Je n’ai jamais été un militant. Persuadé que tôt ou tard je pouvais être sommé de penser et d’agir contre ma raison, je n’ai formellement adhéré à aucun groupement. En outre, si j’avais fait partie d’un mouvement quelconque, révolutionnaire ou nationaliste, par exemple, j’aurais été de ces militants qui continuent la lutte après la victoire.

Albert MEMMI

LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE, cliquer sur l'image pour lire l'article


 

mardi 10 mars 2015

SLATE : ISRAËL À LA RECHERCHE D'UN HOMME D'ETAT CHARISMATIQUE



ISRAËL À LA RECHERCHE D'UN HOMME D'ETAT CHARISMATIQUE

Par Jacques BENILLOUCHE, Slate.fr

          Les Israéliens ont toujours confié leur avenir à un homme consensuel. Mais le leader charismatique historique est voué à la disparition.
 
Un enfant après une manifestation pour un changement de gouvernement en Israël, le 7 mars 2015 à Tel Aviv, place Rabin.
          Shimon Peres et Ariel Sharon ont été les deux derniers hommes d’État israéliens charismatiques. Depuis, Israël est orphelin du dirigeant qui pourra mettre fin à l’instabilité politique du pays qui est conduit à des élections anticipées tous les deux ans. Les monstres politiques n’existent plus, ceux qui arrivent à remuer les foules, ceux qui parviennent à s’opposer aux clivages entre la droite et la gauche, ceux qui rassemblent au-delà de leur camp, ceux qui arrivent à redonner un idéal à une population qui sombre dans le matérialisme et l’égoïsme.


Charisme politique
Peres, Sharon, Olmert
          
          Malgré plus de vingt années sur la scène politique, Netanyahou n’a jamais pu se hisser au niveau des dirigeants historiques qui ont marqué la vie du pays parce qu’il a été incapable de rassembler en dehors de la droite dure. Les Israéliens, qui connaissent les réalités sécuritaires du pays, ont toujours confié leur avenir à un homme consensuel. Mais le leader charismatique historique est voué à la disparition.

Lire la suite en cliquant sur le lien:




3 commentaires:

Marianne ARNAUD a dit…

Cher monsieur Benillouche,

Ne me dites pas que n'avez rien en magasin qui puisse faire un président "normal" !

Très cordialement.

Jean TAIEB a dit…

Bibi est le meilleur, personne ne lui arrive à la cheville, ne cherchez pas, il fera reculer la nucléarisation de l'IRAN.

Yaacov NEEMAN a dit…

Excellent titre ! Si Israël est à la recherche d'un homme "charismatique", c'est parce que le charisme est seul capable de faire consensus. Mais l'histoire nous apprend, de Napoléon à Staline, et de Staline à de Gaulle, que ces dirigeants fort adulés ont fini par trahir les espérances de ceux qui les portèrent au pouvoir. Pour moi qui m'obstine à une lecture juive et religieuse (et pas forcément naïve) de notre actualité, il n'y a que le Messie qui puisse authentiquement mériter l'adjectif de "charismatique". Maintenant, en psychologie sociale et conditionnement des masses, il existe des techniques pour promouvoir un homme politique et lui donner l'aura nécessaire pour être suivi par le plus grand nombre. Mais est-ce bien d'un type pareil, promu par de pareilles méthodes, dont Israël a besoin ?