ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

lundi 31 octobre 2016

SLATE : En Israël, la tentation d'un Etat binational



SLATE : EN ISRAËL, LA TENTATION D'UN ÉTAT BINATIONAL

Par Jacques BENILLOUCHE



          Les Palestiniens de demain seront-ils les Bédouins d'aujourd'hui ? La droite israélienne semble en tout cas avoir enterré la solution à deux États.
         
Cisjordanie
          Dans le fameux discours de juin 2009 à l’université Bar Ilan, Benjamin Netanyahou avait accepté du bout des lèvres le principe de deux États pour deux peuples:

«Si nous recevons des garanties sur la démilitarisation et si les Palestiniens reconnaissent Israël comme l'État du peuple juif, alors nous parviendrons à une solution basée sur un État palestinien démilitarisé au côté d'Israël».


       

        Cela avait fait l’effet d’une bombe auprès des nationalistes juifs qui refusent le principe même d’un État palestinien. D’ailleurs à la veille des élections législatives, le 9 mars 2015, le Premier ministre israélien avait cherché à ménager son électorat d’extrême-droite en déclarant: «Le discours de Bar Ilan sur la solution à deux États n'est plus pertinent dans la réalité actuelle du Moyen-Orient». Cette solution n’est plus à l’ordre du jour en Israël.

Cliquer sur le lien pour lire l'article sur Slate






4 commentaires:

Elizabeth GARREAULT a dit…

La Cisjordanie deviendra une poudrière - elle l'est déjà non? et ce, depuis 50 ans. Pour dire les choses: en période de tension, nos dirigeants nous expliquent que ce n'est pas le moment et que nous n'avons pas de partenaires et en période de calme, ils ne font rien parce qu'ils s'imaginent que ça finira pas s'arranger tout seul.

Philippe BLIAH a dit…

L'article toujours trés interessant , devrait signaler aux lecteurs une donnée importante : la population juive de Judée Samarie a un taux de natalité supérieur à 4 pour cent en comparaison de celui de la population palestinienne qui lui est à présent légérement inférieur. La population israélienne est en expansion constante, preuve de dynamisme à opposer aux Européens, pour dépasser les 3 pour cent en se situant actuellement à 3.2 pour cent. Les politiciens qui ont mis au point à l'époque les accords d'Oslo se sont basés sur des statistiques faussées ne reflétant aucune confiance envers le peuple d'Israel en sa globalité mais aussi criminellement en dénigrant la population juive de Judée Samarie aujourd'hui égale ou supérieure à 600.000 ames. L'article se fonde sur des prévisions statiques qui peuvent changer de façon imprévisible ne tenant pas compte dans un avenir peut etre proche des capacités d'absorption d'Israel quant à des populations d'Afrique ou d'Asie se réclamant "des tribus d'Israel" , de meme qu'une évolution de la Loi juive, bloquée en ce moment par des rabbins orthodoxes qui tiennent le haut du pavé, élargissant le cercle de la communauté d'Israel à des gens qui ont de bonnes raisons par voie de filiation ou d'idéologie de rejoindre le peuple juif sur sa terre. L'article en outre manque à l'obligation de dire franchement qu'une solution à 2 états est impossible pour des raisons de sécurité, le territoire d'Israel étant trop petit pour le partager avec une population hostile dont les dirigeants veulent TOUT sans concession(islam oblige) , ce que rappelait Itshak Shamir à des journalistes français ,juifs bien sur, s'acharnant à lui demander pourquoi au nom de" la Paix"; il se refusait à donner un état au prétendu peuple palestinien : "parce que notre terre est "ktantounette"(trop petite). Gardez confiance, ne cédez pas aux sirènes de la gauche nous les vaincrons.

Georges KABI a dit…

Les veritables plus grands antisionistes en Israel se trouvent dans l'extreme-droite israelienne: ils veulent, par leurs actions insensees, voir l'Etat d'Israel disparaitre, et ainsi ils rejoignent l'attitude des Juifs ultra-orthodoxes qui voient dans Israel un blaspheme religieux.
Nous avons dans l'Etat d'Israel delimite par la "Ligne Verte" pres de 2 millions d'Arabes. Leur taux de croissance naturelle est en diminution constante, sauf dans les classes les plus defavorisees. Mais il y a pire. Cette population a une dispersion des ages anormale ou les jeunes de moins de 18 ans atteignent presque 50% de la population totale. Aussi vouloir ajouter 2,3 millions (pour les demographes de droite), 3,5 millions (pour les demographes de gauche) est un suicide collectif digne de la forteresse antique de Metzada.
Moi, je ne veux pas que mes enfants ou mes petits-enfants connaissent un tel destin, ce serait une nouvelle catastrophe pour le Peuple juif.

Unknown a dit…

Pitié pour la nature d'Israël, quand je vois Beith Shemesh, qui grandit très très vite, n'importe comment en saccageant la campagne, en faisant saigner les montagnes... le pays doit il devenir une mégalopole ? ?