Après l’affichage du premier article, le chargement des articles suivants nécessite environ une minute d’attente.

ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


 

jeudi 8 mars 2018

Les Onuques par Jean SMIA



LES ONUQUES

Le billet d'humeur de Jean SMIA

            
SDN et ONU

          En 1945, le constat d’échec de la SDN pour résoudre la majorité des conflits amenait à créer l’ONU. Or, à l’instar de ces partis politiques désuets qui croient s’actualiser en changeant de nom, personne ne peut nier que le jugement de Mussolini à propos de la SDN, s’applique aujourd’hui, parfaitement à l’ONU : «la Société des Nations est très efficace quand les moineaux crient, mais plus du tout quand les aigles attaquent».



            Ainsi, depuis 1945, malgré un budget considérable, l’ONU n’a résolu aucun des litiges et conflits à travers le monde. Soit elle se contente d’avaliser, par son silence, un coup de force, soit elle se satisfaisait d’un statu-quo. C’est par cette impuissance génétique que perdurent, sans aucune ébauche de solution, tous les litiges de la planète. Qu’il s’agisse du Tibet, de Chypre, du Sud-Soudan, de la Palestine, des Kurdes, des Rohingyas, du Polisario, et d’autres que j’oublie.

            Cependant, malgré son infertilité, l’ONU a réussi à enfanter. Malheureusement, comme il fallait s’y attendre, elle enfante d’un monstre : l’Unesco. Son but déclaré est de «contribuer à la paix et à la sécurité en promouvant la collaboration internationale par le biais de réformes éducatives, scientifiques et culturelles afin d'accroître le respect universel de la justice, de l'État de droit et des droits de l'homme».
            Sa dégénérescence vient du fait que des idéologues y ont pris le pouvoir et ont décidé de la nature et du contenu des «vérités scientifiques culturelles et historiques» à enseigner. Ainsi : leurs vérités historiques font que les Tibétains ont toujours été Chinois, que les Turcs n’ont jamais «génocidé» d’Arméniens, que les Juifs n’ont jamais résidé en Israël, et que le Penjab n’a jamais été un État Sikh.

            Et c’est la décrédibilisation de ces organisations, supposées gendarmer et veiller à la quiétude du monde, qui crée ce repli identitaire que l’on observe un peu partout : Italie, USA, Pologne, Autriche, Turquie et ailleurs.
            On pourrait, d’ores et déjà, trouver un nom pour la future organisation planétaire de nations...celle d’après le grand boum ?

1 commentaire:

Amellal Ibrahim a dit…

Ce "machin" a été crée par les Occidentaux pour se donner bonne conscience et a regardé avec impuissance tant de massacres que ce soit en Somalie, ex-Yougoslavie, au Rwanda ou ailleurs.

Il serait peut-être temps de le dissoudre.