LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE, cliquer sur l'image pour lire l'article


 

samedi 30 janvier 2021

Faits et indiscrétions sur les élections du 23 mars 2021

 


FAITS ET INDISCRÉTIONS SUR LES ÉLECTIONS DU 23 MARS 2021


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps


         

          Dans cette nouvelle rubrique, nous publierons quelques faits ponctuels et des indiscrétions sur les prochaines élections législatives du 23 mars 2021, au fur et à mesure qu’elles nous parviendront. Elles sont proposées à l’état brut, sans commentaires, avant de tomber dans l’oubli. L’article sera alimenté régulièrement, au jour le jour, les plus récentes nouvelles seront placées au début de l'article. Notre but est d'informer les électeurs sans aucune prise de position militante. 

Endormissement des peuples par Claude MEILLET

       

ENDORMISSEMENT DES PEUPLES

Chronique d'humeur de Claude MEILLET

 


          Amoureuse des mots, elle lui répondit, je préfère «roupillon». Il faut dire que le troisième larron venait, lui, d’entamer une protestation contre l’endormissement des peuples. Jonathan ajouta son grain de sel sémantique, en proposant hypnotisme. Quel que soit le mot, cependant, ils étaient visiblement d’accord sur la chose. De façon totalement contradictoire, l’époque actuelle pourtant celle de l’information disponible à tous, pour tous, partout, se révélait aussi celle du grand sommeil de la quête de vérité. Un phénomène qui semblait atteindre son pic dans le domaine de la politique. Mais qui, à la réflexion, leur apparaissait à tous trois, étrangement et malheureusement, suffisamment contagieux pour s’étendre à beaucoup d’autres secteurs.


vendredi 29 janvier 2021

L'attitude éclairée des électeurs israéliens

 


L’ATTITUDE ÉCLAIRÉE DES ÉLECTEURS ISRAÉLIENS


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

           


          Les sondages n’ont aucune valeur scientifique surtout lorsque certains donneurs d'ordre les manipulent eux-mêmes mais ils ont une grande capacité à prouver que les électeurs israéliens sont d’habiles politiques qui font preuve de beaucoup de cohérence. D’une manière générale ils refusent les nouveaux prophètes et ceux qui participent à promouvoir les dissensions au sein des formations politiques. Ils s’expriment en refusant de cautionner les nouveaux partis et les migrations de ceux qui sont seulement mus par leur seul égo.


Israël, le Qatar caméléon et la normalisation par Francis MORITZ

 


ISRAËL, LE QATAR-CAMÉLÉON ET LA NORMALISATION

 Par Francis MORITZ

 



          Tout va bien dans le meilleur des mondes, écrivait Voltaire. On ne peut pas en dire autant au Moyen-Orient. Le front dont l’unique dénominateur commun était la lutte contre Israël a vécu. Ce qui a mis en lumière les conflits, différends entre pays arabes. Jérusalem ne doit pas nécessairement rechercher une «normalisation» avec le Qatar. Qu’entend-t-on par normaliser ? Au Moyen Orient c’est l’absence de normes qui prévaut. Le cas du Qatar est exemplaire.


jeudi 28 janvier 2021

Radioj - Crise politique et sociale en Israël

 

 

Radio-J : Journal du 25 janvier


CRISE POLITIQUE ET SOCIALE EN ISRAËL


J.BENILLOUCHE au micro d’Ilana FERHADIAN

 


Cliquer sur la suite pour écouter le journal de Radioj

Les Travaillistes, fondateurs d'Israël, se battent pour exister

 


LES TRAVAILLISTES, FONDATEURS D'ISRAËL, SE BATTENT POUR EXISTER


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

Un léger espoir renait chez les travaillistes avec la désignation de Merav Michaeli à la tête du parti. C’est d’abord une jeune militante convaincue, 55 ans, qui n’a pas peur d’un combat que certains considèrent comme perdu d’avance. Après Itzhak Herzog, fils de, Avi Gabbay millionnaire égaré chez les socialistes, et Amir Peretz trop vieux pour capter l’attention de la nouvelle génération, elle va récupérer un parti en friche, abandonné par ses meilleurs éléments qui ont préféré d’autres cieux. Mais déjà certains soutiens jugent que «la gauche radicale a pris possession du parti».


