ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

samedi 18 octobre 2014

DJIHAD : UN LIVRE CHOC ! Par André NAHUM



DJIHAD : UN LIVRE CHOC !

La chronique de André NAHUM



J’ai consacré lundi dernier, une partie de mon émission «L’Etoile et le Jasmin» à l’écrivain malien Ousmane Diarra, que j’ai pu interviewer par téléphone à Bamako où il réside, pour son livre  «La route des clameurs» [1]. Un chef d’œuvre qui, sous la forme d’un roman, raconte comment les djihadistes islamistes s’y prennent pour imposer, leur loi, conditionner et terroriser les populations et leur infliger les pires châtiments jusqu’à l’égorgement.



Responsabilités

L’auteur dénonce avec force les responsables de cette situation: ceux qui déversent des sommes énormes, des milliards de dollars, pour fanatiser les masses musulmanes. Des sommes énormes dont il ne craint pas de dénoncer l’origine : les États du Golfe, l’Arabie saoudite, le Qatar etc… Il se plait à reconnaître que l’intervention de l’armée française a sauvé le Mali, au moins pour le moment et il lui en est reconnaissant. 
Soldats français au Mali

Si je vous parle encore aujourd’hui de ce livre qui m’a fort impressionné, c’est qu’au Moyen-Orient, les djihadistes du Daesh, ont déjà conquis un vaste territoire en Irak et en Syrie, menacent Bagdad et seront très bientôt  maîtres de la ville stratégique de Kobané en Syrie. Les États-Unis, qui se sont enfin rendu compte du danger que représente cette extension du djihadisme à l’échelle mondiale, ont réuni une coalition pour le contrer.
Malheureusement, comme on pouvait s’en douter après la guerre de Gaza, l’intervention aérienne massive n’a pas suffi à obtenir un résultat convaincant. Les islamistes avancent toujours et seules des troupes au sol pourraient en venir en bout. On l’a vu au Mali. Sans le courage et l’efficacité de notre armée, non seulement l’ensemble du pays aurait été conquis, mais les pays voisins auraient été également touchés. Nous avons envoyé des milliers de soldats en Afrique. Quel autre pays occidental en a fait autant ? Quel pays occidental est-il prêt à le faire au Moyen-Orient ?

Vœux pieux

Les États-Unis font se rencontrer aujourd’hui à Washington les 22 pays de la coalition. Pour faire quoi ? Ce ne sont ni les vœux pieux ni les discours qui éloigneront de notre civilisation l’effroyable danger qui nous menace. Ce que la France a fait au Mali, d’autres peuvent et doivent le faire contre le Daesh. Mais, tous les membres de cette fameuse coalition sont-ils prêts à s’impliquer entièrement dans cette affaire ?  Sont-ils tous fiables ?

Il faut aussi ajouter qu’une guerre ne se gagne pas seulement par les armes, mais aussi par des moyens politiques et des mesures financières. À quoi sert de bombarder les positions du Daesh et même de lui opposer des troupes à terre si on ne se penche pas sur les graves problèmes politiques liés à l’inimitié entre tribus, entre chiites et sunnites ? Si on lui permet  de tirer d’énormes profits des puits de pétrole qu’il contrôle, si on lui permet de recevoir des sommes énormes à partir de  pays que nous croyons amis.
Les djihadistes tirent profit de notre faiblesse, de notre naïveté, de notre crédulité et s’ils ne trouvent pas devant eux une coalition solide, motivée et décidée à vaincre, ils n’ont aucune raison de s’inquiéter.
Un Malien, Ousmane Diarra lance à l’occident un avertissement gravissime et un appel angoissé avec son livre «La route des clameurs». Il ne faut pas que sa voix se perde dans le désert !!!!


[1] paru aux éditions Gallimard

Aucun commentaire: