ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

mardi 15 mars 2016

Les Francophones face à la solidarité avec les escrocs juifs



LES FRANCOPHONES FACE A LA SOLIDARITÉ AVEC LES ESCROCS JUIFS

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps

           
           
Palais de justice de Paris
          Israël est devenu le repaire de tous les brigands juifs de France mais il existe une volonté de la part des Francophones de fermer les yeux sur les agissements des escrocs, en tout genre, réfugiés avec leurs millions d'euros en Israël. Voler le fisc est un sport très en vogue en France et ceux qui s’y adonnent deviennent des héros jalousés par la communauté. Ceux qui ont maille avec la justice se targuent de n’avoir escroqué que l’Administration française et des grandes sociétés mais ils passent sous silence les détournements  qui ont ruiné des petites gens. Ils refusent d'être critiqués car cela est assimilé pour eux à de l'antisionisme voire de l'antisémitisme.



          

          Le fait que les escrocs juifs fassent la une des media devient une preuve d’héroïsme car ils aiment la publicité et les marques extérieures de richesse. La vantardise devient du courage tandis que la publicité faite autour de leurs exploits semble leur seule raison d'être. L'un donne une interview au journal le Monde pour se glorifier d’avoir réussi ses coups. Tel autre se fait photographier dans Vality Fair avec une veste bariolée et un gros cigare pour mettre en valeur son épopée de voleur émérite. Enfin pour singer les vedettes du showbiz, une star s’affiche avec ceux qui ont inspiré le scénario d'une film. Nous sommes loin de la comédie "la vérité si je mens" qui détaille les commerçants du Sentier avec dérision. Les publications qui content dans le menu détail ces exploits sont aussitôt qualifiées d’antisémites parce qu'elles mettent en lumière les malversations d’individus juifs. Parce qu’ils vivent en Israël, les escrocs bénéficient de l’indulgence de la communauté francophone d’Ashdod, de Ra’ananna et d’Herzliya qui en a fait ses héros.
La parrain Charly Abitbol assassiné

            La mafia séfarade a toujours existé lorsque, depuis les années 1960, les Nord-Africains ont relayé les anciens au prix de règlements de compte qui ont décimé des familles entières. L’argent sale et facile  attise les convoitises. Mais aujourd’hui les grandes escroqueries à col blanc ne cessent de pulvériser des records au point que les escrocs à la petite semaine, qui s’en prennent à des femmes isolées ou à des naïfs, sont relégués au deuxième plan et paraissent relever d’une époque révolue.
Madoff

            Quand Madoff avait été arrêté, nombreux étaient ceux qui avaient salué son exploit d’avoir détourné 20 milliards d’euros mais ils ont moins ri lorsqu’ils ont découvert que de nombreuses associations juives des plus prestigieuses et des membres éminents juifs avaient laissé des plumes.  La solidarité juive avait alors vécu. On ne citera parmi les victimes que Steven Spielberg, Elie Wiesel et l’hôpital Hadassa qui avaient été en partie ruinés. Aujourd’hui les petits escrocs de Paris et de Toulouse et les dentistes véreux passent pour des enfants de cœur depuis l’escroquerie en bande organisée, la plus lucrative de tous les temps puisque 5 milliards d’euros ont été prélevés dans les caisses des Etats européens au titre de la Tva non reversée.
            Il faut avouer que le génie juif s’était manifesté avec la taxe carbone CO2. Le principe était simple, si simple qu’il a été aujourd’hui supprimé pour éviter d’autres émules. Des quotas étaient attribués aux entreprises polluantes (producteurs d’électricité, papetiers, cimentiers…). Au-delà d'un certain seuil, elles étaient taxées sauf si elles achetaient des quotas à d’autres moins pollueurs. Les sociétés qui faisaient des efforts sur l’environnement et polluaient moins pouvaient revendre leurs quotas inutilisés à celles qui polluaient plus. Il fallait beaucoup d’investisseurs et beaucoup d'argent pour acheter des quotas au comptant avant de le revendre.  Aucun contrôle n’existait sur les sociétés qui en faisaient le commerce.

