LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE, cliquer sur l'image pour lire l'article


 

dimanche 28 avril 2019

Joe Biden, candidat contre Donald Trump



JOE BIDEN, CANDIDAT CONTRE DONALD TRUMP

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
       

          Le nom de Joe Biden est intimement lié à celui de Barack Obama dont il fut le vice-président et surtout à l’accord nucléaire de 2005 avec l’Iran qui a fait de lui un repoussoir pour les Israéliens. Pourtant son soutien à Israël fut infaillible du temps où il présidait, de 2001 à 2003 et entre 2007 et 2009, la Commission des affaires étrangères du Sénat dont il fut chef de la minorité démocrate en 1997.

samedi 27 avril 2019

Impopularité ou crise de confiance par Maxime TANDONNET



IMPOPULARITÉ OU CRISE DE CONFIANCE

Par Maxime TANDONNET




   Une phrase du chef de l’État, lors de sa conférence de presse d’hier soir, exprime toute l’ambiguïté de la situation : «j’assume mon impopularité, elle est inévitable dans une démocratie moderne». Être impopulaire pour un dirigeant politique serait-il devenu une vertu ? Le mot popularité recouvre deux notions : celle d’amour et celle de confiance. Un président de la République peut ne pas être aimé, en tout cas du plus grand nombre. Il a pour mission de donner un cap au pays et forcément, de faire des mécontents.

vendredi 26 avril 2019

Arabie saoudite : Silence, on décapite!




Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps


Trois exécutés

La presse occidentale a été très discrète sur l’exécution par décapitation de 37 «terroristes» en Arabie Saoudite, dont l’un par crucifixion abominable effectuée après l’exécution. Parmi les exécutés : un étudiant, un universitaire, un manifestant et un imam.
Il n’est pas question de vexer un bon client d’armement et surtout de s’élever contre une tragédie de justice expéditive. Les prisonniers ont été regroupés et condamnés sous des chefs d’inculpation variés mais surtout ambigus. Aucune publicité n’a été faite durant leur procès où ils étaient accusés, selon le cas, de terrorisme, de complot contre la sécurité, de meurtre, d’espionnage ou de propagation interdite de l'islam chiite.  L’homme qui a eu droit à la crucifixion était accusé d’avoir assassiné une femme et d’avoir conspiré pour en assassiner une autre.  

Les coulisses de la constitution du gouvernement israélien




Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps




            Les tractations sur la constitution du gouvernement vont bon train. Toutes les factions et toutes les sensibilités se disputent les portefeuilles ministériels. Bien sûr, tout le monde ne pourra pas être satisfait car 30 postes au maximum sont à pourvoir alors que les micro-partis charnières sont exigeants puisqu'ils qu’ils sont indispensables à la création d’une coalition. Netanyahou dispose actuellement du soutien de 65 députés pour une majorité de 61 voix. Toute abstention d'un parti, remet donc en cause sa majorité.


Un dur nommé commandant des Gardiens de la Révolution



UN DUR NOMMÉ COMMANDANT DES GARDIENS DE LA RÉVOLUTION

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
               
Général Hossein Salami 

        Le guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, a nommé le général de brigade Hossein Salami commandant en chef du corps de Gardiens de la Révolution islamiste en remplacement de Mohammad Ali Jafari dont il était l’adjoint. Aucune information n’a été donnée sur les raisons de cette décision non attendue. Certains lient cette nomination à la décision des États-Unis, le 8 avril, de placer les GRI sur leur liste noire des «organisations terroristes étrangères»  ce qui impose de nombreuses sanctions en matière d'économie et de déplacement à ses membres et à ses groupes et à ses individus. 

lundi 22 avril 2019

Pâques, la petite fille espérance par Maxime TANDONNET



PÂQUES, LA PETITE FILLE ESPÉRANCE

Par Maxime TANDONNET



Aux visiteurs, lecteurs, et habitués de ce site, je suis heureux de souhaiter de joyeuses Pâques. Ces derniers mois ont été effroyables pour les Chrétiens. Les persécutions à leur encontre se sont aggravées partout dans le monde. 245 millions de Chrétiens sont gravement persécutés, soit un sur neuf et la terreur vient encore de frapper ce jour au Sri Lanka. 