mercredi 27 janvier 2021

Le Likoud dispose d'un socle inébranlable à base marocaine

 

LE LIKOUD DISPOSE D’UN SOCLE INÉBRANLABLE À BASE MAROCAINE

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps 


            

          Les sondages, sous réserve qu’on y croit, montrent une certaine stabilité voire une progression des intentions de vote pour le Likoud caracolant en tête et laissant ses adversaires à plusieurs sièges derrière lui. Netanyahou se maintient malgré une coalition de partis qui se dressent contre lui. Plusieurs explications peuvent être données à ce phénomène inédit dans les pays occidentaux qui voient, les uns après les autres, leurs dirigeants contestés par leurs bases, rejoindre les tiroirs de l’Histoire. 


mardi 26 janvier 2021

Le règne de l'émotion par Claude MEILLET

 

LE RÈGNE DE L’ÉMOTION

Chronique d'humeur de Claude MEILLET



          «Rebelote», lui lança son camarade. Stimulé par leur précédent et récent renvoi de balle autour du thème de la religion, il profitait cette fois-ci astucieusement de leur partie de tennis hebdomadaire. En même temps qu’il tentait un service à la Fédérer qui atterrit trois mètres hors des lignes, il reprocha à «ton copain» : Malraux de ne pas avoir prédit que le XXIe siècle serait aussi celui de l’émotion. Il enfonça le clou, en ajoutant que la religion n’était que la pointe visible de l’iceberg émotion. Jonathan, s’étonnant qu’il fût capable, à son âge compléta-t-il pernicieusement, de jouer et parler en même temps, lui répondit «1 à 0. Je mène, à mon tour de servir. Et par ailleurs, pour une fois, je suis presque d’accord avec toi».

L'illusion de la réussite économique de Trump

 

L’ILLUSION DE LA RÉUSSITE ÉCONOMIQUE DE TRUMP

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps  


           Après quatre années de présidence de Donald Trump, le bilan économique a été en trompe-l’œil. Il faut tordre le cou aux informations qui présentent son mandat comme une réussite exceptionnelle. Les inconditionnels de Trump, qui regrettent son départ, tentent d’utiliser des arguments forts pour vanter l’excellence du bilan économique du président américain. Les néophytes, peu curieux de la véracité des faits, peuvent se satisfaire d’arguments non justifiés et reprendre comme des perroquets le thème d’une réussite inégalée. Même certains journalistes, souvent militants ou engagés, se bornent à diffuser une information tronquée. Mais les professionnels doutent sérieusement de la qualité de ce bilan. L’illusionniste américain a jeté un flou sur son héritage économique en faisant croire qu’il était le meilleur depuis plusieurs présidents dans les domaines du chômage, de la croissance et des cours boursiers. Les Américains vont à présent juger à sa juste mesure l’impact des décisions de Trump durant son mandat du 20 janvier 2017 au 20 janvier 2021. Seuls les chiffres et les indicateurs puisés auprès des instituts officiels de statistiques peuvent attester de la réalité économique d’une manière incontestable.

lundi 25 janvier 2021

Netanyahou superstar défié par des nains politiques

 

NETANYAHOU SUPERSTAR DÉFIÉ PAR DES NAINS POLITIQUES


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps 

Netanyahou et ses adversaires

          Bien que les sondages reflètent l’image de l’électorat à un instant donné, une constante s’impose toujours. Netanyahou caracole en tête tandis que ses principaux challengers sont loin derrière lui. Si la mayonnaise a relativement pris avec Gideon Saar, les autres candidats s’affichent comme des nains politiques; certains illustres ne passant pas le seuil électoral. Certes, il aura du mal à constituer une majorité pour gouverner sauf si une trahison lui fait la courte échelle car avec ses alliés habituels il pointe déjà à 50 sièges. L’opposition réunie peut le faire tomber mais elle est tellement émiettée qu’elle part au combat en ordre dispersé car cinq chefs de partis rivalisent pour être chacun le tombeur de la superstar. Aucun n’a le profil charismatique pour prétendre le remplacer soit parce qu’ils ont été longtemps écartés au sein de leur parti dans des postes subalternes, soit parce qu’ils n’ont pas acquis l’envergure d’un grand dirigeant.


dimanche 24 janvier 2021

RT- : Israël approuve la construction de 780 logements en Cisjordanie

 