            Il suffisait de créer une entité commerciale, souvent avec des faux papiers, de s’inscrire au Registre du commerce pour avoir le droit de commercer. Ainsi de nombreuses sociétés contrôlées par des dirigeants douteux ou fictifs ont été créées pour acheter dans l’Union Européenne des quotas hors taxes (les vendeurs ne facturaient pas la TVA si la transaction était effectuée en Europe). Les sociétés fictives revendaient ces quotas en  appliquant sur leurs factures une Tva de 20% qu’ils ne reversaient pas à l’Etat. Les sociétés créées en une semaine disparaissaient à chaque grosse transaction sans laisser de trace. Mais là où le bât blesse, c’est que la plupart des escrocs au CO2 se sont réfugiés en Israël où d’ailleurs ils ne font aucun effort de discrétion allant jusqu’à créer leur propre synagogue. 
Ambassade de France

            Israël, selon la Loi du Retour, attribue la nationalité israélienne à tout Juif qui en fait la demande. Les escrocs ont tous fait leur alyah car ils se sentent protégés en Israël qui n'extrade pas ses ressortissants. Mais il semble qu’à présent Israël et la France se mobilisent pour mettre fin à l’impunité des voleurs. Il s’avère en effet que l’extradition peut s’appliquer aux binationaux dès lors qu’un dossier juridique est légalement constitué devant la justice israélienne. L’ambassade de France en Israël a mis en place une cellule de cinq policiers de la brigade financière, assistés par un magistrat qui cautionne la validité des poursuites légales.
            Selon Maître Roland Roth : «Sur  demande  d’Interpol, ou en fonction de commissions  rogatoires  dans le  cadre  de l’assistance  pénale internationale à l’encontre de personnes spécifiques contre lesquelles a été ouverte une instruction concernant des délits  graves,  comme  des  délits douaniers, la police  collaborera  avec des autorités  étrangères.  Mais  aucune  demande  collective  de «fishing»  d’un collectif de contribuables n’est  permise  par le droit  en vigueur  en Israël». C’est pourquoi un dossier individuel doit être constitué avec des éléments de preuves pour chaque contrevenant.
Roland Roth

            Par ailleurs «l’administration fiscale  israélienne  ne  répond  pas  aux  demandes  venues  d’ailleurs, ne  serait-ce  que parce qu’elle est bien mal  équipée  pour  le faire.  Il faut  aussi préciser  que  même  les échanges d’informations  administratives  entre  Israël  et  les  autres pays,  ni même pour  les pays  de l’OCDE  entre eux,  ne concernent  pas  les informations bancaires, mais  spécifiquement  les  informations  sur la nature des revenus de tel ou tel contribuable. L’échange automatiques de données n’existe qu’au cas par cas et non pas de façon collective». Maître Roth poursuit : «Notons qu’Israël n’est pour l’instant pas  signataire de la  Convention  d’assistance  mutuelle des affaires  fiscales  dans le cadre de l’OCDE,  contrairement aux  dires  de  certains  juristes.  Il suffit  de le constater sur le site internet  de l’OCDE. Même  les pays  qui ont signé cette convention ne l’appliquent pas toujours ou même  pas du  tout, certains des signataires ayant émis des réserves sur son domaine d’application».
            Pendant ce temps où les escrocs se croient en sécurité, la mafia israélienne n’est pas restée les bras croisés puisqu’elle leur impose un racket avec le principe du voleur volé. Ils se trouvent contraints de payer une forte dîme mensuelle pour être «protégés» ou bien de s'offrir des gardes du corps issus des commandos militaires pour garantir la vie de toute la famille lors de ses déplacements. Assis sur un tas d’or, sans pouvoir en profiter librement, ils sont recherchés par Interpol qui les piste dans le monde entier.  Certains de ces voleurs finissent dans l’angoisse parce qu’ils n’ont plus le choix qu’entre la prison et le cercueil. C’est pourquoi certains d’entre eux ont préféré rentrer en France pour payer leur dette envers la société en négociant avec la justice et le fisc afin de retrouver, à terme, une liberté toute relative s'ils ne sont pas assassinés comme cinq des leurs, victimes d'une mort violente.
            Des raisons politiques ont neutralisé les actions des autorités françaises. Elles ont beaucoup hésité à entamer des procès qui auraient rejailli sur la totalité de la communauté juive au moment où elle est victime des Islamistes. Il ne s’agissait pas de leur imposer une double peine. Il semble qu’elles soient résolues à présent à taper dans le tas en respectant le principe de l’État de droit qui implique des procès en bonne et due forme.
            Mais le CO2 n’est pas la seule escroquerie qui a fait florès en Israël, pour des montants certes inférieurs. L’escroquerie au FOVI, aux faux ordres de virements internationaux, et l’escroquerie aux présidents se sont développés en Israël. Des voleurs bien informés appellent au téléphone un responsable financier d’une filiale en se faisant passer pour le président en personne pour réclamer un virement international. La victime s’exécute et vire l’argent sur un compte bancaire à Hong-Kong, au Panama ou à Tbilissi. Des centaines d’entreprises françaises ont été délestées de millions d’euros. L’année 2014 a été l’année où ces vols ont explosé. Les problème est que la police internationale a pointé du doigt des Juifs habitant Israël. 
          A noter aussi les vols par faux encarts publicitaires et les détournements par les sociétés de Forex qui font miroiter à des investisseurs naïfs de gros gains sur l’achat et vente de devises étrangères et qui disparaissent aussi vite dès que les victimes sont dévalisées. Les escrocs juifs usent de procédés convaincants pour se donner une image de respectabilité en se faisant photographier avec des hommes politiques ou des ambassadeurs israéliens imprudents.
OCRGDF

