LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE, cliquer sur l'image pour lire l'article


 

samedi 23 octobre 2021

Israël doit-il et peut-il sauver le Liban par Francis MORITZ

 

ISRAËL DOIT-IL ET PEUT-IL SAUVER LE LIBAN ?


Par Francis MORITZ

 

Najiib Mika premier ministre du Liban

Lorsque la maison du voisin brûle, peut-on rester stoïque ? Le Liban, était un beau pays qu’on appelait la Suisse du Moyen-Orient. Il y avait des jours et des nuits. C’est le passé. Désormais ce beau pays est entré dans une nuit sans fin. Les parrains d’hier se montrent impuissants ou indifférents. La répartition des pouvoirs entre féodaux politiques et le Hezbollah a fonctionné jusqu’à ce que la corruption en vienne à bout. Les Libanais ont découvert que la classe dirigeante est une des vedettes des Pandora Papers avec 346 noms. Les hauts responsables y sont tous présents, dont le premier ministre Najib Mika, l’un des hommes les plus riches du pays, qui a déclaré : «La richesse ne s'accumule pas forcément au détriment du bien public».


jeudi 21 octobre 2021

Les terroristes récidivistes sont des morts en sursis

 


LES TERRORISTES RÉCIDIVISTES SONT DES MORTS EN SURSIS


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

Medhat al-Salah, 54 ans,

            

          Israël n’accepte de libérer des prisonniers palestiniens que s’ils s’engagent par écrit à ne plus participer à des actions terroristes. Le cas échéant, ils risquent de trouver la mort sur leur chemin. La grande majorité s’estime souvent lésée d’avoir payé pendant que d’autres, parmi les leurs, s’enrichissent à leurs dépens. La leçon leur aura suffi et ils entrent souvent dans le droit chemin pour compenser les années inutiles perdues en prison. Parfois aussi, la cohabitation avec les autorités pénitentiaires leur ouvre les yeux sur la réalité israélienne mais aussi les pousse à la réflexion sur leurs dirigeants. La peine de mort pour assassinat de civils juifs n’existe pas dans l’arsenal judiciaire d’Israël à la seule exception d’Adolf Eichmann qui a été pendu. Alors la condamnation à de lourdes peines de prison reste la sanction suprême. Mais Israël est sans pitié avec les libérés récidivistes. Leur cas est traité par une haute commission sécuritaire, présidée par le premier ministre, qui entend les responsables sécuritaires et donne la parole à un membre israélien du ministère de la justice chargé d’assurer la défense de l'accusé. La procédure judiciaire secrète est ainsi parfaitement respectée pour rester dans les principes légaux.  


Extension de l'implantation Givat HaMatos à Jérusalem-Est

 


EXTENSION DE L’IMPLANTATION GIVAT HAMATOS À JÉRUSALEM-EST


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps



          Givat HaMatos, la colline de l’avion, est un quartier de Jérusalem-Est qui a accueilli des immigrants juifs éthiopiens et russes dans des caravanes et qui est bordé au nord par Talpiot et au sud par Gīlo. Un petit avion militaire Fouga magister s’était écrasé le 6 juin 1967, durant la guerre des Six-Jours, après avoir été touché par l'artillerie antiaérienne jordanienne. Le pilote, le lieutenant Dan Givon, avait été tué.


mercredi 20 octobre 2021

La guerre d'Algérie a toujours lieu par Albert NACCACHE

 


LA GUERRE D'ALGÉRIE A TOUJOURS LIEU 


Chronique d’un papy flingueur Albert NACCACHE





2022 sera l’année de la présidentielle française «où les thèmes de l’immigration et de l’identité se sont imposés», et celle du 60e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie. Deux événements aux enjeux mémoriels et migratoires intimement liés pour Paris comme pour Alger.

