Je n’ai jamais été un militant. Persuadé que tôt ou tard je pouvais être sommé de penser et d’agir contre ma raison, je n’ai formellement adhéré à aucun groupement. En outre, si j’avais fait partie d’un mouvement quelconque, révolutionnaire ou nationaliste, par exemple, j’aurais été de ces militants qui continuent la lutte après la victoire.

Albert MEMMI

LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE, cliquer sur l'image pour lire l'article


 

lundi 6 mai 2013

SLATE – SYRIE : POUR ISRAËL, LE HEZBOLLAH RESTE LA SEULE CIBLE



SLATE – SYRIE : POUR ISRAËL,

LE HEZBOLLAH RESTE LA SEULE CIBLE

Par Jacques BENILLOUCHE

Les frappes menées par l'aviation de Tsahal les 3 et 4 mai reflètent l'inquiétude du gouvernement israélien quant à l'implication de l'organisation, aux côtés de l'Iran, dans la défense du régime de Bachar el-Assad.
Troupes israéliennes au Golan



Le Hezbollah ne masque plus son implication directe dans la guerre de Syrie. Autant sa participation au gouvernement le rendait discret au Liban, le forçant à limiter ses fanfaronnades, autant il prend une part de plus en plus active dans les combats en Syrie.

Avant sa démission fin mars, le Premier ministre libanais Najib Mikati avait choisi une politique de non-ingérence et avait incité les dirigeants politiques à conseiller au Hezbollah de ne pas s’impliquer davantage dans le conflit syrien, sachant qu’il représente le bras armé de l’Iran dans la région. La communauté chiite elle-même avait considéré qu’elle n’avait aucun intérêt à s’insérer dans le brasier.

Lire la suite en cliquant sur le lien :

 http://www.slate.fr/story/72055/syrie-israel-hezbollah-frappes

Aucun commentaire: