ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

mercredi 9 octobre 2013

SLATE : LES GRANDES MANOEUVRES DE LA DROITE ISRAÉLIENNE



SLATE : LES GRANDES MANOEUVRES DE LA DROITE ISRAÉLIENNE

Par Jacques BENILLOUCHE
          
         Après les déclarations de Benjamin Netanyahou sur le conflit israélo-palestinien à l'Onu, une recomposition de la majorité se profile: l'aile nationaliste veut mettre le Premier ministre en minorité tandis que ce dernier est prêt à modifier les contours de sa coalition.




  Le récent discours offensif de Benjamin Netanyahou à l'assemblée générale de l'ONU a satisfait la majorité de la population israélienne qui, selon un dernier sondage du quotidien Israël Hayom, appuie à plus de 65% le gouvernement dans sa volonté d’agir seul contre l’Iran.

          Cette nette poussée droitière de l’opinion israélienne n’étonne pas puisqu’elle avait déjà été soulignée lors des dernières élections législatives de janvier 2013, mais elle s’est renforcée. S’il existe un consensus général en ce qui concerne le traitement du problème nucléaire iranien, la dernière partie du discours, réservée au conflit israélo-palestinien, a en revanche suscité de sérieuses réserves de la part des membres de la coalition gouvernementale. Netanyahou a en effet affirmé à la tribune de l’ONU:

Lire la suite en cliquant sur le lien :


1 commentaire:

Krief a dit…

Effectivement les notions de droite et gauche n'ont pas les mêmes significations en Europe et en Israël.En Europe, ces notions s'inscrivent plus sur le plan économique et dans les problèmes d'immigration.en Israël les notions de gauch e d droite s'inscrivent plus entré une gauche qui ignore tout et veut une paix à n'importe quel prix et une droite qui a les yeux ouverts et prend au sérieux le menaces éternelles des palestiniens qui refusent toute existence juiv en Palestine.Il faut le comprendre sinon on n'a ren compris au problème israélo palestinien.