ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

jeudi 7 août 2014

SLATE : LE LIBAN ATTAQUÉ PAR EIIL


SLATE : LE LIBAN ATTAQUÉ PAR EIIL

Par Jacques BENILLOUCHE


          Installé en Syrie et en Irak, l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) ou Daech tente maintenant de s'établir au Liban et s'est heurté à l'armée libanaise. Mais faute d'aide rapide, cette dernière n'est pas de taille.
Armée libanaise à Ersal

          

          Après la mise en coupe réglée du pays par le Hezbollah, le Liban est à présent touché par un autre danger, les bandes islamistes sanguinaires qui détruisent tout sur leur passage. Les takfiris, des extrémistes islamistes adeptes d'une idéologie violente créée en 1971, cherchent à investir le pays. Ils considèrent les musulmans ne partageant pas leur point de vue comme des apostats, donc des cibles légitimes pour leurs attaques. Ils exigent par ailleurs l'élimination de tous les non-musulmans, sans distinction.


          Ce courant sectaire, extrêmement marginal dans l’islam sunnite, s’appuie sur la violence pour imposer sa vision particulière de la charia. Contrairement aux autres mouvances de l'islam, il autorise et encourage même les actes contraires à l'islam, dans l'intérêt de leur lutte, comme tuer des innocents, violer et détruire des tombeaux.

Lire la suite sur Slate.fr en cliquant sur le lien :





6 commentaires:

Fausto LEVY MARTINI a dit…

In effetti il Libano è troppo debole, rischia di grosso per davvero.

(En fait, le Liban est trop faible, le risque est grand en réalité)

Didier BERTRAND a dit…

Si l'occident ne les arrêtes pas, eux ne s'arrêteront pas!!! Mais jusqu'où vont ils aller?

Takouhi DJAN a dit…

Avec le Liban, c'est aussi le tour des yezidis à être massacrés! pourvu que les peshmergas (kurdes armés) les arrêtent....

Marinette a dit…

Malheureusement, si on ne va pas les aider rapidement, les kurdes n'y parviendront pas...
Et on n'en prend pas le chemin, on arrivera trop tard....

Michelle a dit…

Malheureusement, si nous n'allons pas les aider rapidement, ils n’y parviendront pas.
Et on n'en prend pas le chemin, bientôt(déjà)il sera trop tard.

Anonyme a dit…

Cette nième "péripétie" dans l'histoire récente du Liban illustre parfaitement l'échec de ce pays.La juxtaposition des diverses communautés,jouant avec des renversements d'alliances souvent contre-nature, et même les divisions internes à ces communautés( comme le Général Aoun,chrétien, qui n'a pas hésité à faire alliance avec le Hezbollah), montre une fois de plus que ceux qui prétendent et croient à la viabilité d'un état bi-national,en lieu et place d'un Etat Juif, se trompent lourdement.Hélas le Liban court une fois de plus à sa perte et à sa ruine. Départ des chrétiens vers des ciels plus cléments( comme en Israël). Imaginons un seul instant que le Golan eut été évacué, Israël se serait trouvé avec deux fronts potentiellement dangereux sur ses frontières nord et est.Israël ne peut compter que sur lui-même et personne d'autre. Obama est là pour nous prouver la fragilité d'une alliance israélo-américaine.Comme disait Chirac, avec Obama, "pu...." deux ans".