Après l’affichage du premier article, le chargement des nombreuses images des articles suivants nécessite environ une minute d’attente.


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


 

mercredi 24 janvier 2018

Slate - Entre corruption et populisme, la démocratie israélienne se délite


SLATE - ENTRE CORRUPTION ET POPULISME, LA DÉMOCRATIE ISRAELIENNE SE DÉLITE 
Par Jacques BENILLOUCHE
      Mêlé des scandales et acculé par les orthodoxes ultra-nationalistes à qui il doit sa majorité, Benyamin Netanyahou s'enferre dans une dérive autoritaire, tandis que la société israélienne n'a jamais été aussi divisée.

            En 2018, force est de constater qu'Israël a beaucoup changé et qu'il apparaît aujourd'hui sous différentes facettes: Israël leader du hightech et de la réussite économique qui fait pâlir les Occidentaux; Israël dont l’armée s’est dotée des meilleurs moyens technologiques pour se rendre invincible; Israël qui peine à se trouver un nouveau dirigeant charismatique capable de remplacer Benjamin Netanyahou; Israël qui voit grossir tous les ans le nombre de ses pauvres et de ses défavorisés; Israël, enfin, gangrené par la corruption qui atteint les sommets de la classe politique, jusqu’au gouvernement lui-même.
Lire la suite sur Slate.fr

4 commentaires:

Dinah DOUÏEB a dit…

S'il aime vraiment son pays mister bibi devrait donc démissionner ... trop de complaisance avec l'orthodoxie religieuse toutes obédiences confondues   , trop de division, trop de haine, trop d'injustices, beaucoup d'orgueil...

Pascale CHATELUS a dit…

C est un des plus beaux textes que tu as écrits.
Il est si criant de vérité.
Il inspire ce que nous ressentons.. la crainte, la tristesse et la colère devant l aveuglement d une grande partie de nos concitoyens.

François GUTHMANN a dit…

Constat un brin pessimiste. J'ai bon espoir que les forces vives de la nation ne laisseront pas faire. Déjà, même et y compris au sein du Likoud, s'élèvent de plus en plus de voix pour refuser ces dérives. Déjà bon nbre de municipalités ont annoncé vouloir refuser la fermeture des commerces le shabbat. Le citoyen lambda s'élève contre ces mesures et contre les discours de haine de certains rabbins à l'encontre du Chef d'État Major. Les sondages qui se suivent ne se démentent pas. Si la gauche c'est vrai est inaudible, et à nouveau en proie aux déchirements internes (pas nouveau, nouveau) le centre droit et le centre gauche semblent vouloir dessiner les contours d'une nouvelle majorité laïque , ... laissant les partis religieux et extrêmes en dehors de la future coalition. Le tout premier mot que j"avais appris à mon arrivée en Israël en 72 : sablanout...

Marianne ARNAUD a dit…

Cher monsieur Benillouche,

Je ne suis évidemment pas compétente pour juger du fait politique en Israël, cela devrait donc suffire pour m'interdire de commenter cet article.
Cependant à vous lire, je ne peux que constater que la crise démocratique que traverse Israël n'est guère différente de celles qui sévissent dans la plupart des démocraties occidentales, à commencer par la France.

Très cordialement.