ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

dimanche 8 septembre 2013

SLATE : L'IMMIGRATION FISCALE VA DÉBARQUER EN ISRAËL



SLATE : L'IMMIGRATION FISCALE VA DÉBARQUER EN ISRAËL

Par Jacques BENILLOUCHE


          De nombreux résidents français disposent de comptes défiscalisés en Israël à l'abri du secret bancaire. Mais à partir de 2014, les banques israéliennes contrôleront l'origine des capitaux et les déclareront. Seule solution pour échapper au fisc français, devenir citoyen israélien.

 
La première banque israélienne

          L’alyah est l’acte selon lequel un immigrant décide de s’établir en Israël et d’adopter la nationalité israélienne, dès sa descente d’avion sur la base de la Loi du Retour. Paradoxalement, cette loi s’appuie sur les critères nazis pour définir qui est juif ou qui ne l'est pas. Il faut ainsi avoir au moins un grand parent juif pour en bénéficier. 
          C’est ainsi que de nombreux russes ont bénéficié de cette Loi du Retour pour quitter l’URSS et la Russie sans être pour autant qualifiés de juifs selon la Halakha, la loi religieuse, qui impose elle d’être de mère juive pour être considéré comme juif par les rabbins. Ainsi plus de 30% des juifs immigrés de Russie arborent ostensiblement une croix sur leur poitrine et continuent à pratiquer le christianisme, accroissant d’ailleurs le nombre de nouvelles églises dans plusieurs villes d’immigration.

Lire la suite en cliquant sur le lien :

http://www.slate.fr/story/77302/israel-francais-immigration-fiscale-alyah

Les banques suisses sont les premères à réagir :
 
Des banques suisses demandent désormais à leurs clients français une attestation justifiant qu'ils sont en règle avec le fisc français, a annoncé Le Parisien qui cite un document de la banque UBS.

Le quotidien précise que les clients français de ces banques -UBS et Crédit suisse- doivent remettre leur "justificatif" dans "les meilleurs délais".  "Plus qu'une déclaration sur l'honneur, ce document doit en outre être signé par un avocat, un notaire ou un expert comptable autorisé à exercer en France", ajoute le quotidien.

Selon Le Parisien, la lettre de l'UBS précise que "si les avoirs détenus auprès de l'UBS n'ont pas été déclarés aux autorités fiscales compétentes" les clients sont invités à "envisager les mesures nécessaires à la régularisation".

Un porte-parole de l'UBS a expliqué au quotidien que le délai de régularisation "est similaire à celui accordé aux clients allemands, soit environ seize mois".

"Si pour l'heure, ajoute Le Parisien, seules deux grandes banques confirment l'existence de ce type de mailing", un banquier genevois a assuré au journal que "la majorité des banques suisses devra faire la même chose".

Daniel Lebègue, président de Transparency International France, a précisé au Parisien qu'il y a "chez les banquiers suisses une vraie prise de conscience du fait que le secret bancaire va bientôt disparaître". Cet expert estime que ce nouvel état d'esprit tient au fait que "dès l'an prochain les banques suisses vont devoir déclarer à Washington les comptes qu'elles gèrent pour des clients américains, le montant des avoirs et des transactions effectuées".

"Les banquiers suisses sont résignés, ils savent qu'à moyen terme, une loi européenne similaire verra le jour", ajoute-t-il en soulignant que, selon lui, cette mesure ne concerne que les "petits" comptes sur lesquels figurent jusqu'à 1 M d'euros "dont la gestion n'est finalement guère rentable".

(AFP)
 

2 commentaires:

telavvivcat a dit…

quelle tristesse de lire que l'alyah peut être voulue pour des raisons d'argent alors que la vraie et unique raison devrait être le retour à la terre promise et attendue pendant 2.000 ans.

Huguette BOKOBZA a dit…

Il y a les immigrants -Boeing qui ont installé leur famille en Israël et continuent â venir travailler en France ,Jacques Benillouche a parlé de cette alya dangereuse pour l'équilibre des ménages et des familles dans un billet l'année dernière je crois ...il y a maintenant l'alya fiscale ,dangereuse elle aussi parce que le gouvernement français trouvera certainement le moyen de contrôler la situation financière de ses citoyens "mixtes "...à trop vouloir finasser...