        Aujourd’hui, «le torchon brûle entre Alger et Paris», la «boîte à chagrins» reste grand ouverte, «la fracture se creuse entre Paris et Alger» ... Pourtant le candidat à la présidence Emmanuel Macron avait déclaré le 15 février 2017 : «La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie. Et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face, en présentant nos excuses à l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes». Il doit bien regretter aujourd’hui cette déclaration.


Les femmes, seules à pouvoir sauver la Tunisie

 


LES FEMMES, SEULES À POUVOIR SAUVER LA TUNISIE


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps


          Après 11 semaines sans gouvernement, la Tunisie a nommé, fait unique dans l’histoire du pays, une femme Premier ministre Najla Bouden Romdane, née le 29 juin 1958 à Kairouan, universitaire docteur en géologie. Le gouvernement compte également neuf autres femmes ministres, soit plus d'un tiers du cabinet. Mais sa nomination en tant qu’illustre inconnue en politique, pose question parce que le président Saïed s'est arrogé les pleins pouvoirs après le coup de force du 25 juillet. D’ailleurs on sait seulement de son parcours qu’elle fut directrice générale au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Elle dispose cependant d’une solide réputation dans le domaine de l’enseignement. On ignore cependant si elle va jouer le rôle d’alibi pour un président jouissant d’une réputation de conservateur sur la question des mœurs. 


lundi 18 octobre 2021

Le gouvernement israélien veut peupler le Golan

 

LE GOUVERNEMENT ISRAELIEN VEUT PEUPLER LE GOLAN

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

Randonnée au Golan

Quand on parcourt le Golan, le sentiment de vide prédomine. Certes le paysage accidenté ne se prête pas à des constructions de logements mais au moins, contrairement à la Cisjordanie, aucun territoire n’est contesté par des Arabes, à l’exception de quelques villages druzes. Et pourtant le Golan est une zone stratégique avec les frontières syriennes et libanaises, aujourd’hui polluées par la présence du Hezbollah et des Iraniens qui rêvent toujours d’en découdre avec Israël. Les paysages sont effectivement magnifiques et cela serait criminel d’offrir la région aux bétonneurs.


samedi 16 octobre 2021

La frontière de Gaza s'ouvre aux ouvriers au chômage

 

LA FRONTIÈRE DE GAZA S’OUVRE AUX OUVRIERS AU CHÔMAGE

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

Des travailleurs palestiniens entrent en Israël depuis la bande de Gaza au poste frontière d'Erez


Israël a officiellement accepté de délivrer des permis de travail à 2.600 «commerçants», une façon d’offrir aux nombreux chômeurs de Gaza un moyen de subsistance. Les demandes sont nombreuses tandis qu’Israël manque dramatiquement de main d’œuvre. Des milliers de jeunes prennent d’assaut les bureaux de la Chambre de commerce de Gaza pour obtenir un permis de séjour en Israël au point que la police a dû intervenir pour mettre de l’ordre en raison de l’afflux de candidats. Le Hamas justifie cet engouement en déclarant que cela fait «partie de la mise en œuvre des accords de trêve».


Déroute électorale du parti islamiste au Maroc par Francis MORITZ

 


DÉROUTE ÉLECTORALE DU PARTI ISLAMISTE AU MAROC


par Francis MORITZ

  

 

Le nouveau premier ministre marocain Aziz Akhannouch

Le paradoxe de ce qui vient de se passer au Maroc, où le parti islamique PJD vient de subir une lourde défaite, constitue un évènement très important au Maghreb d’abord et on le verra, au-delà des frontières du royaume. On se souviendra qu’au moment de la signature des accords d’Abraham, la majorité des experts avait souligné l’opposition du peuple en soutien du parti islamiste de la Justice et du Droit au pouvoir. La mise hors-jeu du PJD aux dernières élections, sans coup d’État militaire ou civil, sans moyens coercitifs, à la différence de ses voisins tunisiens ou algériens, donne un signal contraire sans appel.