            La France a été contrainte de lancer une alerte par l’Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) pour informer le public français sur cette nouvelle prédation financière en France dont les auteurs sont juifs. Cette mauvaise publicité rejaillit sur Israël au moment où le pays est isolé diplomatiquement. Médiapart qui a déjà publié un article explosif mettant en cause des personnalités juives françaises et israéliennes, nous promet un second brûlot dans les prochains jours. Les media israéliens n’ont pas encore répercuté en Israël ces informations qui risquent malgré tout de faire l’effet d’une bombe au regard des personnes incriminées. Mais par solidarité communautaire, les escrocs ne sont pas critiqués; on les défend même sous prétexte que le vol n'est pas spécifique aux seuls Juifs dans le monde et qu'il est nécessaire que les Juifs d'Israël soient solidaire entre eux.



13 commentaires:

Paul ZAQUIN a dit…

Plato Sharon aura ouvert les portes du "paradis"dans les années 70

Jean Marc BENHAMOU a dit…

La justice doit passer et nos jeunes doivent avoir d'autres modèles que les voleurs et les escrocs, ils doivent s'éloigner de l'argent sale et facile, pour retrouver nos valeurs relatives au sérieux du travail et de la rectitude morale, il n'y a pas que l'argent dans la vie.

Georges KABI a dit…

Jacques, n'exageres-tu pas un petit peu? Souviens-toi des mafieux sovietiques, des oligarques a la petite semaine. Ils ont cree une image de marque desastreuse pour cette magnifique aliya russe. On les a oublie heureusment, alors doit-on faire de la pub pour ces nouveaux enfoires et ompromettre une aliya francaise de qualite, deja mal percue par les Israeliens plus anciens?

Véronique ALLOUCHE a dit…

Il ne doit avoir aucune solidarité communautaire avec des escrocs. Comment se fait-il qu'Israël accepte leur alyah? Scandaleux. Ni Israël ni les juifs de France n'ont besoin de cette publicité néfaste qui ne manquera pas de se propager dans une certain presse française de caniveau mettant en valeur leur judéité en même temps que leur nocivité.
Bien cordialement

Anonyme a dit…

Parmi les escrocs francophones, certains ont profité de leur look de rabbin, comme celui qui fut, jusqu'au printemps 2015, à la tête de la Communauté de Cachan, dans le sud de Paris. Particularité du bonhomme : il n'a escroqué que des juifs, allant de synagogue en centre communautaire pour proposer de juteux placements dans des sociétés d'investissement bidon, comme DEVNER, puis LLYNS, assorti d'un faux projet immobilier à Guivat Zéèv. Au total, il a ainsi escroqué plus de 20 millions d'euros et seulement à ses coreligionnaires. A ce jour, il a deux condamnations de tribunaux rabbiniques (diné mamonot) à son encontre, ce dont il ne se soucie guère. Pour l'instant, il prépare d'autres arnaques en vivant tranquillement à Bait Végan, en plein coeur du quartier francophone de Jérusalem, où il est en train de se reconstituer une petite communauté à partir d'une synagogue récemment construite dans ce quartier. La justice française, et notamment le Tribunal de Créteil, qui va très prochainement statuer sur son cas, saura-t-elle le rattraper ?

V. Jabeau a dit…

Je connais beaucoup de francophones à Ashdod et Raanana et personne j'admire ces escrocs. Votre généralisation est à la limite de la diffamation. Non, les francophones en Israël ne sont pas tous et loin de là les abrutis que vous vous plaisez à décrire dans vos articles. Décevant.

Jacques BENILLOUCHE a dit…

@V. Jabeau,

il faudrait sortir un peu plus ou au moins ne pas vous informer uniquement avec les sites de caniveau qui bénéficient de la publicité des sociétés de Forex.

A Ashdod et à Raanana, de nombreux jeunes et moins jeunes, qui ne trouvent pas d’emploi, travaillent dans les call center des sociétés de Forex chargées d’escroquer des sociétés étrangères mais aussi et surtout des pauvres pères de famille juifs à qui on fait miroiter un gain rapide. Ils sont conscients de leur démarche qui s’apparente à de la complicité envers ces escrocs.

Ces sociétés qui ont besoin de francophones et maintenant d’anglophones ne peuvent pas fonctionner sans cette complicité passive, sinon forcée.