RT-FRANCE JOURNAL DU 18 JANVIER 2021


ISRAËL APPROUVE LA CONSTRUCTION DE 780 DE LOGEMENTS EN CISJORDANIE

Jacques BENILLOUCHE au micro de Stéphanie de MURU 

Netanyahou vient d’approuver la construction de 780 logements en Cisjordanie. C’est une décision de dernière minute avant l’arrivée à la Maison Blanche de Joe Biden. Donald Trump a toujours favorisé les actions d’Israël en Cisjordanie et fermait les yeux quand il n’était pas lui-même favorable aux implantations. Netanyahou ne veut pas affronter Joe Biden dès son arrivée à la Maison Blanche et il a préféré anticiper cette décision, de dernière minute, par un fait accompli face à un nouveau président qui souhaite installer de bonnes relations avec les Palestiniens. Il est évident que cette décision ne va pas dans ce sens. Le lancement des chantiers de construction pouvait entrainer un conflit avec Joe Biden car les logements seront construits au fond de la Cisjordanie. L’UE condamne les mesures unilatérales et s’est donc opposée à cette décision qui, selon elle : «est contraire au droit international». Cependant 200 logements se trouvaient dans des avant-postes situés dans des zones non autorisées et que le gouvernement avait décidé de légaliser.

Cliquer sur la suite pour voir l'émission

vendredi 22 janvier 2021

Les islamistes responsables de la décennie noire en Tunisie

 

LES ISLAMISTES RESPONSABLES DE LA DÉCENNIE NOIRE EN TUNISIE


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps 


Heurts avec les forces de l’ordre dans le quartier de At-Tadaman à Tunis le 15 janvier 2021

Les émeutes ont repris en Tunisie avec plus de violence. L’armée a été appelée en renfort et plus de 600 arrestations ont été effectuées. Les observations politiques scrutent avec attention ce qui s’y passe car les révolutions dans les pays arabes ont été déclenchées à partir d’un incident grave en 2011. Elles avaient débuté le 17 décembre 2010, après l'immolation par le feu d'un jeune vendeur ambulant de fruits et légumes à Sidi Bouzid, Mohamed Bouazizi, dont la marchandise avait été confisquée par les autorités. Dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 janvier, la Tunisie avait vécu des manifestations.


mercredi 20 janvier 2021

L'Allemagne soutient une organisation terroriste anti-Israël par Francis MORITZ

 


L’ALLEMAGNE SOUTIENT UNE ORGANISATION TERRORISTE ANTI-ISRAËL


Par Francis MORITZ


Démonstration de force du groupe Hayat Tahrir al Sham

Le procureur fédéral a ouvert une enquête sur les activités du groupe terroriste djihadiste, Hayat Tahrir al-Cham (Organisation de Libération du Levant, HTS) basé en Syrie et doté d’un réseau international de financement, qui reçoit le soutien de l’Allemagne, fidèle amie d’Israël. Ce groupe, qui contrôle le gouvernement auto proclamé du nord de la Syrie à Idlib, est accusé de graves crimes contre les Droits de l’homme, tout particulièrement des meurtres perpétrés contre des personnes accusées d’adultère ou de blasphèmes. Ces djihadistes font régner la terreur dans le territoire qu’ils contrôlent. Très curieusement Berlin a exercé à plusieurs reprises de fortes pressions sur Moscou et Damas, afin de ne pas attaquer HTS. Malgré le changement de ministre des affaires étrangères allemand, la même politique se poursuit.


samedi 16 janvier 2021

En prévision du 31 juillet, Dahlan vient au secours de Gaza

 

EN PRÉVISION DU 31 JUILLET, DAHLAN VIENT AU SECOURS DE GAZA

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

Mohammed Dahlan, assiste à une réunion du Conseil législatif palestinien à Gaza par vidéoconférence

Mohammed Dahlan est persévérant car il s'est fixé comme but de prendre le leadership des Palestiniens. Il peaufine sa stratégie qui pourrait lui permettre de remplacer Mahmoud Abbas le 31 juillet 2021 et en conséquence, il soigne ses électeurs de Gaza où il a été pendant longtemps l’homme fort et le chef des services de sécurité de Yasser Arafat. L'Autorité palestinienne a été chassée de Gaza après un coup d'Etat sanglant tandis qu’Israël n’a aucune raison de s’intéresser plus particulièrement aux conditions de vie des Gazaouis. Vivant en exil aux Émirats arabes unis en tant que conseiller du prince héritier Mohammed ben Zayed Al Nahyane (MbZ) et disposant d’un budget conséquent pour en faire profiter cette petite enclave, il a décidé d’organiser des envois de médicaments gratuits à destination de Gaza sous l’égide de son parti le Courant réformiste démocratique  et du ministère de la santé émirati.