L'inconstance et la dictature des sondages

 



L'INCONSTANCE ET LA DICTATURE DES SONDAGES

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

 

      




    L’opposition israélienne, et c’est de bonne guerre, utilise tous les artifices pour maintenir la flamme auprès de ses militants dont certains ont décroché. Quand Netanyahou ne fait pas des discours enflammés à la Knesset pour fustiger le premier ministre, ses fidèles utilisent l’arme des sondages pour tenter de démoraliser la coalition ou de vivifier l’opposition pour la persuader que rien n’est perdu. Qu’ils soient bons ou mauvais pour le gouvernement, les sondages n’ont aucune valeur politique car il n’y a pas d’élections en vue et donc à fortiori, les listes ne sont pas précisément définies. C'est discuter pour l'honneur.


Eric Zemmour et sa France par Daniel HOROWITZ

 

ÉRIC ZEMMOUR ET SA FRANCE


Par Daniel HOROWITZ


        L’ouvrage «La France n’a pas dit son dernier mot» d’Éric Zemmour est une succession de scènes de vie d’un journaliste politique qui s’étale de 2006 à 2020. Pour ceux qui ne goutent pas ce genre de chronique mais qui ont néanmoins la curiosité de comprendre Zemmour, je recommande l’introduction de l’ouvrage, et aussi sa conclusion.  C’est là que se trouve condensé l’essentiel de sa pensée. J’ajoute que lire cet ouvrage en tant que Juif est la meilleure manière de n’y rien comprendre. C’est pour cela que je me suis efforcé de le faire comme si j’étais un Français qui se sentait français.


vendredi 15 octobre 2021

L'Egypte calme les ardeurs du Hamas en Cisjordanie

 

L’ÉGYPTE CALME LES ARDEURS DU HAMAS EN CISJORDANIE

Par Jacques BENILLOUCHE

copyright © Temps et Contretemps


         

          L’opération menée par l’unité d’élite Duvdevan en Cisjordanie a mis en évidence l’existence de cellules actives du Hamas chargées d’organiser des manifestations et d’alimenter les troubles parmi la population. Les services de renseignements égyptiens étaient depuis longtemps informés de l’existence de groupes terroristes. L'opération menée pour capturer les deux fugitifs, Munadil Nafayat et Eham Kamamji, a révélé la complicité de deux hommes qui ont aidé les hommes à se terrer dans une maison dans la partie orientale de Jénine, une ville réputée pour avoir été le cadre d’affrontements meurtriers entre manifestants palestiniens et l'armée israélienne. Durant l’opération l'armée a saisi une grande quantité d'explosifs qui devaient être utilisés dans une opération à Jérusalem.


mardi 12 octobre 2021

RadioJ - Le crime organisé dans les villages arabes israéliens

 

RadioJ 4 oct.21 – Chronique pour la paix

LE CRIME ORGANISÉ DANS LES VILLAGES ARABES ISRAÉLIENS


Jacques BENILLOUCHE au micro de

Paul Ouzi MEYERSON et Lise GUTMANN


 

           


        Le crime organisé a pris une grande ampleur dans les villages arabes israéliens et les statistiques démontrent que peu de meurtres ont été résolus par la police israélienne au point que l’on considère que des zones de non-droit existent en Israël. La minorité arabe subit la majorité des crimes du pays. En 2020, 97 arabes israéliens ont été tués alors qu’à peine une quarantaine de Juifs ont été la cible de meurtres. Les décomptes de l’année 2021 font état pour l’instant d’une centaine de morts victimes de règlements de compte entre gangs organisés, de querelles familiales ou de crimes d’honneur. Aucun motif politique ne peut être attribué à ces assassinats. 
Cliquer sur la suite pour écouter l'émission 


La Knesset se remet au travail

 


LA KNESSET SE REMET AU TRAVAIL


Par Jacques BENILLOUCHE

copyright © Temps et Contretemps

           