dimanche 21 avril 2019

Le gouvernement devrait méditer sur le discours sur la misère



LE GOUVERNEMENT DEVRAIT MÉDITER SUR LE DISCOURS SUR LA MISÈRE

De Victor HUGO

Copyright © Temps et Contretemps
      

          Les périodes politiques se suivent et se ressemblent. Les maux d’hier, restent les maux d’aujourd’hui. Les hommes politiques n’arrivent pas à éradiquer la misère, que ce soit en France ou en Israël parce qu’ils font preuve d’un égoïsme exacerbé. Un nouveau gouvernement devrait s’installer en Israël, après une campagne électorale détestable où l’on a volontairement ignoré les questions qui fâchent telles que l’augmentation du coût de la vie, l’accroissement de la pauvreté dans un pays du hightech et les difficultés du logement dues à des prix excessifs. 


samedi 20 avril 2019

Ces pierres qui absorbent et émettent des sentiments par Jean SMIA



CES PIERRES QUI ABSORBENT ET ÉMETTENT DES SENTIMENTS

Le billet d'humeur de Jean SMIA



Il est des lieux, un peu partout dans le monde, où des constructions minérales communiquent directement avec nos âmes. Et ce, indépendamment des convictions religieuses de chacun. Qu’il s’agisse, entre autres, des mausolées de Tombouctou, de Notre Dame, ou du Mur des Lamentations, ces assemblages minéraux, émettent des vibrations que chacun perçoit, ressent et comprend et pourtant le message entendu est sans mots, ni phrases.

Ayelet Shaked, l'icône au rêve brisé



AYELET SHAKED, L'ICÔNE AU RÊVE BRISÉ

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps



Ayelet Shaked rêvait d’être la nouvelle Golda Meir mais son élan a été brisé aux élections du 9 avril 2019. La stratégie de conquête de l’opinion était fondée sur des élections anticipées à l’heure où beaucoup de dirigeants pensaient que Benjamin Netanyahou avait fait son temps. Avec les affaires judiciaires et face aux appétits politiques, elle avait songé à une nouvelle gouvernance où sa place, selon elle, était indispensable. Elle avait choisi, avec Naftali Bennet, ce moment pour engager le combat et convaincre en espérant être choisie parce que, depuis Golda Meir, aucune femme n’avait atteint le poste de premier ministre.

Les Francophones choisissent toujours le mauvais cheval



LES FRANCOPHONES CHOISISSENT TOUJOURS LE MAUVAIS CHEVAL

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps


Réunion du lobby francophone

On pourrait effectivement se poser la question de comprendre pourquoi les Francophones ne parviennent pas à se faire représenter dans les mairies et à fortiori à la Knesset. Ils donnent l’impression de choisir systématiquement le «mauvais cheval». Aux élections législatives du 9 avril 2019, trois candidats potentiels ont été éliminés. Il existe plusieurs raisons pour expliquer ces lacunes.

Israël : une coalition fragile ou originale




Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps



Le gouvernement sortant

La victoire de la droite est sans conteste puisqu’elle obtient 65 sièges face aux 45 du Centre et de la Gauche et aux 10 députés arabes inclassables. En revanche elle reste très fragile parce que le bloc de droite n’est pas monolithique et que les rivalités s’expriment au grand jour, en particulier entre partis religieux orthodoxes et sionistes et laïcs. Avigdor Lieberman, le rescapé des élections, se sent bien seul dans cet environnement à majorité de kippas. Bien que très minoritaire avec ses seuls cinq députés, il détient la clef de la survie d’un gouvernement qui a besoin de ses voix. Après hésitation, il a recommandé du bout des lèvres la désignation de Benjamin Netanyahou comme premier ministre.

mercredi 17 avril 2019

Les axes socio-économiques 2/ Santé



LES AXES SOCIO-ÉCONOMIQUES DU GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN

2/ Santé

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps

Yaakov Litzman au centre

Pour analyser les problèmes de santé en Israël, il suffit de se référer aux données de l’OCDE sur la santé des pays membres et de comparer Israël à ces pays au moyen d'un grand nombre d'indices. Plus de 40 indicateurs classent Israël parmi les pays de l'organisation. Les conclusions sont souvent négatives ce qui donne une idée de la tâche qui attend le nouveau ministre israélien de la santé. Il est probable que l’orthodoxe Yaakov Litzman sera reconduit alors qu’il n’a aucune formation scientifique, encore moins médicale, mais uniquement talmudique. Sa seule qualité est d’être indispensable à la coalition gouvernementale.

