ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

samedi 25 mai 2013

LE MENU PRESQUE PARFAIT par Jean SMIA



LE MENU PRESQUE PARFAIT

Par Jean SMIA 
 copyright © Temps et Contretemps


         
Un excellent reportage de France-3 sur les Frères musulmans, m’amène aux réflexions suivantes. Suite au dépeçage de l'empire Ottoman, le processus de tribalisation du Moyen et Proche-Orient a été interrompu par les colonisations. Colonisations, qui ont tracé des frontières artificielles, ne délimitant rien d'unitaire. 



Mouvements populaires

          Au vu de ce qu'il se passe, ces temps-ci, en Syrie, en Libye, en Irak, en Égypte et au Kurdistan et qui menace de se passer en Jordanie, c'est toute la carte du Moyen-Orient qui se redessine. Sans parler de l'Algérie dont le président est en fin de règne, et qui est sur le point de se voir confrontée à de nouvelles élections.
          Ainsi qu'il était prévisible, aucun des mouvements populaires spontanés de «libertés» n'a pu se consolider par une gouvernance correspondant aux aspirations réelles de la population, car, pour cela, il leur fallait, auparavant, disposer d'une structure et d'une organisation aptes à ordonnancer et à prioriser les modifications du fonctionnement de leurs États. Tenter de tout faire en même temps ne peut déboucher que sur du chaos.
Frères musulmans
          Les seules structures en place sont des structures inféodées aux Frères musulmans. De plus les méfaits de la mondialisation sur les économies de ces pays (inaptitudes de leurs trésoreries à amortir la brutalité des chocs économiques) contribuent à décupler le mécontentement de ces populations. Ce qui laisse le champ libre à cette organisation d'attendre le moment propice à une prise de pouvoir.

Le Quai d’Orsay
Quai d'Orsay


           Alors ma question est la suivante :
     On connaît parfaitement les buts et objectifs de cette organisation qui est l'instauration d'un califat mondial, et, pendant que la Maison Blanche commande des études sur «un Moyen-Orient sans Israël», notre Quai d'Orsay s'est-il préparé à l'instauration du califat de France ? Ou alors est-il déjà si infiltré qu'il constitue le fer de lance de cette tentaculaire organisation ? Car il serait impensable qu'un simple journaliste en sache plus sur l'état de ces choses dans notre pays, que des professionnels payés par nos impôts.
          Il fut un temps où des Richelieu ou des Mazarin planifiaient les positions de notre Quai d'Orsay, il semble qu'aujourd'hui, les Daladier soient de retour.
          D'ailleurs à comparer la France d'aujourd'hui et la France de 1938 :
- une crise économique très grave,
- un chômage en expansion,
- une opinion profondément passive, assistée et pacifiste,
- un gouvernement sans réels moyens d'actions dynamisantes,
- un besoin de revanche de populations étrangères qui s’estiment avoir été lésées par la France.
          Il est sur le point de nous être servi «le menu presque parfait»

Aucun commentaire: