Après l’affichage du premier article, le chargement des nombreuses images des articles suivants nécessite environ une minute d’attente.


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


 

mercredi 25 juillet 2018

La Fronde de David est opérationnelle



LA FRONDE DE DAVID EST OPÉRATIONNELLE

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright ©  Temps et Contretemps


Fronde de David

L'armée israélienne a abattu, le 24 juillet 2018, un avion de combat syrien qui était entré dans l'espace aérien israélien depuis les hauteurs du Golan. Tsahal a indiqué qu'il surveillait l'avancée du chasseur syrien Sukhoï et a lancé deux missiles Patriot lorsqu’il était établi que le chasseur avait pénétré dans l'espace aérien israélien sur environ deux kilomètres. L'avion s'est écrasé en Syrie dans la région de Yarmouk. Des avertissements avaient été donnés dans un certain nombre de langues et plusieurs canaux différents contre l'infiltration en Israël avant qu'il ne soit abattu.Une source syrienne fait état de la mort du pilote de l’avion de combat syrien, le colonel Umran Mare.

Missiles Patriot


Cela rend actuelle la question de la défense à trois couches de l’espace aérien israélien. La «couche basse» est assurée par l'intercepteur mobile Dôme de fer qui avait prouvé son efficacité lors de la guerre de Gaza de 2014.  Le système Arrow-2 est conçu pour  intercepter des projectiles dans l'atmosphère tandis que Arrow-3  intercepte les missiles balistiques dans l'espace exo-atmosphérique. Cette couverture en très haute altitude est destinée à détruire en toute sécurité des missiles à têtes nucléaires, biologiques ou chimiques visant Israël. Arrow 3 assure donc la «couche haute» du bouclier israélien.
Arrow-3

Il manquait un dispositif pour la «couche intermédiaire» qui vient d’être comblée par le missile Fronde de David (David's Sling), à 2 étages avec une portée de 300 km à 50-75 km d'altitude, développé conjointement par l’israélien Rafael et le géant américain Raytheon. Il s’agit d’une défense contre les roquettes d'artillerie à longue portée (LRAR), les missiles balistiques à courte portée (SRBM), et les missiles de croisière (CM). 
Le 23 juillet, Israël a utilisé son nouveau système, dans le cadre d'un test en réel contre deux gros missiles surface-surface SS-21 syriens roquettes, lancées depuis la Syrie. L’usage de cette défense était démesurée et coûteuse par rapport au risque encouru mais Tsahal avait besoin de vérifier les capacités du système et de procéder aux derniers réglages techniques. Bien lui en a pris car les experts ont détecté quelques failles qui sont en cours d’analyse. En effet, un intercepteur a reçu un ordre d'abandon et s'est auto-détruit au milieu du vol, tandis que le second a manqué ses cibles pour s’écraser en territoire syrien avec le risque de tomber entre les mains russes ou syriennes.

Le système David's Sling se compose d'un centre de gestion de combat, d'une matrice Interceptor, d'un radar multi-missions pour la détection et le suivi et de systèmes de contrôle d'armes (WCS). L'architecture est modulaire et permet l'intégration avec d'autres systèmes de défense, offrant ainsi une enveloppe de protection complète et étendue. Le système d'interception comprend quatre unités de tir de missiles, avec 12 intercepteurs Stunner dans chaque unité.
Le colonel Kobi Regev, qui commande le bataillon Sling, a expliqué qu’il n’était pas nécessaire d’avoir les batteries de défense à proximité des zones de danger car l’enveloppe de protection du système s’étend à l’échelle nationale. La défense aérienne de Tsahal a donc été adaptée pour détecter les menaces contre les aéronefs qui volent à des altitudes plus élevées qu’auparavant. La défense se compose donc d’armements balistiques et non-balistiques, de missiles de divers types, de missiles de croisière et de plates-formes sans pilote.
Avec cette nouvelle solution, Tsahal peut détecter, intercepter et éliminer toute source militaire en provenance du territoire ennemi. Le nouveau système de Fronde de David apporte sa contribution à la défense du pays en opérant depuis une base du sud du pays, à proximité des hangars souterrains d’avions de combat, au sein du 66ème bataillon. La structure technique diffère des Arrow et Dôme de fer constitués de lanceurs et d’intercepteurs montés sur des remorques sous le contrôle d’une petite cellule.

Le Fronde de David fonctionne à distance, dans un QG de commandants et d’officiers entourés des éléments administratifs, de maintenance, de logistique et de ressources humaines. Pour des raisons évidentes de sécurité, les lanceurs et leurs opérateurs sont déployés dans tout le pays avec un système géré à l'échelle nationale et centralisée au lieu d’un système local. Des radars et des capteurs disséminés dans tout le pays détectent les menaces entrantes et initient la séquence d'interception.
Le système de Fronde comprend un centre de gestion des batailles (BMC), un intercepteur Stunner, un système de radar multi-missions (MMR) et un système de commandement et de contrôle. La configuration de base comprend quatre unités de missiles avec 12 intercepteurs Stunner chacun. L'intercepteur est défini comme un missile à deux étages et à trois impulsions. Il possède une tête électro-optique électromagnétique qui frappe la cible. C’est dire le coût d’un tel système contre de simples roquettes.
Théorie interception

Bien sûr les systèmes Fronde de David, Dôme de Fer et Arrow sont amenés à se chevaucher pour fournir une solution à toutes les menaces. Mais la Fronde de David possède l’avantage de faire face au risque d’armements à longue portée, de haute précision, dotés d’ogives évoluées. Tout cela en tenant compte des exigences techniques sachant que la détection, l’évaluation de la situation et l'interception doivent s’effectuer  en quelques secondes, après l’alerte donnée. Mais le facteur humain reste important dans l’action et la décision.
La formation à ce système est fournie par des simulateurs conçus par Elbit pour reproduire toutes les étapes et tous les aspects du processus de détection et d'interception ainsi que la coopération avec d'autres dispositions de défense aérienne. Ce sont toujours des officiers, hommes et femmes, qui interviennent dans l’exploitation de la Fronde. Il semble qu’à présent, Israël peut faire face à toute menace balistique et aérienne constituée de missiles à longue portée et de haute précision en nombre croissant. 


2 commentaires:

David a dit…

Grâce à ses ingénieurs de haut niveau, Israël est bien protégé et c'est tant mieux !

Freddy a dit…

Po cet essai, deux tirs, un démoli sur order en vol et le scond tombé aux mains des Rsses et de Syriens. Pas fameux comme essai et rien de quoi pavoiser