jeudi 14 janvier 2021

Anomalies politiques en Israël, peu de femmes et beaucoup de partis

 


ANOMALIES POLITIQUES EN ISRAËL, PEU DE FEMMES ET BEAUCOUP DE PARTIS


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps


A une ou deux exceptions près, les dirigeants politiques ont toujours considéré que les femmes israéliennes n’avaient pas vocation à participer à la vie politique du pays. Pas de surprise chez les deux partis religieux orthodoxes, séfarade ou ashkénaze, qui ont banni les femmes de leurs listes, beaucoup par suite d'une mauvaise interprétation des textes que par idéologie. Quelques partis intègrent des femmes alibis sans cependant leur donner des postes de responsabilité. La parité est donc une notion superflue dans le plus grand pays du hightech. Certes les listes électorales ne sont pas totalement établies mais généralement les candidats précédents sont reconduits à l’identique, à quelques epsilons près. Les femmes ont pourtant montré leur efficacité dans la gestion de la pandémie mais le machisme règne en Israël. Cette absence de femmes doublée de la multiplication des partis pourrait pousser les électeurs à l’abstention.


mercredi 13 janvier 2021

Au nom de la religion par Claude MEILLET

 


AU NOM DE LA RELIGION


Chronique d'humeur de Claude MEILLET



«Mon commandant en chef m’appelé, et mon Seigneur et Sauveur m’a dit d’y aller». Debbie Lusk, comptable à la retraite, s’est ainsi expliquée d’intégrer la horde vociférant, prenant d’assaut le Capitole à Washington. «Tu te rends compte ! Non mais, tu imagines !!» lui jeta, abasourdi, effondré, son éternel complice, d’une voix un peu essoufflée, pendant qu’ils faisaient leur marche rapide quotidienne matinale au bord de la mer. Jonathan, ralentissant le rythme en prévision de la discussion qu’il sentait venir, lui renvoya, en guise de démarrage des hostilités, «Malraux t’avait prévenu, le XXI siècle sera religieux ou ne sera pas. Bien maintenant, tu y es».


mardi 12 janvier 2021

RT-France : Israël, stratégie réussie contre le coronavirus

 

RT-FRANCE : JOURNAL DU 11 JANVIER 2021


ISRAËL, STRATÉGIE RÉUSSIE CONTRE LE CORONAVIRUS

J. BENILLOUCHE au micro de

Magali FORESTIER et Olivier de KERANFLECH



Le monde entier ne s’explique pas la réussite d’Israël dans le combat contre le coronavirus. Israël a gagné la première manche de la bataille contre le coronavirus en procédant déjà à deux millions de vaccinations, et atteindra les trois millions à fin février. A la fin du mois de mars, la pandémie aura régressé pour envisager le déconfinement total et reprendre normalement les activités commerciales, industrielles, scolaires et universitaires. Et pourtant il n’y a aucun mystère à cette réussite qui s'explique par cinq faits avérés.

Cliquer sur la suite pour voir l'émission

Trump a pris le risque d'armer les pays arabes

 


TRUMP A PRIS LE RISQUE D’ARMER LES PAYS ARABES

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

 

Le président des États-Unis Donald Trump tient un tableau des ventes d'armes

Il n’y a pas de jour sans que les Israéliens ne pleurent le départ de Donald Trump, leur bienfaiteur qui a transféré son ambassade à Jérusalem et qui a permis la normalisation des relations diplomatiques avec les pays arabes. Certes la paix est une grande avancée politique qui ne se discute pas. Mais l’on ignore l’envers de la médaille et la face cachée de la politique américaine en ce qui concerne l’armement en surnombre fourni aux pays arabes. Si rien ne vient modifier l’équilibre politique et les alliances actuelles dans la région, Israël sortira gagnant d’une paix tant recherchée. Mais les pays arabes ne sont pas fiables.


