ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

samedi 10 octobre 2015

LA DÉSESPÉRANCE



LA DÉSESPÉRANCE




La victime française Aaron Benitah

Les attaques perpétrées par des Arabes sont de plus en plus audacieuses. Les terroristes n’attaquent plus des Israéliens isolés sur des routes perdues dans la nature. Ils agissent en plein  jour, en plein centre-ville, dans des centres commerciaux ou à Tel-Aviv, à proximité du quartier général de l’armée près duquel circulent de nombreux soldats en armes. Ces terroristes n’ont aucune chance de s’en tirer et ils le savent. Le haut fait d’armes est hypothétique pour eux parce que la mort est toujours au bout du chemin. Et pourtant ils agissent, ils persistent, ils persévèrent et ils étonnent parce que le goût du suicide est toujours présent chez des jeunes qui n’ont encore rien vu de la vie.




Ils trouvent dans le meurtre un moyen de se transcender, de «rêver un impossible rêve, partir où personne ne part, tenter, sans force et sans armure, d'atteindre l'inaccessible étoile. Peu m'importent mes chances, peu m'importe le temps ou ma désespérance» (*). Bien sûr on n’oublie pas les victimes, bien sûr on n’encense pas les assassins mais il difficile de faire abstraction du fait que des adultes sont responsables d’avoir poussé leurs jeunes à refuser la vie pour l’enlever à eux-mêmes et à d’autres. Faut-il qu’ils soient intoxiqués ou drogués pour vouloir être des héros morts, des héros qu’on oublie vite ? Faut-il qu’ils aient épuisé, si jeunes, tous les ressorts de la vie et ses espérances pour s’armer d’un tournevis et tenter l’impossible ? La haine instillée à petites doses en eux leur donne  le courage qui manque à leurs aînés qui les envoient se détruire pour ensuite s’auto-congratuler. Ces adultes sont certains que leur Dieu, qui n’est pas le nôtre parce qu’il ne symbolise pas l’amour et la pitié, saura les récompenser dans un autre monde, s’il existe et si l’on veut bien d’eux là-bas. Comment peuvent-ils tuer au nom de Dieu s'ils ne le connaissent parce que celui qui n’aime pas, ne peut pas connaître Dieu.
On se sait plus raisonner, on ne sait plus comment agir pour mettre fin à cette spirale dramatique d’assassinats stériles qui transforment la Jérusalem en or, en Jérusalem en sang. Je ne comprends plus mais ce qui est sûr c'est que nous allons dans le mur, nous et nos assassins, à moins que...


(*) Extrait de la chanson « La quête »  tirée de l’homme de la Mancha 

6 commentaires:

Véronique ALLOUCHE a dit…

"Il y a des gens à qui la mort donne une existence." Louis Scutenaire

Merci pour cet article.

Véronique Allouche

M.M a dit…

N'oubliez pas les sommes substantielles versées aux familles des "héros" et qui peuvent aussi pousser un jeune à un geste désespéré pour venir en aide à sa famille

Elizabeth GARREAULT a dit…

N'expliquer cette vague de terreur que par la propagande haineuse que subissent les jeunes terroristes et qui les fait passer à l'acte, n'est qu'un aspect du problème. Tu ne crois pas Jacques?

Unknown a dit…

C est la manipulation de la haine des le jeune age qui se poursuit par les programmes scolaires palestiniens haineux envers israel et tout cela melange a une corruption financiere qui detourne les finances et subventions enormes pour acheter des armes faire du terrorisme au lieu d apporter un mieux etre a leur population voila les raisons relles il y a dans le monde le meme schema que ce qui se passe pour les palestiniens le chaos immoral
Les responsables sont ceux qui envpient les subventions enormes sans controle des depenses!!!

Unknown a dit…

Les responsables??les leaders corrompus dans leur toute puissance qui apprenent aux jeunes la haine
Les responsables? Ceux qui distribuent a cette clique de corrompus quo vivent dans des palais des subventions enormes sans aucun controle?pourquoi?
Les responsables? Les democraties qui ferment les yeux et font semblant de defendre le palestinisme

Bernard NIVAL a dit…

Arrive un stade d'exaspération où les gens jeunes ne peuvent plus se contenir ,explosent de rage tant les frustrations et les désillusions se sont accumulées et commettent des actes déments de ce type