ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

vendredi 10 avril 2015

LA GUERRE EST DÉCLARÉE CHEZ LES LE PEN Par Gérard AKOUN



LA GUERRE EST DÉCLARÉE CHEZ LES LE PEN

Par Gérard AKOUN



Alors que Marine Le Pen s’efforçait de dédiaboliser le Front National, de le débarrasser de l’étiquette «extrême- droite», d’en faire un parti  de  gouvernement, son père Jean-Marie Le Pen, qui en est le Président d’honneur, s’est chargé de rappeler  les fondamentaux du parti : le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie, la haine de la république et de la démocratie.

Cliquer sur la suite pour voir la vidéo de Le Pen chez BFM-TV



Depuis que  Marine Le Pen lui a succédé à la tête du  Front National, il s’était livré à de nombreuses provocations, que sa fille et les conseillers qui l’entourent ont feint d’ignorer ou qu’ils ont minimisées en les mettant sur le compte de l’âge ou même de l’excès de boissons alcoolisées.  Marine le Pen ne condamnait pas les propos de son père mais laissait  entendre un discours différent, sur la deuxième guerre mondiale,  sur l’occupation allemande en France,  sur la Shoah «les camps ont été le summum de la barbarie» a-t-elle déclaré.

On pouvait même penser que les dérapages de son père, qualifié de «provocations inutiles» par son entourage, ne la desservaient pas. Bien au contraire, ils lui permettaient de s’en différencier, de montrer un FN débarrassé de ses scories d’extrême-droite. Des résultats électoraux en constante progression, les élections départementales du mois dernier  ont placé le FN en seconde position devant le parti socialiste, semblaient  démontrer que Marine Le Pen avait réussi son opération de normalisation. Des électeurs de droite ou de gauche n’hésitaient plus à voter pour le Front National et surtout ne s’en cachaient plus !  

Certes, on avait pu observer que certains  candidats  aux cantonales, le mois dernier, en petit nombre quand même, n’avaient pas hésité à développer des thèses racistes ou homophobes. Cela ne les avait pas empêchés d’être élus. Jean-Marie Le Pen, a recueilli, il y a moins d’un an aux élections européennes, plus de 33% des voix dans la région Paca. Il pourrait faire un aussi bon score,  aux régionales qui auront lieu en fin d’année mais il n’est pas évident qu’il soit tête de liste, du moins sous l’étiquette FN, car la guerre est déclarée entre Marine et Jean-Marie.

Jean-Marie Le Pen persiste sur les chambres à gaz by BFMTV

Ces derniers temps, en effet, le président d’honneur du FN s’est livré à de nouveaux dérapages, on se souvient de «la fournée» il y a quelques semaines à propos de Patrick Bruel ; le 2 avril, il réitérait ses déclarations sur les chambres à gaz, «détails de l’histoire» au micro de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV, en ajoutant «qu’il n’avait jamais regretté d’avoir tenu ces propos»   et depuis il a donné une interview à l’hebdomadaire d’extrême-droite, Rivarol, condamné il y a quelques années pour antisémitisme, dans laquelle il déverse sa doctrine nauséabonde. Je cite en vrac «Pétain n’était pas un traitre, les pétainistes ne sont pas infréquentables, ils ont leur place au front,» sa hantise de l’immigration «nous sommes gouvernés par des immigrés et des enfants d’immigrés.  Valls est français  depuis 30 ans, moi je suis français depuis mille ans, quel est l’attachement de Valls à la France ?  C’est pourquoi nous devons impérativement nous entendre avec la Russie pour sauver l’Europe boréale et le monde blanc» Sa haine de la République, sa haine de la démocratie.
Marion Maréchal Le Pen

Jean-Marie Le Pen n’est ni idiot, ni suicidaire, il ne se permettrait pas de tenir de pareils propos s’il pensait qu’ils n’auraient pas d’écho au sein du FN. Les personnes, qui adhèrent à ce parti, ne le font pas pour son programme économique, elles y adhérent  parce qu’elles partagent,  en partie ou en totalité, les idées défendues par le président d’honneur, dans son interview à Rivarol. Il est bien possible qu’il ait trouvé en la personne de Marion Le Pen Maréchal, sa petite fille, qui partage ses idées, son meilleur  exécuteur  testamentaire.  Le parti resterait ainsi dans la famille.
Région PACA

Marine Le Pen a déclaré qu’elle avait informé son père qu’elle s’opposerait à sa candidature comme tête de liste de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur pour les prochaines élections régionales. C’est le moins qu’elle puisse faire dans la mesure où elle et son entourage  considèrent  qu’il est entré en dissidence.  Mais,  une question, déterminante pour l’avenir, restera posée : Quel est le véritable Front National, celui qui partage les idées de Jean-Marie ou celui que Marine a repeint en bleu?

4 commentaires:

Véronique ALLOUCHE a dit…

N'est-ce pas un coup monté par les Le Pen pour laisser la place "propre" à Marine en vue des élections régionales puis présidentielles? Le principe de cette déferlante de haine fait actuellement les unes de tous les médias. Le but est atteint.

Imprimer dans les esprits un parti qui, par l'ampleur qu'il prend, pourrait bien avaler les partisans de la droite modérée.
Cordialement
Véronique Allouche

Marianne ARNAUD a dit…

Il ne s'agit tout de même pas de la guerre des Atrides !
Cette gué-guerre-là, instrumentalisée par les media, n'est qu'un détail de la vie politique française.

Véronique ALLOUCHE a dit…

@Marianne Arnaud

L'instrumentalisation est fabriquée de toutes pièces par le FN. Les journalistes dont c'est le métier s'en font l'écho.
Et pour reprendre votre expression déplacée , le "détail" dont vous parlez est en train de hisser Marine Le Pen en haut de l'affiche médiatique.
Cordialement
Véronique Allouche

Ryad ZEMOURI a dit…

La fille est encore plus diabolique...elle veut devenir présente, elle s'attaque seulement à une certaine catégorie de personnes, elle a peur d'autres même si elle a les mêmes opinions que son père sur le sujet...mais comme il y a des naïfs qui votent pour elle, elle en profite d'une manière satanique.