ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

jeudi 31 octobre 2013

L’UNITÉ SECRETE 8200 OU LE NSA ISRAÉLIEN



L’UNITÉ SECRETE 8200 OU LE NSA ISRAÉLIEN

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps

Sigle de l'unité 8200

L’affaire du NSA a mis en lumière les activités de renseignements d’Israël. L’unité 8200, appelée familièrement Shmoné-Matayim (huit, deux cents) est l’unité militaire chargée de la collecte de renseignements et du décryptage (SIGINT). Ce groupe créé en 1952, quelques années après la création de l’État d’Israël, s’était constitué de bric et de broc avec du vieux matériel venant des surplus militaires américains. Aujourd’hui c’est l’unité qui détient les meilleurs matériels de haute technologie la mettant au même niveau que le NSA (National Security Agency). Une de ses bases située au nord de Tel-Aviv est installée à la jonction Glilot, à l’entrée de la ville balnéaire d’Herzlia que nous avons pu visiter à l’occasion de l’interview d’un colonel.



L’école du savoir




Cette unité d’élite des forces de défense de l’armée d’Israël, qui comprend plusieurs milliers de soldats et intègre les jeunes génies du pays, a une fonction comparable à celle de la NSA. Elle est commandée par un général de brigade dont le nom est soumis à la censure militaire. L’armée est en permanence à la recherche des meilleurs éléments très jeunes des lycées pour détecter les enfants brillants dès l’âge de 15 ans. 
Une sélection stricte permet aux meilleurs élèves de recevoir, d’abord sur place dans leur lycée, des cours complémentaires dans les matières scientifiques, technologiques et informatiques. Une deuxième sélection envoie des élèves  dans des cours à effectifs réduits à l’université où ils reçoivent le savoir de la part des meilleurs professeurs et des officiers experts. Ils sont ainsi pratiquement déjà formés lorsqu’ils entrent à l’armée pour effectuer, à 18 ans, leur service militaire national.

Rares sont ceux qui n’effectuent que les trois années règlementaires car l’armée les retient avec des propositions financières excitantes ou dans le cadre de fonctions techniques de haut niveau. D’ailleurs, ceux qui quittent la carrière militaire sont immédiatement happés par les entreprises israéliennes de haute technologie et surtout américaines. Ainsi Check Point, ICQ, Comverse, Nice, AudioCodes et Gilat , parmi tant d’autres, ont été créées par des anciens officiers de l’unité 8200 à l’instar de Gil Shwed, Yoël Gat et Shlomo Dovrat.


Collecte du renseignement


Base 8200 au Mont Avital


L’unité est responsable de la collecte de renseignements militaires et de la surveillance de la télévision, la radio, les journaux et Internet. Elle se charge aussi de traduire des articles de la presse internationale pour le compte des services de renseignements et du gouvernement. Elle est chargée de décoder les communications maritimes et militaires des armées de la région.

Une base d’écoute a été installée dans le désert du Néguev, au nord du kibboutz d’Urim, à trente kilomètres de la ville de Beer-Shev’a. Elle surveille les communications à travers le Moyen-Orient, l’Europe, l’Asie et l’Afrique. L’unité 8200 aurait aussi des implantations secrètes à travers le monde, dans des relais officiels amis ou officieux. Elle a été accusée d’être à l’origine du virus Stuxnet qui a détraqué le fonctionnement des milliers de centrifugeuses des usines nucléaires iraniennes et qui a infecté en Iran les ordinateurs de la défense nationale.  Elle fonctionne comme les oreilles d’Israël.

Cette base est facilement repérable depuis la route en raison d’une trentaine d’antennes paraboliques et des antennes de goniométrie ainsi que des casernes protégées par des hautes barrières et de chiens dressés qui en interdisent l’accès. Elle est considérée comme l’une des plus grandes bases de renseignement dans le monde avec le centre américain de Menwith Hill, dans le Yorkshire en Grande-Bretagne.
8200-cyberdefense

L’unité 8200 contrôle les satellites Intelsat et Inmarsat pour les communications maritimes.   Elle gère un système de réseau similaire au «Réseau américain Echelon» qui utilise les moyens matériels des satellites et antennes pour les écoutes des signaux radiofréquences, à des fins d'espionnage civil, politique, scientifique, technologique, économique, commercial et militaire. Le réseau Echelon, géré par la NSA à l'échelle mondiale, représente les «grandes oreilles» qui permettent la surveillance de tous les types de communications et est implanté sur toute la planète, au profit des américains et est complété par «Vent Stellaire», le réseau d'écoute mondial des échanges numériques.



Des génies qui essaiment à travers l’Amérique



Les ordinateurs de la base d’Urim sont programmés pour détecter les mots-clés sensibles et les numéros de téléphone contenus dans les appels téléphoniques, les SMS et les mails qui sont ensuite transférés à la base de l’unité 8200 à Glilot. Les messages sont décodés, interprétés et traduits au profit de l’armée, du Mossad et du gouvernement.  En plus des câbles sous-marins reliant Israël à l’Europe, l’unité exploite des jets Gulfstreams aménagés en avions de renseignements pour compléter le maillage de tous ses réseaux.

Cette unité est recherchée par les conscrits car les diplômés de cette unité d’élite, en plus de bénéficier d’une grande estime dans l’armée, finissent toujours dans des postes de haut niveau dans le monde des affaires. On trouve parmi les anciens de la 8200 les plus grands entrepreneurs, les cadres supérieurs et les créateurs d’entreprises qui constituent une sorte de réseau des meilleurs éléments de l’industrie israélienne. 
Général Hanan Gefen

L’ancien commandant de l’unité, le général Hanan Gefen, explique que la plus haute technologie israélienne est issue de cette unité. Le commandant de l’unité précédente, Yaïr Cohen, veut qu’on relativise ses génies parce qu’ils sont avant tout des êtres humains qui savent travailler en équipe. Leur succès est dû à la combinaison d’une personnalité marquante, d’un comportement ouvert et partageur et de valeurs à haut potentiel intellectuel. Il n’est pas étonnant de voir donc de nombreux colonels de l’unité 8200 rejoindre les meilleures entreprises israéliennes. 
Général Yaïr Cohen

Certes Israël souffre d’une fuite de cerveaux qui rejoignent les États-Unis en raison de l’attrait de ses budgets colossaux. Une bonne partie rejoint souvent le NSA donc rien d’étonnant qu’il existe des échanges entre anciens membres de la 8200 et officiers en service en Israël. C’est pourquoi il est souvent difficile d’attribuer avec précision la paternité de certaines opérations secrètes dévoilées par les médias tant les équipes israélienne et américaine sont imbriquées. 


1 commentaire:

JEREMIE a dit…

Certes cette equipe des 8 200 est une troupe d'elites , de petits génies scientifiques, mais vu le nombre d'informations traitées, il ne doivent pas chommé ces héros.
il sont plusieurs milliers dit l'article, vu le nombre de tordus sur terre qui veulent s'en prendre à Israel et aux juifs de diaspora, le chiffre est adapté.
je leur souhaite réussite dans leurs missions, mais dans la retenue, car la NSA se fait trop remarquer.