ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

vendredi 23 février 2018

Chronique d'humeur - Wauquiez : fossoyeur maladroit ou expert avisé



Chronique d’humeur

WAUQUIEZ FOSSOYEUR MALADROIT OU EXPERT AVISÉ

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
          
         
          
          Il est difficile d’appréhender la politique française de loin mais il est encore plus difficile de rester inerte face à des comportements humains qui ne résistent pas à l’analyse. Comment croire que le premier de la classe, le brillant parmi les plus brillants, ait pu se fourvoyer comme un débutant. Il ne s’agissait pas d’une réunion privée comme elles se font beaucoup en Israël, dans un appartement, autour d’un bon verre de vin, et où la règle est que tout est off. Personne ne la transgresse. Nous avons testé d'ailleurs ce cas il y a quelques jours avec le ministre de la défense, Avigdor Lieberman, qui a expliqué à une poignée de curieux la politique qu’il suivait dans son ministère et sa vision de l’avenir avec la Syrie. Rien n’a transpiré ; c’est la règle.  


Prétendants à la succession de Netanyahou : 6/ Ayelet Shaked



PRÉTENDANTS À LA SUCCESSION DE NETANYAHOU

6/ Ayelet SHAKED, Foyer Juif

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps

           
            
          Les vedettes politiques ne sont pas toujours les têtes de liste ou les chefs de partis. Souvent, les seconds couteaux ont plus de charisme que leurs leaders. C’est le cas d’Ayelet Shaked, surnommée la «dame de fer» de Habayit Hayehudi, qui peut prétendre au poste suprême. Ayelet Ben Shaul, née le 7 mai 1976, est mère de deux enfants. Elle s’affirme laïque ce qui est paradoxal pour une dirigeante d’un parti sioniste religieux. Après avoir obtenu un master en ingénierie électronique et informatique à l'Université de Tel-Aviv, elle a fait ses premières armes professionnelles au service marketing de la société Texas Instruments. Son époux Shaked est pilote de chasse.


Prétendants à la succession de Netanyahou : 5/ Gideon SAAR



PRÉTENDANTS À LA SUCCESSION DE NETANYAHOU

5/ Gideon SAAR, Likoud

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps

            

          Gideon Saar est né Gideon Moses Serchanski le 9 décembre 1966, d’une famille originaire de Boukhara.  Il a étudié les sciences politiques à l'université de Tel Aviv et obtenu un BA de droit. Il a travaillé, de 1995 à 1997, dans le cabinet de Michael Ben-Yaïr, conseiller juridique du gouvernement puis auprès du procureur de l'État jusqu'en 1998. Il a ensuite rejoint le secrétariat du gouvernement en 1999, puis de 2001 à 2002 après la victoire d'Ariel Sharon lors de l'élection de février 2001.


Comparaison n'est pas raison par Gérard AKOUN



COMPARAISON N’EST PAS RAISON

Par Gérard AKOUN
Judaïques FM
            
Zeev Sternhell

          Le journal Le Monde a publié, dans son édition du 20 février, une tribune de Zeev Sternhell, l’historien spécialiste du fascisme, sous le titre extrait du texte : «En Israël pousse un racisme proche du nazisme à ses débuts». Le Monde a pris la précaution de préciser à l’attention de ses lecteurs, sans doute pour ne pas être taxé d’israélophobie, qu’une tribune sur le même thème, du même auteur avait paru dans le journal Haaretz.

Prétendants à la succession de Netanyahou : 4/ Avigdor LIEBERMAN



PRÉTENDANTS À LA SUCCESSION DE NETANYAHOU

4/ Avigdor LIEBERMAN, Israël Beitenou

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps


        
          Avigdor Lieberman est né le 5 juin 1958 sous le nom d'Evik Lvovitch Lieberman dans une famille juive russophone de Moldavie. Il a immigré en Israël en 1978. Après avoir fait son service militaire comme caporal, il a obtenu un B.A en relations internationales et en sciences politiques à l'université hébraïque de Jérusalem. Marié, père de trois enfants, il habite l’implantation de Nokdim en Cisjordanie.

Le Brexit pour créer une nouvelle Otan sans Turquie par Jean SMIA



LE BREXIT POUR CRÉER UNE NOUVELLE OTAN SANS TURQUIE

Le billet d'humeur de Jean SMIA

            

          La première ministre britannique Theresa May a insisté sur «l'urgence» de négocier une coopération sécuritaire privilégiée avec l'Union européenne après le Brexit. C’est une opportunité inestimable pour compléter et modifier la prévention contre des dangers que l’OTAN n’avait pas prévus, ni pu prévoir. Car l’OTAN, qui avait pour vocation d’assurer la sécurité de l’Occident au lendemain de la seconde guerre mondiale, ne prenait en considération que deux menaces : les réminiscences allemandes et les ambitions de conquêtes de l’URSS. Puisque, en complément, les accords Sykes-Picot étaient, à l’époque, estimés suffisants pour contenir l’expansionnisme islamiste.

ARTICLE DE LA SEMAINE : Cliquer l'image pour lire

 

ARTICLES DE LA QUINZAINE : Cliquer l'image pour lire

 

ARTICLE DU MOIS : Cliquer l'image pour lire