LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE, cliquer sur l'image pour lire l'article


 

lundi 2 août 2021

Zemmour et Vichy ou la confusion des sentiments par Daniel HOROWITZ

 

ZEMMOUR ET VICHY OU LA CONFUSION DES SENTIMENTS


Par Daniel HOROWITZ



Le «Suicide français» est un ouvrage de l’écrivain, journaliste et intellectuel Éric Zemmour. La thèse qui sous-tend cet essai est que la France est en déclin. Un des chapitres contient un passage tendant à réfuter la manière donc Robert Paxton, historien de la Seconde Guerre Mondiale, analyse le régime de Vichy. Zemmour note que Paxton constate dans son livre «La France de Vichy» que les trois quarts des Juifs français ont pu échapper à la mort sous le gouvernement de Pétain. L’explication en serait, d’après Paxton, que ce sont les opposants au régime, parmi lesquels les «Justes des Nations», qui ont sauvé ces Juifs.


Robert Paxton

       Mais, s’interroge Zemmour, si l’on estime que ce sont ces Français-là qui ont rendu possible un sauvetage d’une telle ampleur, comment se fait-il que les Hollandais n’aient pas réussi à en faire autant ? Le nombre de leurs Justes était supérieur celui de la France, mais les Juifs des Pays-Bas ont néanmoins été exterminés à près de 100%.

D’après Zemmour, Paxton a tort de considérer que le régime de Vichy relevait du mal absolu. Il pense plutôt que l’intention avait été de se placer entre le marteau et l’enclume afin de modérer la folie criminelle nazie. Après tout la France avait été écrasée par un ennemi qui ne lui laissait guère le choix. Vichy aurait donc, dans ces conditions, pris le parti de jouer une sorte de double-jeu en tentant de sauver ce qui pouvait l’être, tout en faisant mine de collaborer avec l’occupant.

Zemmour cite Raul Hilberg, spécialiste de l’histoire de la Shoah, selon lequel le gouvernement de Vichy se serait efforcé de contenir les exigences allemandes concernant les Juifs. Mais ces pressions devenant de plus en plus intenses, il y eut un stade où Vichy ne pouvait plus s’y opposer de manière efficace. En désespoir de cause le régime dut se résigner à lâcher les Juifs étrangers en échange de la vie sauve pour les Juifs français.

Zemmour soutient que le régime de Vichy étant essentiellement nationaliste, il ne lui restait qu’à se servir du peu de souveraineté qui lui restait pour protéger ses nationaux. Vichy aurait donc eu à cœur de protéger les Français juifs non pas parce qu’ils étaient juifs, mais parce qu’ils étaient français.

Commandant Michel Bacos


Petit saut en avant dans l’Histoire. En 1976, un vol d’Air France en provenance de Tel-Aviv est détourné par des terroristes palestiniens et allemands, et atterrit à l’aéroport d’Entebbe en Ouganda. Les preneurs d’otage libèrent les passagers non-Juifs, mais enferment les Juifs dans un hangar. Il y a là comme un écho au «Statut de Juifs» de Vichy. Mais contrairement à Pétain, le commandant de bord Michel Bacos et son équipage décident de rester avec les Juifs jusqu’à leur libération.

Zemmour dénonce volontiers la soumission actuelle de la France à l’islam, à l’Union Européenne, à la Chine ou aux Etats-Unis, mais bizarrement trouve des circonstances atténuantes à la soumission de Vichy aux nazis. La fibre nationale de Zemmour est respectable, mais en faire l’unique vecteur de la conscience quand elle est confrontée à la barbarie confine à l’inconscience. Trouver qu’il est légitime de discriminer entre humains aux prises avec la mort sur base de la seule préférence nationale témoigne d’une perte de repères.

Lors de la Deuxième Guerre mondiale, Rudolf Kastner est un notable qui dirige le «Comité d’Aide et de Secours» des Juifs hongrois. Il négocie avec les nazis le sauvetage de 1.684 Juifs en échange d’argent, d’or et de diamants. Mais outre le côté sordide de la transaction, il minimise sous la pression des nazis ce qui attend les Juifs qui n’ont pas les moyens de s’acheter la liberté.