Lapid et Bennett

          Les fêtes de Tichri (Rosh Hashana, Kippour et Souccoth) ont entraîné un arrêt volontaire de l’activité du Parlement. La Knesset reprend son activité le 3 octobre 2021 pour voter à la fois de nombreux projets de lois ainsi que des réformes. La première préoccupation concerne le vote du budget 2021/2022 qui est déjà passé en première lecture en août et qui doit être adopté avant le mois de novembre pour éviter que la Knesset soit automatiquement dissoute. Le risque de nouvelles élections est certes envisageable mais très improbable. La coalition ne peut pas arriver à cette extrémité car elle a décidé de faire preuve de responsabilité pour ne pas laisser la porte ouverte au retour du Likoud.


vendredi 8 octobre 2021

Aux Etats-Unis, les sionistes ne sont pas ceux qu'on croit par Francis MORITZ

 


AUX ÉTATS-UNIS, LES SIONISTES NE SONT PAS CEUX QU’ON IMAGINE

Par Francis MORITZ

                          

 

Face à face entre Q-anon reborn christians et la police

Aux États Unis de Joe Biden, les sionistes ont changé. Les craquements qui apparaissent au sein du parti Démocrate et les changements au sein des Chrétiens sionistes d’hier, nous interrogent sur qui soutient vraiment Israël. Sont-ce les communautés juives ? S’agit-il des Chrétiens évangélistes, qui ont fait les beaux jours de Donald Trump et sa lune de miel avec Jérusalem et son premier ministre, ou les reborn christians ?  En mélangeant religion et politique, les Chrétiens sionistes contribuent à transformer le conflit entre Israéliens et Palestiniens en une lutte pour la vérité religieuse.


mardi 5 octobre 2021

Duvdevan ou les braves d'Israël par Albert NACCACHE

 

DUVDEVAN OU LES BRAVES D'ISRAËL


Chronique d’un papy flingueur Albert NACCACHE






L'unité 217, surnommée Duvdevan (en hébreu : דובדבן; la cerise) est une unité d'élite de l'armée israélienne dont la devise est : (en hébreu : כִּי בְתַחְבֻּלוֹת, תַּעֲשֶׂה-לְּךָ מִלְחָמָה) «Car vous mènerez la guerre avec stratégie et la victoire viendra de l'excellence de vos conseillers». (Livre des Proverbes 24 : 6)



L'explosion de la politique française par Maxime TANDONNET

 


L’EXPLOSION DE LA POLITIQUE FRANÇAISE


Par Maxime TANDONNET

La politique française est en train de vivre une nouvelle déflagration. Depuis, 4 ans et demi, la maison, en voie d’effondrement ne tenait plus que par une poutre branlante : l’axe le Pen-Macron dominateur dans les sondages, et dès lors, l’assurance absolue de la réélection de ce dernier. Alors que 80% des Français affirmaient ne pas vouloir de cette hypothèse à l’horizon de 2022, la résistance du tandem tenait de l’anomalie. Tel était le dernier pilier qui donnait l’illusion de tenir une toiture en putréfaction et en cours d’écroulement.


Israël connection, la mafia juive

 

ISRAËL CONNECTION, LA MAFIA JUIVE


Par Jacques BENILLOUCHE

copyright © Temps et Contretemps




        Chaque semaine, on annonçait des règlements de compte entre petites mains et seconds couteaux, et parfois, des tentatives d’élimination de certains caïds. Israël était devenu un pays comme les autres, avec ses bandits, ses voleurs et ses génies du high-tech. Le pays était sous la coupe des gangs mafieux qui n’hésitaient pas à assassiner en pleine rue de Tel Aviv, comme ce 10 janvier 2013, quand un inconnu à moto avait lancé un explosif contre Nissim Alperon, chef de l’une des familles du crime organisé israélien, qui avait réussi à s’extraire à temps du véhicule et à disparaître avant l’arrivée de la police. Avant lui, son frère Yaacov avait eu moins de chance puisqu’il avait été tué le 17 novembre 2008 dans l'explosion d'une bombe dans sa voiture, en plein centre de Tel-Aviv.


