ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

dimanche 3 août 2014

4ème SÉLECTION DE VIDÉOS DE L’OPÉRATION TERRESTRE À GAZA


4ème SÉLECTION DE VIDÉOS DE L’OPÉRATION TERRESTRE À GAZA


                L’armée israélienne nous a autorisés à publier et à diffuser des vidéos montrant le déroulement de l’opération terrestre à Gaza. A visionner sans modération.




          
          Le corps du génie de la brigade Nahal fait exploser un tunnel dans le nord de la bande de Gaza. Le parcours du tunnel est clairement visible lors de l'explosion.



          Les forces spéciales de la brigade de parachutistes démolissent un tunnel à une profondeur de 7 mètres qui était chargé d'explosifs.


          Le corps de blindés de Tsahal découvrent et détruisent un tunnel construit pour mener des attaques terroristes contre Israël depuis la bande de Gaza.


          Vidéo filmée dans une mosquée, où un soldat de Tsahal explique les différentes armes qu'ils avaient découvertes dans la salle de prière de la mosquée, ainsi que deux puits d'accès à un tunnel de 14 mètres de profondeur dans le sol.



          Un commandant de Tsahal explique : «Notre mission est de trouver les points d'accès du tunnel long de la barrière. Le but des tunnels le long de la clôture est d'attaquer et de kidnapper des soldats Nous venons de trouver une autre point d'accès du tunnel. L’un des objectifs de cette opération est d'atteindre tous les points d'accès du tunnel et les faire exploser, afin d'éliminer l'infrastructure construite au cours des dernières années. Ils ont investi leur argent et leur énergie dans la construction des tunnels. Nous éliminons les tunnels, un par un. Nous avons beaucoup de motivation, de capacité et de patience»















2 commentaires:

Marc a dit…

Bonsoir,

Il semble qu'un début de débat (et peut être de polémique) commence à émerger en Israël et par extension dans la diaspora.

Hier sur i24news, un ancien haut responsable du renseignement militaire exprimait ses réserves sur le déroulement de l'opération "bordure protectrice".

Il mettait en exergue 3 points principaux:

1. Une forte dissension au sein du gouvernement qui amène à ce que l'armée soit inhibée par les hésitations du politique.

2. Une sous-évaluation coupable du renseignement militaire et du Mossad sur la nature des tunnels: nombre, complexification, dangerosité.

3. la pertinence des opérations aériennes qui, après avoir ciblées prés de 3000 sites, ne semblent avoir que très modérément affaiblies le hamas.

Apparemment la recherche d'un cessez-le_feu serait abandonnée pour un retrait unilatéral des troupes selon la réalité du terrain(?). Plus j'écoute les dirigeants israéliens hausser le ton, plus j'ai l'impression qu'en fait Tsahal semble faire aveu de faiblesse.

L'expert s'exprimant sur 124news a fini son intervention en disant que l'armée israélienne était devenue trop portée sur la technologie et ses soldats moins "baroudeurs" que leurs ainés, à tort lui semblait-il. Il venait de citer, avec la nostalgie des anciens, l'audace et la prise de risque de généraux comme Sharon en 73...

AMMONRUSQ a dit…

On n'est plus en 73 et l'armée fait son travail,mais les tunnels étants très nombreux il faut un minimum de temps pour en arriver au bout,ils sont plus important que prévus.
En 73 la pression sur le pays état moins importante qu'aujourd'hui,l'économie de morts est aussi une bonne chose,car sans ça il faut raser la bande et ce n'est pas dans l'éthique de Tsahal heureusement !