Rudolf Kastner


Après la guerre, un journaliste israélien accuse Kastner d’avoir collaboré avec les nazis. Il est poursuivi pour diffamation. L’affaire prend une ampleur inattendue et se transforme en enquête sur la Shoah de Hongrie. Au bout du procès le tribunal donne raison au journaliste. Le juge étaie sa décision en disant que du seul fait d’avoir traité avec les Nazis «Kastner avait vendu son âme au diable» .

Les arguties de Zemmour, aussi pertinentes soient-elles, ne tiennent pas devant l’ignominie d’un Vichy qui avait, lui aussi, vendu son âme au Diable.

16 commentaires:

Gerard a dit…

Bonjour,
À propos de Vichy comment comprendre que dans la Haute-Loire et principalement au Puy-en-Velay et lieux certes et malheureusement quelques déportations mais d'après les recensements effectués à l'époque il y avait environ 400 juifs au point d'une synagogue il fut créé alors qu'il n'y en avait pas avant guerre faute de juifs pour l fréquenter; personne ne pouvait ignorer cela. Je le sais car j'ai fait ma bar-mitsva en 19 cents 43 de façon tout à fait ouverte. Le groupe des éclaireurs de France compter une forte proportion de jeunes juifs depuis les louveteaux jusqu'au routier. Le commandant allemand avertissez certains policiers lorsqu'il apprenait une descente de la Gestapo venue soit de Lyon soit Clermont-Ferrand. Ce message écrit grâce a un Dictaphone comporte de nombreuses fautes de rédaction ou d'orthographe. Étant invalide je ne peux faire mieux

Unknown a dit…

Mais qu'en est-il des faits ?

Marianne ARNAUD a dit…

Qui veut noyer le chien Zemmour l’accuse de la rage !

Dommage que cela se fasse au moyen d’un « Petit saut en avant dans l’Histoire » autrement dit, au moyen d’une décontextualisation historique, considérée par les historiens comme le pire des travers dans lequel ils puissent tomber.

Il est vrai que monsieur Horowitz n’est pas historien.

Il aura donc écrit un article qui, loin de démontrer la confusion des sentiments de Zemmour, aura surtout montré l’incapacité qu’il y a pour un diamantaire, de faire une analyse historique objective.

Gilles ALEXANDRE a dit…

Il faudrait quand même préciser que Kastner a fait appel a la cour suprême, a été assassiné par un nationaliste israélien peu de temps avant que la cour suprême ait annulé le précédent verdict.

Batzap a dit…

Vu de Belgique, je crois que le procès de Vichy n'a jamais eu lieu. Je crois que Charles de Gaulle a voulu pacifier et unifier la France après la tragédie de la guerre. Pour ce faire, il a créé le mythe de la France résistante et martyre. Bien sûr des têtes sont tombées mais il avait besoin du corpus de l'administration francaise ex- Vichy et il fallait arrêter l'épuration à un certain moment. Je crois notamment que la police a senti le vent du boulet mais a opportunément retrouvé sa virginité suite au comportement héroïque de certains de ses membres lors de la libération de Paris.
Je concède à Zemmour le bénéfice du doute quant â sa bonne foi mais il ne me convainc pas du tout.

