Après l’affichage du premier article, le chargement des articles suivants nécessite environ une minute d’attente.

ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


 

vendredi 2 mars 2018

SLATE - Israël remplace des clandestins africains par des Palestiniens



SLATE - ISRAËL REMPLACE DES CLANDESTINS AFRICAINS PAR DES PALESTINIENS

Par Jacques BENILLOUCHE

Copyright © Temps et Contretemps

            Le pays a décidé de ne plus utiliser de main-d’œuvre africaine, jusque-là clandestine mais tolérée, et de faire entrer de nouveaux travailleurs palestiniens.
Des migrants africains marchent depuis le centre de détention de Holot vers la prison de Saharonim. Menahem Kahana / 
            Le gouvernement israélien a décidé d’imposer le départ des immigrés clandestins vers un pays d’accueil en Afrique en échange d’un billet d’avion et de 3.500 dollars. Ceux qui refusent sont dirigés vers une prison où ils séjourneront jusqu’à leur expulsion et perdent du même coup leur travail. Jusqu’à présent, les clandestins ne recevaient pas de permis de séjour en Israël, mais ils étaient autorisés à travailler. Même les mairies les utilisaient pour les travaux de voirie.

            

Malgré ces restrictions, ils sont nombreux à penser qu’ils n’ont aucun avenir dans les pays africains d’accueil. Ils préfèrent donc être enfermés en prison, en attendant des jours meilleurs, plutôt que d’affronter un exil difficile.


Cliquer sur le lien pour lire la suite de l'article sur Slate.fr

http://www.slate.fr/story/158191/israel-remplace-africains-palestiniens


2 commentaires:

Jean CORCOS a dit…

Intéressante information que cette reprise partielle du travail palestinien ... cela "humanise" quelque peu la décision, cruelle, d'expulser les Africains. Un bémol toutefois que Jacques exprime bien : ce mode de relations, c'est bien "l'état binational" sans égalité de droits. Et cela n'est pas réjouissant non plus !

Abraham a dit…

Il ne faudrait pas échanger un agneau contre un loup. Cela peut porter malheur !