Jacques BENILLOUCHE a dit…

@V Jabeau
Une émission de télévision avait enquêté et montré l'arnaque avec une caméra cachée. C'était édifiant. Mais ce qui l'était plus, c'est que le financier de ces sociétés était un escroc qui faisait fructifier le magot de ses vols.

Jacques BENILLOUCHE a dit…

@V. Jabeau

Voilà pour vous informer :

https://www.youtube.com/watch?v=b1Ro3TDeKWk

Sylvie ABECASSIS a dit…

LES JUIFS DOIVENT ETRE RESPECTES POUR LEURS ACTES D INTELIGENCE QUI SERVENT
AU BIEN UNIVERSEL SANS DISTINCTION DE RACE , DE COULEUR ETCC ....
LES TRUANTS SONT LA MALEDICTION DE TOUTES LES RACES ,LES SOCIETES, ILS DETRUISENT LE BIEN DES AUTRES ET NE PROFITENT PAS DU LEUR....OU LEUR FUTUR GENERATION MEME.

LES JUIFS ONT COMME TOUTES LES SOCIETES, LEUR PART DE TRUANTS DONT ILS NE SONT DOUBLEMENT PAS FIERS. ET DONT EUX MEMES SONT LES PREMIERES VICTIMES.
LES TRUANTS EXPLOITENT LA CONVOITISE, L ENVIE, LA JALOUSIE, LA MENACE , LA DESINFORMATIONS,LE CHANTAGE ETC....
ILS EXPLOITENT QUE LE CHEMIN QUI MENENT VERS LE MAL....QUE VIVONS NOUS AUJOURD HUI QUE DES GUERRES , DU MENSONGE ET DE LA CRUAUTE...LE MONDE EST MALADE PAR LES DERIVES DE L INTELLIGENCE DU MAL.....

L INTELLIGENCE SERT LE BIEN COMME LE MAL.....MAIS AU BOUT DU COMPTE...C EST LE BONHEURS POUR TOUS DE NE SERVIR QUE L INTELLIGENCE DU BIEN ET LE REPANDRE.

IL FAUT ARRETER D ETRE IMPRESSION ES, NAIFS, ET BEATS DEVANT L ETALAGE DE LA RICHESSE DES ESCROS. DES PERVERS NARCISSIQUES....LES ROBINS DES BOIS N EXISTENT PLUS DE NOS JOURS...
MADOFF n est venu AU MONDE que pour engendrer LE MAL DANS LA SOCIETE , ET LA DESTRUCTION DE SA FAMILLE, la Creme Juive en premier, pour son marketing et LE RESTE , ENSUITE...IL A TOUT PERDU, PLUS QUE TOUT SON FILS S EST SUICIDE, SA FEMME NE LE VOIT PLUS , IL A DETRUITS BIEN DES FAMILLES ET TOUS SES BIENS ONT ETE SAISIS. IL EST EN PRISON POUR LE RESTE DE SES JOURS .
EST CE QUE LES PERVERS NARCISSIQUES ONT UNE CONSCIENCE...J EN DOUTE.....LES ESCROS NE VOIT QUE L ARGENT ET LEUR CUPIDITE..... PAS LES CONSEQUENCES ET LE DESASTRE???????

ISRAEL SE DOIT DE REAGIR CONTRE EUX.....SINON LE PAYS DEVIENDRA UNE MENACE POUR LES JUIFS A L INTERIEURS ET LE MONDE.

David Elbaz a dit…

Au lieu de parler des escroc d'Israël, mieux vaut parler des familles qui quittent la France pour Israël à cause des antisemite ... Des escrocs il y en a dans le monde ... La Chine , la côte ivoire , le Maroc , la Russie , les américains .... Les escroc sont sur toute la planète malheureusement !!!!!
Meme Mr blatter, qui été président de la fifa à détourner 120millions euros et à fais uniquement 2 mois de prison ... Je pense que à ce prix là tout le monde peut devenir escroc

Véronique ALLOUCHE a dit…

@david Elbaz
Ce n'est pas parce qu'il y a des escrocs ailleurs qu'il faut occulter ceux qui existent et qui sévissent en Israël. 'L'Alyah française, c'est aussi ça et ceux-là n'ont que faire de l'antisémitisme et des problèmes liés à la communauté musulmane. Le problème c'est que les escrocs dont parle Jacques ont l'immunité de par l'Aliah. Trouvez-vous cela normal?

Les Ouzzan en Israël a dit…

C'est d'une tritesse consternante de constater que l'entrepeneuriat Français se limite,à peu de choses près, à ouvrir des call center dont la seule vocation est d'arnaquer.
Alors on se fait bonne conscience en disant qu' on ne touche pas aux juifs!
Consternant pour le jeunes olim qui veulent faire leu Alyah et qui cherchent du travail