Georges Kabi a dit…

Kasztner a sauve 1684 Juifs, il a ete un des Juifs rares qui ont su organiser ce genre d'actions. On peut citer avec lui les EIF francais qui sauverent 5,000 enfants juifs, je ne connais pas d'autres sauvetages aussi importants. On a accuse Kasztner de n'avoir pas prevenu les Juifs hongrois de leur sort. Ceci est otalement faux pour deux tres importantes raisons: la premiere, c'est que les Juifs hongrois savaient ce que les Jifs polonais, russes ou slovaques subissaient, la seconde c'est que Kasztner etait completement inconnu des Juifs hongrois. Kasztner arriva a Budapest en 1939 venait de Cluj en Roumanie ou vivaient une tres importante population juive et non juive hungarophones. Kasztner etait un sioniste. Les Juifs hongrois ne l'etaient pas, et etaient mis a l'ecart des communautes religieuses juives hongroises de quelque courant dont ils relevaient.
Kasztner fit de nombreuses erreurs, dont la plus grande a ete de croire a la parole nazie. Mais Kasztner a eussi ete un heros, que les Israeliens de son epoque ne pouvaient comprendre.Il fut assassine sous l'ordre des caciques de son propre parti qui trouverent parmi les anciens du Lehi des hommes prets a le faire.

Daniel Horowitz a dit…

Réponse à Mme Arnaud:
Je partage avec Zemmour un grand nombre de constats, mais l’estime que j’ai pour ses idées ne doit pas me faire oublier mon sens critique. Mon point de vue est que Vichy s’est rendu coupable d’avoir mis le doigt dans un engrenage infernal et par là même d’avoir franchi une ligne rouge. Pétain a commencé par trahir et à fini par assassiner. Personne au monde n’a le droit d’envoyer des innocents à la mort.
La question de savoir si Vichy a sauvé des Juifs n’est pas mon sujet. Ce régime s’est rendu coupable d’un péché que rien ne peut alléger. L'alternative qu’avait eue Pétain en 1940 avait été de se taire ou de suivre de Gaulle à Londres. Il a choisi de collaborer. Il a contribué à réduire en fumée des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants. Discutailler pour déterminer s'il en a épargné certains, c'est comme si l’on disait Dutroux n'était pas monstrueux du fait qu'il n’avait pas avait tué tous les enfants qu’il avait enfermés. Il est inadmissible que Pétain n'ait pas été jugé et pour crimes contre l'humanité, au lieu de quoi il est mort en liberté pour faire plaisir aux nostalgiques du nazisme.
Il y a quelque chose de proprement incompréhensible et de moralement insoutenable quand on pense que Pétain a été condamné pour haute trahison, mais pas pour crimes contre l’humanité. Il était pourtant coupable d’avoir produit le « Statut des Juifs » et d’avoir envoyé dans les cheminées d’Auschwitz des dizaines de milliers de Juifs. S’il avait été jugé à Nuremberg comme les autres criminels nazis il n’y aurait eu pour Pétain ni grâce ni prescription, et il aurait été pendu.

Marianne ARNAUD a dit…

J’ai le regret de dire que cette nouvelle diatribe de monsieur Horowitz qui mêle, sentiments personnels, condamnation morale basée sur des comparaisons douteuses et des contre-vérité historiques, qui n’ont rien à voir avec Zemmour, né en 1958, ne fait que confirmer, s’il en était besoin, ce que j’écrivais dans mon premier commentaire.

Daniel Horowitz a dit…

Ce que madame Arnaud entend par « avoir des sentiments personnels » en bon français cela s’appelle avoir des opinions. Je n’hésite pas à confirmer que j’en ai, contrairement à sans doute la science infuse. Elle m’accuse de proférer des « contre-vérités historiques », mais sans préciser lesquelles. Par ailleurs je ne vois pas ce que l’âge de Zemmour vient faire dans cette affaire. Encore heureux qu’il ne faille pas être contemporain d’événements historiques pour se permettre d’en parler. Mais pour cerner l’essence du régime de Vichy il suffit de poser la seule question à laquelle qui importe: en plus de haute trahison et d’intelligence avec l’ennemi, ce qui lui a valu à Pétain sa condamnation à mort, s’est-il rendu coupable de crimes contre l’humanité et de complicité de génocide ? A mon avis oui. Tout le reste en découle.

ingrid Israël-Anderhuber a dit…

A Daniel Horowitz :
A votre question : «en plus de haute trahison et d’intelligence avec l’ennemi, ce qui lui a valu à Pétain sa condamnation à mort, s’est-il rendu coupable de crimes contre l’humanité et de complicité de génocide ?», on ne peut que répondre OUI.
Et la réponse à cette question n’a absolument rien à voir du tout avec une quelconque subjectivité mais est basée sur des FAITS, dont les suivants :

