ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

samedi 14 mai 2016

L'Unesco, Daech et la diplomatie française... par Eric LESER



L’UNESCO, DAECH ET LA DIPLOMATIE FRANÇAISE…

Par Eric Leser 
Directeur Slate.fr
            L’Unesco a réécrit l’histoire en niant tout lien entre le peuple juif et Jérusalem. Une résolution révisionniste adoptée dans l’indifférence générale avec le vote polémique de la France.



            Cela a un seul nom: le révisionnisme. L’Unesco, l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, a décidé de réécrire l’histoire de Jérusalem et du peuple juif… avec le soutien actif de la France. Par un vote de trente-trois pour, six contre et dix-sept abstentions, le Conseil exécutif de l’organisation, dont la mission est de préserver l’héritage culturel de la planète, vient de décider en avril 2016 que le lien entre le peuple juif et Jérusalem depuis au moins 3.000 ans… n’existe pas.


Eric Leser
            
          Un lien attesté au passage par les plus grands auteurs classiques grecs et romains, de Hérodote à Tacite en passant par Tite Live, Strabon, Sénèque, Pline et Flavius Josèphe. Un lien attesté par l’Ancien Testament et par tous les Évangiles. Un lien qui serait attesté par le Coran, dans lequel est écrit qu’«Allah a assigné cette terre aux fils d’Israël jusqu’au Jour du Jugement» (sourate 5, verset 21), et «nous avons fait les enfants d’Israël les héritiers de la terre» (Sourate 26, verset 59)!

Effacer toute trace de l’histoire pré-islamique



            Qu’un certain nombre de pays arabes (en l’occurrence cette fois l’Algérie, l’Égypte, le Liban, le Maroc, Oman, le Qatar et le Soudan) cherche depuis des décennies à expliquer que les juifs n’ont aucun lien avec Jérusalem et la terre d’Israël n’est pas une découverte, même s’il s’agit d’une falsification de l’histoire.
          Mais qu’une organisation comme l’Unesco se fasse complice de ce qu’elle dénonce par ailleurs de la part des islamistes de Daech, des talibans et de Ansar Dine tout cela parce qu’il s’agit de l’État juif laisse pantois. Les islamistes veulent effacer toute trace de l’histoire pré-islamique. Ils l’ont fait physiquement à Palmyre, à Tombouctou ou à Bamyan. Et maintenant à Paris au siège de l’Unesco avec l’appui du Quai d’Orsay…

Lire la suite en cliquant sur le lien :




3 commentaires:

Jacques BENILLOUCHE a dit…

À entendre un début de retro pédalage du ministre des affaires étrangères et du premier ministre, une seule question se pose à notre esprit. Cette résolution, qui émane certainement, du Quai d’Orsay, est-elle au préalable soumise au gouvernement pour approbation ?

Cela me rappelle la réflexion de Claude Goasguen lors d’une interview dans son bureau de l’Assemblée : «En vérité la politique étrangère en France est réservée à une poignée d’individus sans contrôle. Le président de la République, un petit peu le ministre des affaires étrangères qui n’a pas grand pouvoir et le Quai d’Orsay. L’Assemblée Nationale ne connaît rien de la politique étrangère de la France. En tant que député, j’apprends tout par la presse, comme vous. Nous sommes le seul pays à avoir un homme et un seul à l’Élysée, avec le secrétaire général du Quai qui décide de tout et qui est par nature en dehors de toute responsabilité politique».

Marianne ARNAUD a dit…

Monsieur Leser,

Vous vous doutez bien que vous prêchez une convertie ! Mais il vous reste à écrire un autre article. Celui-ci concernerait Pierre Moscovici, Commissaire européen en charge de l'Économie, qui a déclaré sur une chaîne de télévision, le 8 mai, qu'il ne "croyait pas aux origines chrétiennes de l'Europe". D'un point de vue historique, l'origine chrétienne de l'Europe, je ne vous l'apprend sans doute pas, est toute aussi avérée que l'origine juive d'Israël, de Jérusalem et de son Temple. Et pourtant nos "élites" n'hésitent pas à proférer ces inepties pour répondre à une idéologie qui leur commande de détruire (pardon de déconstruire) la mémoire des peuples afin de voir naître cet "homme nouveau" que toutes les dictatures appellent de leurs voeux.

Cordialement.

Simone CHARRIER a dit…

Chacun vient nous dire qu' il n' est pas d' accord avec cette résolution . Le Président de la République ne l' a pas dit ;) le déshonneur est sauf . Oui pour nous Français c' est un sacré déshonneur ... même pas une abstention ? Après ça les discours ne passent plus - pour moi . Pour éviter toute confusion , j' ajouterais que je suis à peu près certaine que la droite aurait fait pareil . Bref.