ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

vendredi 12 septembre 2014

LES MIGNONS PARTENT EN CROISADE Par Jean SMIA



LES MIGNONS PARTENT EN CROISADE

Le billet d'humeur de Jean SMIA



Que de précautions oratoires !! Que de délicates litotes !!! Que de sinuosités pour dire que la vie des boys ne sera pas misée !!! Une coalition de quarante pays.....mais pas au sein de l'ONU, surtout pas ; craindrait-on d'y trouver une majorité pour sympathiser avec le Calife ? Ni au sein de l'Otan, d'ailleurs, craindrait-on que certains adhérents pourraient manquer de détermination ?



Intentions annoncées

Hollande à Baghdad

Les intentions sont annoncées : «empêcher l'avancée de l'E.I.» Autrement dit : Si l'E.I, se contentant des territoires volés aux Irakiens et aux Syriens actuellement, affirmait renoncer à ses velléités d'expansion, on pourrait envisager de lui réserver un siège au concert des nations, afin d'officialiser ses frontières et déterminer sa capitale. On craint, parait-il, la puissance financière dont dispose l'E.I. depuis son hold-up sur 60% des ressources pétrolières irakiennes et 30% de celles de la Syrie. Et on nous dit que cela pourrait durer une quarantaine de mois.
Mais qui leur achète ce pétrole ? Comment ceux qui achètent des ressources qu'ils savent volées ne sont pas accusés de recel et de complicité de vol, et punis pour cela ? Comment cet argent circule-t-il ? Quelles banques sont complices du fruit de ces recels ?
Comment n'envisage-t-on pas de tarir l'exploitation de ces richesses volées ?

Les puits de pétrole, une fois bombardés et mis hors d'état de fonctionner : il n'y aura plus de pétrole volé à vendre. Donc les ressources financières correspondantes seront taries. Cela ne peut prendre 3 ans. Les taxes sur le passage des camions ? Quels camions ? Concernant quelles marchandises ? De quelles sortes de trafics s'agit-il ? De la drogue ? Des armes ? Des munitions ? Des vivres ?

Actions déterminantes

Rendre les routes impraticables et il n'y aura plus de livraisons à l'intendance de l'armée de l'E.I., sauf par caravane de chameaux. Et les caravanes de chameaux, ça se voit par satellite, et si la S.P.A protestait à propos de l'assassinat des chameaux : tant pis. En moins d'un trimestre d'actions déterminantes, organisées, construites et préparées par des vrais militaires, et non par des politiciens, et l'E.I. n'aura plus aucun moyen de subvenir aux besoins de ses soldats.

Des vrais militaires auxquels on aurait donné la mission d'éradiquer totalement l'E.I. et non des militaires qui, après chaque mouvement, attendent que les politiciens reçoivent l'état de leurs points de popularité, en plus ou en moins, pour donner le feu vert à la prochaine action. Une guerre : c'est atroce, c'est horrible, c'est le déni de toute humanité pour celui qui s'y engage, c'est un retour à la sauvagerie la plus primitive.

Mais soit on la fait totalement dans toute son abjection, soit on refuse d'occulter sa dignité et, de ce fait, on décide de ne pas payer ce prix pour la gagner et donc de la perdre. Une guerre «propre» est une utopie de «bobo» et de politiques. Au rythme des conversions obligatoires et des massacres des non convertis, au bout de trois ans, ils imaginent qu'ils vont libérer quoi ? Et surtout qui ?

1 commentaire:

Gérard Des BASTIDESE a dit…

Double Je de tous les protagonistes....sunnites chiites Wahabites salafistes ...hypocrisie des occidentaux, attentisme des européens trop occupés avec l'ours russe les yeux rivés sur le cours du Brent à WS...et pendant ce temps le cancer continue à proliférer et à metastaser.