ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

vendredi 4 juillet 2014

LA PROPORTION ACCEPTABLE Par Jean SMIA



LA PROPORTION ACCEPTABLE

Par Jean SMIA

copyright © Temps et Contretemps



Le réflexe hostile des médias envers Israël non seulement rend une image déformée de la réalité mais en plus, impose ses incohérences partisanes à propos du convenable et de l'indignation.

En effet:
- c'est Israël que les médias accusent d'apartheid mais c'est dans les pays musulmans qu'il est impossible de construire un lieu de culte autre que musulman,
- c'est Israël que les médias accusent d’ostraciser les minorités bien qu'elles aient, toutes, des partis et des représentants élus au parlement, représentants libres de parole et de votes, alors qu'en pays musulman aucune minorité non musulmane n'a de droit d'association ou la possibilité d'élire des députés représentant un parti non musulman,


- c'est en pays musulmans que les chrétiens sont si inquiétés qu'il est impossible de ne pas affirmer qu'il s'agit d'un exode obligatoire. Mais ces médias se gardent bien, dans ces cas-là, de se poser en défendeur de la liberté de culte, leur défense de la liberté de culte ne se proclame que s'il s'agit de la liberté du culte musulman.
- lors de l'assassinat des trois personnes à Bruxelles, tous ces médias se sont transformés en psycho-sociologues chargés de «décrypter» et de justifier le comportement des djihadistes européens. Rien à propos des victimes. Pas la moindre empathie.
Eh ! ils combattent à nouveau, il faut appeler l'ONU

- ce sont des milliers de civils qui sont tous les jours sous la menace de missiles tirés au hasard sur des villes mais, pour ces mêmes médias, ce sont les Israéliens qui sont coupables de procéder à des représailles alors qu'ils n'ont pas eu à déplorer de victimes.
- aujourd'hui, trois lycéens ont été délibérément assassinés et ce, avec les félicitations du Hamas pour ces «héros indépendants du Hamas».
Il ne faut pas oublier que tous ceux qui demandent, aujourd'hui, à Israël de ne pas avoir des réactions «disproportionnées» avaient avalisé comme «proportion honorable» le chiffre de 1.027 palestiniens pour un Israélien (Guilad Shalit). Cette arithmétique, internationalement officialisée, fait apparaître que le chiffre de  3.081=(1.027x3 ) palestiniens de moins de 18 ans tués en compensation des trois Israéliens de moins de 18 ans assassinés, ne devrait pas être considéré comme illogiquement disproportionné.
Il serait disproportionné de dépasser ce nombre et d'en tuer 3.082. Les victimes collatérales supplémentaires n'auraient d'autre cause que personne ne peut être certain de l'âge des cibles. Il est peut être venu le temps de montrer que ce qu'a fait Bachar en Syrie reste très «proportionné» en regard de ce que la colère d’Israël peut faire.

Ce qui ressort de tout ça c'est que la création d'un État Palestinien n'est ni une finalité ni un objectif : ce n'est plus qu'un prétexte à palabres et à «pilpoul». Que les Palestiniens aient un État, ou pas, ne ramènera pas la paix dans la région. Actuellement, toute la région s'embrase dans une sorte de folie suicidaire collective en forme de compétition macabre qui n'a d'autre projet que celui de se prétendre comme plus grand martyr de l'islam et ce, au plus grand bénéfice de tous ces «médias-Dracula» dont les profits sont directement proportionnels aux litres de sang versé.

2 commentaires:

邓大平 עמנואל דובשק Emmanuel Doubchak a dit…

à tous ceux qui pensent qu'Israël ne connaît que le langage de la force, je dis tout simplement, que si Israël avait réagi ne serait-ce que comme une démocratie occidentale ou comme un pays arabe voisin, le bain de sang dans les territoires aurait été horrible et une honte pour nous mais une véritable tragédie pour eux et Assad aurait eu l'air d'un enfant de chœur dans une telle éventualité.
En outre, il faut le dire très clairement, depuis plusieurs jours déjà, tout le sud d'Israël est victime d'attaques du Hamas, qui est soi disant partie prenante à un gouvernement d'Union nationale, même s'il n'y a pas de ministres, ce qui engage l'Autorité palestinienne toute entière. Le Hamas tire des dizaines de roquettes sur notre territoire, et nous ne réagissons pas massivement, bien que le droit soit de notre coté.
Israël fait passer des messages d'apaisement qui semblent ne pas être écoutés par les gens d'en face qui hurlent leur haine et leurs menaces dans nos oreilles et sur nos écrans.
Faut-il, oui, faut-il rappeler au monde que si Israël en est arrivée à occuper les territoires de Cisjordanie et de Gaza après la Guerre de Six jours, c'est justement à cause des menaces et des actes de pays arabes qui nous promettaient de nous exterminer ? de nous rayer de la carte. Je regrette les conséquences que cette victoire a eu sur notre société, mais l'entière responsabilité en repose sur les démagogues arabes de type Nasserien, qui ont vendu à qui en voulait bien, cette soupe infecte qu'on appelait le Panarabisme qui a prouvé son entière inefficacité intellectuelle et politique, comme les Slaves russes, polonais et ukrainiens ont prouvé leur amour réciproque, après avoir permis le déclenchement totalement inconscient de la Première Guerre Mondiale, une guerre suicidaire qui en a entraîné une autre encore plus meurtrière, face au tsunami de haine qui a déferlé sur les peuples d'Europe et de cétéra..

Emmanuel DOUBCHAK a dit…

Et nous devons tout faire, absolument tout, pour ne pas nous laisser entraîner dans une spirale de haine qui rendrait notre existence aussi vide que celle de nos ennemis est pleine de vacuité morale et intellectuelle.