ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

vendredi 12 décembre 2014

KOL-ISRAËL : LA SITUATION POLITIQUE APRÈS LA DISSOLUTION DE LA KNESSET




RADIO KOL-ISRAËL

LA SITUATION POLITIQUE APRÈS LA DISSOLUTION DE LA KNESSET

JOURNAL DU 10 DÉCEMBRE 2014


Jacques BENILLOUCHE

Au micro de

Annie GABBAI



La Knesset a voté sa dissolution le 8 décembre 2014 après seulement 671 jours d’existence, moins de la moitié du mandat de la Knesset. Les nouvelles élections auront lieu le 17 Mars 2015. Sur 120 députés, 93 ont voté en faveur de la dissolution. Aucun député ne s’est abstenu ni n’a voté contre. Avant le vote, le centriste Yaïr Lapid a estimé que «le Premier ministre a fait deux erreurs. Sa première erreur a été qu'il a conduit Israël vers des élections inutiles. La seconde erreur est qu'il va les perdre».


Cliquer sur la suite pour écouter l'émission





Pour former une prochaine majorité, Netanyahou a d'ores et déjà indiqué qu'il souhaitait renouer son alliance avec les partis ultra-orthodoxes, actuellement dans l'opposition mais qu'il considère comme ses alliés naturels. Dans un sondage effectué le 7 décembre, l'union entre Tsipi Livni et les travaillistes pourrait créer le plus grand parti dans une nouvelle Knesset. Selon le sondage, si les élections ont eu lieu aujourd'hui, le Likoud tomberait à la deuxième place, avec 21 sièges contre 23 pour une liste Livni-Herzog. 
Juste avant sa dissolution, la Knesset a voté une rallonge de 3,6 milliards de shekels (736 millions d'euros) pour le budget de la Défense 2014 afin de couvrir les dépenses entraînées par la dernière guerre contre Gaza (8 juillet-26 août).


video

1 commentaire:

Henri OLTUSKI a dit…

Magouilles entre magouilleurs ,pour avoir le pouvoir ,sur le dos du peuple ,comme partout dans le monde