ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

vendredi 20 février 2015

RETENIR LES JUIFS ? Par André NAHUM


RETENIR LES JUIFS ?

La chronique de André NAHUM



          Le terrorisme islamiste a encore frappé samedi dernier. Au Danemark cette fois-ci. Un centre culturel, puis, comme il se doit, une synagogue. S’il ne s’attaque pas aux Juifs, un djihadiste n’est pas un djihadiste et il peut tirer un trait sur les 72 vierges qui l’attendent là-haut. Des morts, des blessés, cela finit par devenir banal.




En Libye l’État islamique, le Daesh, a décapité au couteau en les filmant selon son rituel diabolique habituel, 21 égyptiens coupables d’être coptes, donc chrétiens, donc Croisés et méritaient à  leurs yeux de mourir dans d’atroces circonstances, sacrifiés comme le sont les moutons le jour du Aïd. Au Nigéria Boko Haram s’est emparé d’une province entière. Au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Afrique sub-Saharienne, le Califat s’organise, installe ses structures étatiques en attendant d’unir en un seul bloc les territoires qu’il contrôle.
Et en Grande-Bretagne, alors que notre civilisation est confrontée à ces  événements dramatiques, que ni les États-Unis, ni l’Europe ne semblent pouvoir contrôler,  100 artistes n’ont rien trouvé de mieux que de se joindre à un mouvement de boycott culturel contre qui ? Contre le Daesh ? Vous n’y pensez pas. Il y a pire que les terroristes islamistes, il y a Israël évidemment. Israël, unique objet de leur haine. C’est facile, moins dangereux et ça peut rapporter plus. Comment qualifier un tel comportement ? Absurde, Criminel, Ubuesque ? Je vous laisse trouver l’adjectif qui convient.

Dans le même temps, la France est arrivée à vendre à l’Égypte des avions Rafale dont jusqu’à présent aucun pays n’a voulu. C’est un miraculeux succès commercial allez-vous me dire et de plus, le président égyptien, le Maréchal Sissi, mal-aimé de l’administration américaine actuelle, mène un combat sans merci contre le terrorisme islamiste. Or que voyons-nous ? Des organisations droit-de-l’hommistes, manifestent contre cette opération, en invoquant le manque de démocratie de ce président. Quand on pense que les djihadistes ont pratiquement fait main-basse sur le Sinaï et qu’ils font subir des pertes importantes à l’armée égyptienne, que faut-il dire à nos vertueux moralistes ?
Tout cela est bien triste, mais il y a une constante. La terre peut trembler, l’islam djihadiste peut construire patiemment son califat face à nos gouvernements qui ne savent plus comment assumer cette nouvelle forme de guerre qui nous est imposée, tout sera toujours et encore de la faute d’Israël et des Juifs ; les antisémites resteront toujours antisémites, et les imbéciles toujours imbéciles.

À preuve la dernière sortie de Roland Dumas, ancien ministre, ancien président du Conseil Constitutionnel, qui évoquant l’origine juive de l’épouse du premier ministre a déclaré froidement que Manuel Valls était sous influence juive. C’est-à-dire que là encore, il y a du complot juif. À preuve ce saccage de 250 sépultures dans un cimetière juif d’Alsace, dont les auteurs seraient des jeunes qui auraient fait cela uniquement pour passer le temps pour s’amuser, sans aucune intention anti-juive. Ben, voyons !!! Notons au passage que pour détruire un tel nombre de tombes, il faut du temps et des moyens. Comment ont-ils fait ? Mystère !
Alors on s’étonne que les Français juifs n’en peuvent plus, ne se sentent plus en sécurité et que certains d’entre eux songent à quitter ce pays auquel ils sont tellement attachés. Comment ne pas les comprendre ?
          Il serait injuste de ne pas reconnaître les efforts méritoires de François Hollande et de Manuel Valls pour les rassurer et les retenir. Mais, malgré leur prise de conscience et leur évidente bonne volonté ont-ils, dans le contexte politique actuel, la possibilité de changer les choses ???

1 commentaire:

Véronique ALLOUCHE a dit…

Il est à mon sens bien trop tard pour changer les choses. Le message sans ambiguité de François Hollande et Manuel Valls aurait dû se manifester depuis des années par nos dirigeants successifs.
Pour ne citer que lui, en 1997 Lionel Jospin avait dit " pas d'insécurité mais seulement un sentiment d'insécurité"
Le drame est que pendant longtemps seul le Front National dénonçait le danger islamiste par une émigration incontrôlée , prenant en charge ce que les politiques modérées n'osaient affronter.
Cordialement
Véronique Allouche