ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

samedi 21 juin 2014

PANEM ET CIRCENSES Par André NAHUM




PANEM ET CIRCENSES

Par André NAHUM


          
Enfin une bonne nouvelle : Pour son premier match l’équipe de France a battu dimanche soir le Honduras par 3 à 0 ! Alellouya! Merci Seigneur et merci aux Dieux du Stade de nous avoir donné une telle victoire qui nous met du baume au cœur et nous permet d’espérer au moins une place honorable dans cette coupe du monde de football à défaut d’avoir pu régler nos problèmes de chômage, de grève persistante à la SNCF ; de dégradation de la situation matérielle et morale, de la faillite de la gauche, de l’implosion de la droite dite de gouvernement et de la résistible ascension du front national dans un contexte international terrifiant.

          Loué soit le Seigneur de nous avoir fait oublier l’espace d’un championnat que nous vivons dans un monde totalement désaxé que nous n’arrivons plus à comprendre. Nous pensions que Bachar Al Assad était relevable du tribunal international pour ses crimes contre son peuple, et nous réalisons maintenant que ceux qui le combattent sont en majorité des djihadistes encore plus redoutables. Alors qui vaut-il mieux conserver et soutenir, la peste ou le choléra ? On ne sait plus.


          Nous pensions que les États-Unis en se débarrassant de Saddam Hussein allaient réussir à instaurer la démocratie en Irak et que voyons nous actuellement dans ce pays ?

          Tout d’abord la majorité chiite autrefois brimée par le dictateur irakien s’approprie la quasi-totalité du pouvoir au détriment des sunnites qui en avaient le monopole naguère et devient en fait un protectorat iranien. Et nous apprenons maintenant que ceux qui se font appeler l’Etat islamique de l’Irak et du Levant, des sunnites de la tendance djihadiste la plus féroce, tiennent une bonne partie du pays et marchent sur Bagdad et que nous allons assister à une alliance objective des États-Unis et de l’Iran, hier encore ennemis, pour tenter de les stopper.

          Curieuse bizarrerie de l’Histoire :

          Hier les Américains songeaient à bombarder l’Iran pour l’empêcher de posséder la bombe atomique, aujourd’hui ils pensent à bombarder ses ennemis pour fortifier le «croissant chiite», alors que leurs alliés arabes sont sunnites. Je vous épargne la liste des pays dans lesquels le nazislamisme se developpe et prospère face à un occident impuissant et démissionnaire.

          Il y a quelques jours OLP et Hamas décidaient d’enterrer la hache de guerre et de constituer un gouvernement d’union au grand dam des Israéliens. Les États-Unis et l’Europe se réjouissent de cette réconciliation des frères ennemis et s’empressent de leur donner leur bénédiction en oubliant qu’ils ont classé eux-mêmes le Hamas comme organisation terroriste.


          Résultat des courses, ce gouvernement est à peine entré en fonction que du territoire de Gaza contrôlé par le Hamas, des roquettes recommencent à pleuvoir sur le sud d’Israël et des éléments non encore identifiés capturent trois jeunes étudiants israéliens et malgré les efforts considérables qu’il déploie, Israël n’arrive pas encore à les localiser ni même être surs de leur sort.

          Il est triste de constater que nos media se sentent tellement peu intéressés par cet enlèvement qui plonge Israël dans la douleur et l’inquiétude. Finalement il ne s’agit peut-être que de jeunes «colons», selon leur terminologie, qui ne méritent pas plus que ça notre commisération.

          Enfin, soyons heureux tout de même nous avons gagné le premier match de la coupe du monde et nous attendons avec impatience la suite. Que nous apprenaient nos anciens ennemis les Romains ; que pour rendre les peuples heureux, il suffisait de leur donner seulement du pain et des jeux. .Eh bien ! Nous avons déjà les jeux. Allelouya !



1 commentaire:

邓大平 עמנואל דובשק Emmanuel Doubchak a dit…

Depuis un certain temps, les citoyens de ce monde en mutation ne souffrent plus de mutisme, et face à la difficulté de la gouvernance nationale et internationale confrontée à des crises mêlant incapacité, corruption et problèmes réellement complexes, le populus n'en peut plus et s'il veut du panem (avec la confiture, svp), il donne de moins en moins de circenses atténuantes à ses dirigeants.
Dans beaucoup de pays, les élites perdent de plus en plus pied devant la masse populiste.

Alors, on se refait une nouvelle der de der ? Chiche !