dimanche 10 janvier 2021

Les nouveaux partis ne font pas recette en Israël

 

LES NOUVEAUX PARTIS NE FONT PAS RECETTE EN ISRAËL

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps




          Les nouveaux partis ne font pas recette en Israël. En s’appuyant sur plusieurs sondages de source différente, certains n’arrivent même pas à dépasser le seuil d’éligibilité. Certes on peut faire dire ce que l’on veut aux sondages qui se sont souvent trompés, mais ils donnent une image furtive des clans à un instant donné. Il existe beaucoup d’explications au phénomène de mise à l’écart des nouveaux venus. D’une part le choix est suffisamment large avec les partis existants, qui recouvrent déjà toute la palette politique, pour ne pas ajouter au désordre. D’autre part, comme nous l’avions écrit dans un article précédent, il faut beaucoup de financement pour s’ouvrir aux médias et parvenir jusqu’aux électeurs. La politique est ainsi devenue l’affaire des partis riches.


L'argent est le nerf des élections

 


L’ARGENT EST LE NERF DES ÉLECTIONS 


Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps


           
 

          Les idées seules et les convictions ne suffisent pas à booster une élection législative. Les candidats ne peuvent rien faire sans argent, sans budget électoral et sans aide financière. C’est pourquoi, certaines tentatives politiques se soldent souvent par un fiasco par manque d’argent. Bien sûr les militants peuvent cotiser pour leurs candidats mais les montants des dons sont négligeables par rapport aux besoins effectifs. Cependant, pour assurer la démocratie, pour éviter les circulations occultes d’argent et les aides douteuses venant de l’étranger, le gouvernement israélien finance les partis à la Knesset mais pas les nouveaux partis qui doivent faire preuve de beaucoup d’imagination pour exister.


samedi 9 janvier 2021

Les Arabes sont très courtisés en Israël

 

LES ARABES SONT TRÈS COURTISÉS EN ISRAËL

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

    

Candidats arabes

        L'élection législative prévue pour le 23 mars 2021 qualifie les Arabes israéliens de persona grata après avoir été voués aux gémonies. Ils sont courtisés même et surtout par les partis de droite. À l’exception de Meretz qui a toujours réservé des places à la population arabe, en particulier deux dans le top-5 de sa liste, d’autres partis s’intéressent à les inclure comme candidats. Le président du parti Meretz, le député Nitzan Horowitz, a proposé le placement en place éligible de Mme Jida Rinawi-Zuabi, candidate arabe née à Nazareth, en quatrième position sur sa liste, aux côtés d'un autre député arabe, Issawi Freij. Elle remplacera l'ancien député juif Ilan Gal-On, qui a décidé de ne pas se présenter à cette campagne électorale.


mercredi 6 janvier 2021

Israël : de la guerre d'usure à la guerre préventive par Francis MORITZ

 


ISRAËL : DE LA GUERRE D’USURE À LA GUERRE PRÉVENTIVE


Par Francis MORITZ

Hezbollah en Syrie

Dans un contexte totalement différent de ce qu’on a appelé la guerre d’usure avec l’Égypte, de mars 69 à août 1970 (attrition war), il existe quelques similitudes et leçons à en tirer après plus de 50 interventions aériennes contre les implantations iraniennes en Syrie. La question qui se pose désormais avec urgence, Israël peut-il, doit-il poursuivre cette guerre d’usure, contre le Hezbollah et son maitre l’Iran, quoi qu’il en coûte, ou bien décider d’une autre stratégie ?


mardi 5 janvier 2021

Les Emirats n'abandonnent pas les Palestiniens

 

LES ÉMIRATS N’ABANDONNENT PAS LES PALESTINIENS

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

           


          Si les Émirats ont normalisé leurs relations diplomatiques avec Israël, ils ne l’ont pas fait au détriment des Palestiniens qui restent toujours au cœur de leur préoccupation. Quand ils le peuvent, ils interviennent en leur faveur. Ainsi, pour la première fois en 46 ans, Israël a autorisé les Palestiniens à cultiver leurs terres situées dans la vallée d’Al-Qaoun, dans le nord de la vallée du Jourdain. La vallée du Jourdain s’étend sur 120 km le long du fleuve Jourdain, du lac de Tibériade au nord à la mer Morte au sud. Elle est en majorité occupée par des Bédouins.