plus de sondages sur les intentions de vote mais de résultats des votes sortis des urnes.  Éric Zemmour a signé son premier échec électoral avec environ 7% de voix, ce qui est négligeable par rapport à son espérance d’être au second tour des présidentielles. Il est peut-être parti trop tôt en campagne et ses nombreuses interventions médiatiques ont fini par le faire dérailler pour montrer son vrai visage et son vrai programme. Et pourtant il avait le soutien presque exclusif de Cnews avec lequel il faisait des scores d’audience élevés mais qui n’étaient pas des votes. Il semble qu’en fait, il s’agissait de curiosité plutôt que d’adhésion de la part du public.


Les Franco-israéliens ont boudé les urnes

 

LES FRANCO-ISRAÉLIENS ONT BOUDÉ LES URNES


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

           

Elections au centre de la Wizo à Tel Aviv

          Ce fait se répète à chaque élection, les Français d’Israël se désintéressent totalement des élections françaises puisque sur 59.214 inscrits au Consulat, seuls 5.829 se sont exprimés soit une participation négligeable de 9,84%. Pourtant à Tel-Aviv et dans les autres villes, le Consulat avait bien fait les choses en utilisant les locaux spacieux et centraux de la Wizo. Mais les élections françaises ne passionnent pas les immigrants qui estiment qu’en mettant les pieds au bas de la passerelle, la politique française n’entre plus dans leur préoccupation. La France n’est intéressante que pour délivrer des passeports européens qui permettent la circulation facile à travers l’Europe et le Monde.


vendredi 15 avril 2022

La Russie, un tigre de papier

 

LA RUSSIE, UN TIGRE DE PAPIER


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

           


       Les Russes ont toujours forcé l’admiration pour leur combativité, en particulier durant la dernière Guerre mondiale face aux armées nazis. Mais ils avaient une raison majeure de survie pour se défendre. Ils trainent avec eux le souvenir des épisodes glorieux. Aujourd'hui, il suffisait que l’Ours rugisse pour que tout le monde se cache dans les abris à fortiori quand il s’agit d’une puissance nucléaire. Il s’avère cependant que dans une guerre conventionnelle l’armée russe ne fait pas le poids face à des miliciens en haillons, ou presque. Il ne faut pas être expert militaire pour tirer des conclusions mais simplement être observateur des faits. L’armée de Poutine devait balayer celle de Zelenski en quelques jours, à la rigueur en une ou deux semaines mais elle a montré son incapacité à vaincre dans un combat régulier.


Juifs et Palestiniens ont deux conceptions de la vie

 

JUIFS ET PALESTINIENS ONT DEUX CONCEPTIONS DE LA VIE


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

Le père de Raad Hazem terroriste de Dizengoff est félicité

            

          Il faut se rendre à l’évidence. La grande différence entre les Palestiniens qui glorifient la mort et les Israéliens qui se battent pour la vie est fondamentale car ils ne pourront jamais se retrouver sur le même terrain. Le père du terroriste intoxiqué par le culte de la mort, se réjouit de la perte de son fils à la fleur de l’âge, sans aucun regret avec un cœur de pierre, tandis que les Juifs pleurent la mort inutile de quatre jeunes promis à un grand avenir et qui voulaient vivre intensément. Des deux côtés, élever des enfants pour les voir disparaitre à 30 ans est un gâchis difficilement acceptable. 


Identité, quiddité, eccéité, ipséité par Claude MEILLET

 

IDENTITÉ, QUIDDITÉ, ECCÉITÉ, IPSÉITÉ


Par Claude MEILLET

 

Guerre Ukraine

         La mise en boite fut immédiate. Il entonne sa petite trompette ; il nous refait le coup du cours ; on va, de nouveau, tout savoir….. Jonathan s’était préparé à affronter la raillerie, qu’il traita, dédaigneusement, de conventionnelle ! Mi-amusés, mi-intéressés, et pour faire bon poids, mi par curiosité, les participants à cette nouvelle réunion de groupe, s’installèrent sur le sable, autour de lui, assis en tailleur ou mollement allongés, pour écouter cette démonstration-bis. Par mesure de rétorsion, il les menaça de décortiquer les différences entre identité, quiddité, eccéité, ipséité, j’en passe et des meilleures. Mais se servant sans vergogne de leur protestation unanime, il leur proposa de s’attacher, donc, au mot le plus commun, identité.


L'épisode dramatique du 9 avril 1938 en Tunisie

  


L’ÉPISODE DRAMATIQUE DU 9 AVRIL 1938 EN TUNISIE


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps


            

         Le 9 avril 1938 est un épisode douloureux oublié de l’Histoire franco-tunisienne qui a donné naissance à la journée des Martyrs. Cette journée peut être considérée comme le déclenchement violent des revendications des nationalistes tunisiens et la mise en orbite politique des leaders qui créeront la Tunisie moderne. Cette journée prouve ainsi que les relations entre la France coloniale et la Tunisie n'ont pas toujours été un long fleuve tranquille.


mercredi 13 avril 2022

RadioJ du 8 avril 2022 : Attentat de Tel-Aviv et les difficultés du gouvernement

 

RADIOJ : Journal du 8 avril 2022

ATTENTAT DE TEL-AVIV ET LES DIFFICULTÉS DU GOUVERNEMENT

Jacques BENILLOUCHE au micro d’Ilana FERHADIAN

           


          Un attentat a encore eu lieu jeudi soir par un terroriste armé venu directement de Djénine. Il a réussi à passer inaperçu parce que, sans être accusé de délit de sale gueule, par rapport à d'autres Palestiniens, le terroriste avait un facies d'un israélien juif moyen. La question peut certes se poser sur la facilité de franchir librement la frontière de Cisjordanie. La ligne de démarcation est perméable car elle permet le passage d'ouvriers clandestins utiles dans certains chantiers. Mais il est impossible de mettre un policier derrière chaque Arabe. 


lundi 11 avril 2022

Gouvernement israélien, et maintenant ?

 


GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN, ET MAINTENANT ?

Par Jacques BENILLOUCHEc

opyright © Temps et Contretemps

députés Yamina

      Il est dramatique pour le pays que le gouvernement perde sa majorité à la Knesset qui est passée de 61 à 60 sièges sur 120, voire 59 si le député de Yamina, Avihai Chikli, quitte lui-aussi son parti comme il en avait l'intention au début de la législature. Mais ce n’est pas pour autant que le gouvernement cesse ses fonctions immédiatement. De nombreux mois sont encore nécessaires avant que la Droite n’obtienne éventuellement les clefs du gouvernement. Les meetings de Netanyahou n’y feront rien. 

Netanyahou sur le chemin du retour au pouvoir

 

NETANYAHOU SUR LE CHEMIN DU RETOUR AU POUVOIR


Par Jacques BENILLOUCHE

copyright © Temps et Contretemps

Idit Silman

            

          Benjamin Netanyahou n’a jamais désarmé ni admis sa défaite et, dans son rôle de chef de l’opposition, il n’a jamais cessé d’agir en sous-main pour faire tomber le gouvernement. Il a pris contact avec tous les députés de Yamina et même avec certains députés arabes pour les convaincre de le rejoindre pour constituer un gouvernement alternatif, sans avoir recours à de nouvelles élections. Le maitre d’œuvre dans les coulisses était l’ancien président de la Knesset, Yariv Levin, qui vient de réussir un coup de maitre en poussant la présidente de la coalition et députée Yamina, Idit Silman, à quitter le gouvernement pour rendre encore plus fragile la majorité constituée de seulement 60 députés.