Jésus (Yeshoua) a dit : «On reconnaît l’arbre à son fruit». Or un fruit de Pétain qui ne laisse aucun doute sur ce qu’il était et ses motivations profondes à l’égard des JUIFS était la MILICE FRANCAISE, créée par le régime de Vichy en 1943 pour lutter contre la Résistance française, qualifiée de terroriste, et aussi par la même occasion rafler tous les Juifs. Car dans son essence-même, la milice française était ANTISEMITE :

«Statuts de la ‘MILICE FRANCAISE’ annexés à la loi n° 63 du 30 janvier 1943 :
(mais une milice était déjà créée en 1941)
Titre 1 -
Article 3 – Les membres dans la MILICE FRANCAISE doivent satisfaire aux conditions suivantes :

1°)…
2°) NE PAS ÊTRE JUIF

!!! Ce qui voulait quand même déjà tout dire.

Or quand Dieu dit : «Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. Et tu aimeras ton prochain comme toi-même.», il est clair que cet organe d’État pétainiste, qui a collaboré activement avec l’Ennemi notamment CONTRE LES JUIFS, n’était absolument pas d’inspiration divine mais DIABOLIQUE.

L’Histoire ne nous laisse aucun doute au sujet de la MILICE FRANCAISE, crainte par l’ensemble de la population française, terrifiée, dont particulièrement les JUIFS.

L’arbre qu’était Pétain, dont un fruit était la milice française ANTISEMITE, ne laisse aucun doute sur l’ANTISEMITISME de Pétain et sa responsabilité gouvernementale à cet endroit, quoi qu'en dise ou n'en dise pas, quoi que ressente ou ne ressente pas Zemmour.

Alors OUI ! Pétain s’est rendu coupable de crimes contre l’humanité et de complicité de génocide.

Victor Garcia a dit…

"La question de savoir si Vichy a sauvé des Juifs n’est pas mon sujet" On se demande vraiment pourquoi vous en avez fait tout un article ! Si c'est pour dire que la résistance c'est mieux que la soumission , dans ce cas Zemmour est parfaitement anti-pétainiste quand il défend la France face à l'islamisme conquérant . Le reste appartient aux historiens , mais de cela vous ne voulez pas en vous mêler (tout en vous emmêlant )

Daniel Horowitz a dit…

A Victor Garcia :
Contrairement à ce que vous affirmez sans m’avoir lu, je n’ai pas fait un article sur la question de savoir si Vichy a sauvé des Juifs. Lisez au moins la dernière ligne, et vous apprendrez que mon article a pour objet de dénier toute circonstance atténuante à Vichy, qui est coupable de crimes contre l’humanité et de génocide, bien qu’il soit possible que Pétain aimait bien les animaux comme son ami Hitler, qui était végétarien paraît-il.

Michel Goldberg a dit…

Merci Daniel p cet article courageux
Je conseille fortement à tout ceux qui tiennent à donner une opinion a propos de l'article de Daniel de revoir ce que Henri Guillemin pensait sur Petain . Facilement trouvable sur Youtube
Md Marianne Arnaud apprendrai bien des fait qu'elle semble ne pas connaître
Michel

Elie BENICHOU a dit…

Parfaitement d’accord avec vous. Pour celles et ceux que cela intéresse, j’ai retrouvé la courte vidéo où Henri Guillemin s’exprime sur Petain. (https://youtu.be/S9wZpHJVvII)
Effectivement, ce sinistre personnage n’a pas fait honneur à la France.

Michel Goldberg a dit…

Par hasard je l'ai entendue
Et malgré que je pensais savoir quel que chose j,ai eu un choc
Merci
Michel

Unknown a dit…

Zemmour est un usurpateur de l histoire. Je ne comprends pas comment on peut débattre de cela... Mais où était Petain à la rafle du vel d hiv ????