ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

mercredi 16 septembre 2015

REMERCIEMENTS ET VŒUX EN RETOUR par Jean SMIA



REMERCIEMENTS ET VŒUX EN RETOUR

Le billet d'humeur de Jean SMIA

                        

             C'est avec une profonde émotion que j'ai entendu la majorité des médias français souhaiter à ma communauté leurs bons vœux pour notre nouvelle année. Cette ineffable cordialité spontanée, soulignée par une incontestable sincérité, me fait en retour leur souhaiter les plus grand succès à eux et à leur direction éditoriale.


                     Ainsi, et en conséquence, je ne manquerai pas de prier afin que tous ces braves gens soient justement récompensés en compensation de leur incitation au sacrifice de leurs propres enfants, de leurs frères et de leurs sœurs à la fière et noble cause du Daesh qu'ils défendent avec tant de ferveur.

         D'autre part, afin de poursuivre sur le plan des congratulations, il est indispensable de souligner que c'est grâce à leur finesse d'analyse et à la perspicacité de leurs commentaires qu'ils ont fait de la France un pays que ces malheureux migrants préfèrent éviter, permettant ainsi de leur faire croire que la France n'est plus un pays où il ferait bon vivre. Cette subtilité dans l'anticipation nous a évité un envahissement pour le moins encombrant, quant au nombre.
                 Il est tout aussi remarquable de constater que cette posture n'est pas incompatible avec le fait de donner des leçons de compassion et de fraternité humaniste à ceux qui oseraient prétendre que les pays arabes ne sont solidaires, hospitaliers et généreux qu'à l'égard de ceux qui projettent de détruire Israël. Leurs courageuses prises de position contre l'actuel «politiquement correct» mérite un respect et une considération proportionnelle à leur irréprochable éthique professionnelle.
video


                  Subitement il me vient un détournement du texte de Jacques Brel : Et je pisse comme ils pleurent sur ces commentateurs infidèles».

2 commentaires:

Claude Perry a dit…

Non !
Je me permets de rectifier...
Mon ami Jacques ne pissait pas sur les commentateurs infidèles, mais sur les femmes infidèles !!!

jean Smia a dit…

Cher ami,
Dans le film "le bon, la brute et le truand", on apprend "qu'il y a ceux qui creusent et ceux qui ont un revolver".
Ici, il y a ceux qui pleurent sur les infidèles et ceux qui pissent sur les infidèles: moi, je fais partie de la seconde catégorie.
Amicalement.