dimanche 3 octobre 2021

Gantz a changé de stratégie vis-à-vis du Hamas

 


GANTZ A CHANGÉ DE STRATÉGIE VIS-À-VIS DU HAMAS

Par Jacques BENILLOUCHE

copyright © Temps et Contretemps

Tsahal en opération de nuit en Cisjordanie

            

          Les regains de violence en Cisjordanie sont cycliques mais cette fois c’était à l’initiative du ministre de la Défense. Il ne peut plus supporter le double langage du Hamas qui, en présence des Égyptiens, fait preuve de la plus grande ouverture en acceptant certaines concessions puis vis-à-vis de ses militants les pousse à agir aux frontières de Gaza en envoyant des ballons enflammés. Des hauts dirigeants du Hamas clament qu’ils sont à la veille d’un accord d’échange de prisonniers mais encouragent par ailleurs les terroristes à agir contre Israël. Certes, ces moyens de pression du Hamas sont à destination de l’Autorité palestinienne qui bloque les fonds et qui reporte sans cesse les élections et contre Israël pour assouplir les restrictions sur Gaza et permettre à l'aide d'atteindre le territoire.


Le Qatar tire les ficelles en Afghanistan

 


LE QATAR TIRE LES FICELLES EN 

AFGHANISTAN


Par Jacques BENILLOUCHE

copyright © Temps et Contretemps

           


          L’image du Qatar est totalement faussée en Occident. Parce qu’il distribue ses millions de dollars à tout va, parce qu’il achète les meilleures pépites françaises, dans l’hôtellerie et le sport en particulier, parce qu’il aide financièrement le Hamas, il s’achète de la considération. Il donne l’impression d’être un mécène désintéressé alors qu’en fait, il crée et finance des centaines de mosquées radicales à travers le monde. Le Qatar est le soutien officiel des Frères musulmans ce qui en fait un ennemi avéré des Égyptiens. Il est aussi accusé de financer la maison mère d'Al-Qaïda en Syrie.

Antivax, gourous et escrocs 2/2 par Jean CORCOS

 


ANTIVAX, GOUROUS ET ESCROCS


Partie 2/2

Par  Jean  CORCOS



          L’infiltration de l’ultra-droite dans le mouvement des antivax - objet de mon premier article -, n’en est pas bien sûr la seule explication. Il y a d’autres composantes, psychologiques, sociologiques, idéologiques qui l’expliquent. Il y a aussi, au-delà des publics se laissant embrigader dans un tel militantisme, ceux qui sont leurs héros, personnalités hautes en couleur, gourous, escrocs ou les deux à la fois : plantons le décor, même si ce ne sera qu’une esquisse.


Un gouvernement israélien discret et professionnel

  


UN GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN DISCRET ET PROFESSIONNEL


Par Jacques BENILLOUCHE

copyright © Temps et Contretemps

            

Gouvernement Bennett

          Le jugement sur le nouveau gouvernement dépend bien sûr des sensibilités politiques mais il est un fait que la méthode a changé. Pendant douze années, Israël a eu un gouvernement croupion dirigé par un premier ministre qui concentrait tous les pouvoirs entre ses mains, mais aujourd’hui le gouvernement gouverne. Les résultats ne sont pas encore probants mais chaque ministre a un rôle effectif dans son domaine sans faire de l’ombre à ses collègues. Loin est le temps où Netanyahou cumulait jusqu’à cinq portefeuilles ministériels face à des ministres alibis, le doigt sur la couture du pantalon, chargés de faire de la figuration aux ordres d’un chef omniprésent. Les grands postes ont été répartis, non pas en fonction des intérêts politiques des partis, mais selon de la compétence et les désidératas du titulaire du poste.