ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

mercredi 29 janvier 2014

JUDEN RAUSS, JUIFS DEHORS par André NAHUM



JUDEN RAUSS, JUIFS DEHORS

La chronique de André NAHUM

Judaïques F.M



À Berlin dans les années trente on criait : Juden Rauss, Juifs dehors ! A Paris, le  26 Janvier 2014 un groupe de disciples de Dieudonné M’Bala M’bala a crié parmi les manifestants du jour de la colère : «Juif, casses-toi, la France n’est pas à toi» ou encore
«Faurisson a raison, chambres à gaz c’est du bidon», pour conclure dans un hurlement hystérique : «Juif, juif, juif»  


Cliquer pour écouter l'émission




video

Anciens déportés

J’étais invité ce jour-là par l’association des anciens déportés d’Auschwitz pour présenter mon livre sur le boxeur juif Young Perez, interné dans ce camp et abattu le 26 janvier 1945 lors de la marche de la mort et j’ai appris, avec colère et tristesse que dans le même temps où des survivants très âgés se souvenaient  des souffrances indicibles subies il y a 68 ans, des hordes d’incorrigibles négationnistes, des pauvres types abrutis par leurs obsessions antisémites, prenaient possession du pavé parisien pour crier leur haine des juifs.

Jeudi dernier, j’ai assisté au Lycée Louis-le-grand à la cérémonie d’attribution du prix Annie et Charles Corrin qui récompense depuis 1989 le meilleur travail pour faire connaitre l’Histoire de la Shoah. Ont obtenu cette récompense une classe de seconde du lycée Montaigne et une classe de première de détenus de la prison de Fleury Mérogis avec leurs professeurs. J’ai ainsi découvert que des Maitres remarquables n’ont ménagé ni leur temps ni leur peine pour intéresser leurs élèves à la Shoah malgré les immenses difficultés qu’ils ont pu rencontrer dans le contexte actuel bien peu favorable à une telle entreprise. Quel contraste entre ces gens admirables et ces ignares qui passent leur temps à cracher leur venin contre les Juifs, comme d’autres d’ailleurs qui en ont autant pour les Arabes ou les Noirs. 

Vague d’antisémitisme
  
On aurait tort de prendre à la légère la nouvelle vague d’antisémitisme qui de l’extrême droite et de l’extrême gauche en passant par les djihadistes envahit progressivement notre pays. Manuel Vals a parfaitement raison de s’en inquiéter et son interdiction des spectacles de Dieudonné était parfaitement justifiée et légitime et n’attentait nullement à la sacro-sainte liberté d’expression. Est-ce suffisant ? Je ne sais pas.
Il ne faut pas se voiler la face, l’antijudaïsme fait des progrès considérables non seulement en France ; mais dans toute l’Europe. C’est un lieu commun de le constater.
       En Norvège, les quelques 900 Juifs qu’il y avait encore dans ce pays se voient obligés d’émigrer. En Suède, une ville comme Malmö devient Jude rein, c’est-à-dire nettoyée de ses Juifs sous la pression des djihadistes qui y font la loi. Mêmes problèmes en Belgique, en Autriche, en Hongrie et ailleurs. Eh oui, nous en sommes là, au XXIème siècle
Alors que faut-il faire ? Punir, sévir, appliquer la Loi avec sévérité, est-ce suffisant ? Probablement pas. En fait, le problème essentiel est celui de l’éducation. Il faut prendre exemple sur ces héroïques enseignants de Montaigne et  de Fleury-Mérogis, car c’est aujourd’hui de l’héroïsme de rappeler ces évènements effroyables à une jeunesse qui au pire les nie, au mieux ne veut plus en entendre parler. C’est l’école qui peut faire reculer le racisme et l’intolérance. Cela est valable pour nos pays, mais aussi et surtout pour le Moyen Orient où les guerres succèdent aux guerres et les attentats aux attentats.

Travail de longue haleine

Qu’elle chance y a-t-il de voir ces peuples vivre en paix et de voir  s’établir une coexistence harmonieuse entre Israéliens et  Palestiniens tant que dans les écoles, les media et les lieux de culte, on distille dans de jeunes cerveaux la haine de l’autre, cet autre étant le juif ou le chrétien, le sunnite quand on est chiite ou l’inverse. Si l’on continue sur cette lancée, les morts ne se compteront plus par milliers mais par centaines de milliers.
C’est un travail de très longue haleine, mais il est indispensable. Ce que j’ai vu ces jours derniers chez les anciens d’Auschwitz et les enseignants prouve qu’il y a heureusement en France beaucoup de femmes et d’hommes qui veulent s’y atteler. Rendons leur hommage et aidons-les !


3 commentaires:

Pat Quartier a dit…

"C’est un travail de très longue haleine, mais il est indispensable."
Vous avez raison. Le problème est qu'aujourd'hui en raison de l'atmosphère régnant en France, mon sentiment est qu'il est trop tard.
Vous trouverez trés difficilement-et c'est un euphèmisme- des profs en provinces et en banlieues qui prendront le risque de se faire agresser s'ils osent lancer un cours de cette nature qui sera qualifié de "sioniste" par la nouvelle génération-immigration et ses copains. Déjà, on a vu qu'un lycée sous la pression de certains élèves font des conférences-débats sur l'occupation israélienne, avec toutes les arrière-pensées imaginables.
Les vers ont quasiment dévoré le fruit.Par ailleurs, l'efficacité de ce type d'enseignement doit être relativisé dans la mesure où les media sont farouchement encore antiistraéliens.
Il vaut mieux commencer a faite le netoyage par là-est ce possible, je ne voudrai pas me montrer plus pessimiste que je ne suis sur l'avenir de la société française lors même que la crise qui la secoue est loin d'être terminée.

Hannah Koluth a dit…

L'Europe criminelle ne se repend pas, pire, elle recidive. Elle est ouvertement antisemite, soutient le plan de "paix" de Kerry le clown et subventionne le terrorisme islamique...En proie a toutes sortes de crises, morale, economique, elle perd ses valeurs morales et boursieres et fabrique de la misere et du chomage...Et alors ? Noyee sous des hordes de musulmans qui veulent y instaurer la sharia, elle est en perdition, et perd ses Juifs, lesquels je l'espere seront de plus en plus nombreux a retourner dans leur Patrie, Israel.
L'Europe sera bientot Judenrein, et alors ? Nous la regarderons couler comme jadis le Titanic. That's life ! La roue tourne... c'est mon point de vue et si vous voulez le moderer, grand bien vous fasse. J'ai dit ce que j'avais a dire.

Marc a dit…

Remarquable article,

Pour reprendre HERBER PAGANI dans "plaidoyer pour ma terre":

"je pense donc je me défends".

Il est temps que les juifs de France pensent à se mobiliser!

Il ne suffit plus de parler, d'argumenter, d'écrire ou de se lamenter,il nous faut agir!