Après l’affichage du premier article, le chargement des nombreuses images des articles suivants nécessite environ une minute d’attente.


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


 

mardi 9 janvier 2018

SLATE - Les défis de Tsahal en 2018



SLATE - LES DÉFIS DE TSAHAL EN 2018

Par Jacques BENILLOUCHE

           

            Si l'Iran constituera le danger majeur pour l'État hébreu dans les mois à venir, l'armée israélienne ne devra pas pour autant négliger complétement le front de la bande de Gaza.
            Si l’année 2017 a été relativement calme sur le plan de la défense, Israël devra faire face en 2018 à de nombreux défis militaires au Moyen-Orient : plusieurs fronts sensibles sont en effet en voie de réchauffement.


Front nord et Iran

            La région nord représente le défi le plus important et le plus risqué pour Israël. Les responsables en matière de sécurité peuvent difficilement prévoir comment la situation va évoluer, même s’ils disposent dans leurs cartons de différents scénarios militaires.
Les événements du Liban –avec la démission surprise du Premier ministre Saad Hariri, pourfendeur du Hezbollah et de l’Iran, puis son retour au pays– avaient été l’occasion d’un retrait stratégique temporaire du Hezbollah.
            La milice libanaise avait refusé de s’engager dans un bras de fer avec le président Aoun, parce qu’elle n’était pas prête à prendre la responsabilité de la chute du gouvernement libanais. Elle a préféré adopter un profil bas, pour concentrer ses efforts sur la Syrie.

Lire la suite sur Slate.fr en cliquant sur le lien :



2 commentaires:

Marianne ARNAUD a dit…

Cher monsieur Benillouche,

Alors que même monsieur Sitbon semble hésiter à commenter cet article sur les dangers qui guettent Israël en 2018, permettez-moi de vous demander ce qu'il en est de cette décision de Benjamin Netanyahou de donner jusqu'à fin mars à 40 000 migrants africains pour plier bagage, sous peine d'être emprisonnés ?

https://www.youtube.com/watch?v=s7D88KnSV04

Je vous souhaite ainsi qu'à vos lecteurs et commentateurs une très bonne année 2018.

Jacques BENILLOUCHE a dit…

Chère Marianne,

Mes meilleurs vœux pour 2018. Que vous soyez toujours présente pour commenter nos chroniques.

En ce qui concerne les clandestins en Israël au nombre de 40.000 environ, ils sont en voie d’expulsion vers un pays africain en échange de quelques dollars. Cela prendra du temps. Mais beaucoup d’Israéliens n’y trouvent pas leur compte car le pays manque de main d’œuvre à bon marché, sous-payée et docile, dans l’agriculture, dans les hôtels, dans les restaurants pour les travaux de bas-niveau sauf si la frontière s’ouvre pour les Palestiniens de Gaza comme le souhaite le ministre de la défense, Avigdor Lieberman.

Mais Netanyahou a besoin de redorer son blason alors les mesures radicales plaisent à certains.
Amitiés