ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

samedi 18 octobre 2014

EN ISRAËL, LA GPA EST PRATIQUÉE SANS PROBLÈME



EN ISRAËL, LA GPA EST PRATIQUÉE SANS PROBLÈME ET EST MÊME JUSTIFIÉE PAR LA BIBLE

Par Jacques BENILLOUCHE, Slate.fr



          Les mères porteuses ont une existence légale, encadrée par la loi civile et la loi religieuse, la Halakha. La pratique n'est pas ouverte aux couples homosexuels, ni aux étrangers.




D’ordinaire, les Juifs orthodoxes, conservateurs et fidèles à leur dogme figé depuis l’origine de leur religion, n’acceptent aucun amendement aux lois datant de l'époque de Moïse. Tout essai de moderniser des pratiques anachroniques est assimilé pour eux à une déviation religieuse, sinon à une profanation de la loi orale. Ils ont interdit aux Juifs libéraux d’avoir droit de cité en Israël et rejettent en bloc toutes leurs décisions cultuelles. Ils s’accrochent à leurs textes avec toute l’énergie de leurs convictions.



Pourtant, dans le domaine de la gestation pour autrui (GPA), ils font preuve étonnamment d’une ouverture d’esprit exceptionnelle qui les rend modernes et éclairés là où les autres religions restent frileuses, sectaires, et d’une certaine manière anachroniques. Ils ont redonné l’espoir là où il n’y avait plus.

Lire la suite en cliquant sur le lien :


2 commentaires:

MIRO 55 a dit…

abraham et Agar a la demande de sa femme Sarah ...furent les 1ers et ils eurent beaucoup d'enfants..
A L'époque pas d'intermédiaire du direct .....

Marianne ARNAUD a dit…

Cher monsieur Benillouche,

Je crois que c'est la seconde fois que vous nous servez l'histoire d'Abraham, Sarah et Agar pour justifier l'utilisation de la GPA en Israël. Or de même que vous n'avez aucun mot de pitié pour la pauvre Agar et son enfant Ismaël chassés dans le désert, de même, alors que vous nous expliquez très bien ce bonheur donné aux parents naturels ou pas, de cet enfant né par GPA, vous ne nous dites rien de lui-même. Et c'est là que le bât blesse, car, à ce que j'ai compris, sa véritable identité lui sera toujours cachée grâce à un tour de passe-passe des services de l'état-civil.
Mais comment être sûr, qu'un jour ou l'autre, la vérité de sa naissance ne lui soit révélée par une personne au courant de sa naissance par GPA ? Quelle sera alors la réaction de cet enfant apprenant que ses parents lui ont menti sur ses origines ?
J'ai peur que cet aspect de la question ne vous intéresse pas plus que le sort du petit Ismaël dont l'ange de la Bible dit pourtant à sa mère : "Ce sera comme un âne sauvage, il lèvera la main contre tous, et tous lèveront la main contre lui; et il dressera ses pavillons vis-à-vis de tous ses frères."

Très cordialement.