L'étrange naufrage de l'intelligence politique par Maxime TANDONNET




Par Maxime TANDONNET
Copyright © Temps et Contretemps




Voilà une idée qui m’est chère, fruit d’une expérience dans les coulisses du pouvoir. La tare suprême des dirigeants français, (en général, mais bien évidemment pas tous) est le mépris de l’intelligence ou de l’instinct populaire. Ce n’est pas de la démagogie. Je ne prétends pas que le peuple porte la «vox dei» ni qu’il a toujours raison par définition. Il peut se tromper lourdement et subir mille influences. Toutefois, l’expérience monte qu’il existe une intuition collective par laquelle le peuple, ou l’opinion, ressent fort bien le fond des choses.

Les axes socio-économiques 1/ Economie et logement



1/ Économie et Logement

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps



Les postes ministériels ne seront pas distribués en fonction des compétences du titulaire dans un domaine particulier mais généralement pour services rendus ou pour impératifs de coalition. En tout état de cause l’expérience des mandats précédents démontre que les ministres ont peu de latitude dans leurs fonctions car la décision finale appartient au premier ministre. Par ailleurs les cinq micro-listes susceptibles d’entrer dans la coalition ont des appétits politiques d’autant plus grands que Benjamin Netanyahou a les bras liés s’il veut survivre politiquement. Deux postes de ministres par petits partis pourraient à peine satisfaire leurs exigences ce qui entraînerait un gouvernement pléthorique d’une trentaine de ministres sans rapport avec la taille du pays et le nombre de députés à la Knesset.

Réflexions sur les résultats des élections israéliennes




RÉFLEXIONS SUR LES RÉSULTATS DES ÉLECTIONS ISRAÉLIENNES

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps

            

          Les élections israéliennes se sont soldées par des résultats sans changement notable pour l’équipe dirigeante actuelle. La majorité reconduite, à une exception près, sera identique à celle sortie des urnes de 2015. Les résultats confirment la radicalisation à droite, voire à l’extrême-droite, de l’opinion et surtout la part de plus en plus intense des partis religieux sionistes et orthodoxes dans l’espace politique. Ce résultat semble paradoxal quand les statistiques confirment que les religieux ne constituent que 20% de la population.

lundi 15 avril 2019

L'Europe face à la compétition sino-américaine Par Jean CORCOS



L’EUROPE FACE À LA COMPÉTITION SINO-AMÉRICAINE

Par Jean CORCOS




         L’Institut Français des Relations Internationales (IFRI) a fêté le 10 avril, avec un faste exceptionnel, ses 40 ans dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, et devant un parterre de personnalités, ambassadeurs, journalistes et universitaires. J’ai assisté à l’ensemble des allocutions et tables rondes de la matinée, résumées ici. Le thème correspond tout à fait aux réflexions de prospective proposées par ce «think tank» classé deuxième dans un classement international : se projeter sur l’avenir, réfléchir aux interactions diplomatiques et géopolitiques avec du recul sur l’actualité brûlante.


dimanche 14 avril 2019

La nature humaine par Maxime TANDONNET



LA NATURE HUMAINE

Par Maxime TANDONNET



Dans le grand public, nul ne sait vraiment au juste ce qu’il a fait. Mais souvenons-nous. Carlos Ghosn était présenté depuis des années comme un véritable héros national. Il fut le sauveur de Renault et de centaines de milliers d’emplois, directs ou indirects. Puis il devint le redresseur de Nissan, une entreprise à l’agonie.  Longtemps, il a été loué, encensé par la France d’en haut, les médias, les dirigeants nationaux et européens, les intellectuels, comme le bâtisseur du premier groupe automobile planétaire, l’une des grandes fiertés françaises. Il était alors au sommet de sa gloire et de son prestige, capitaine d’industrie, de fait bien plus puissant et plus craint qu’un ministre.