ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

mardi 11 août 2015

SLATE : UNE PARTIE DE LA DROITE ISRAÉLIENNE PRÉFÈRE LA HAINE À LA PAIX



SLATE : UNE PARTIE DE LA DROITE ISRAÉLIENNE PRÉFÈRE LA HAINE À LA PAIX

Par Jacques BENILLOUCHE

Les insultes qui ont accompagné les récentes prises de position du président Reuven Rivlin, qui vient pourtant des rangs de la droite, symbolisent la radicalisation du parti au pouvoir.


La droite israélienne se radicalise actuellement, un constat qui peut aussi se vérifier dans les pays européens, où la droite républicaine court après les nationalistes et l'extrême droite pour garder ou reprendre le pouvoir, en perdant son âme. Les récents événements liés à l’assassinat d’une jeune fille au cours du défilé de la Gay Pride et à l’incendie d’une maison palestinienne, causant la mort d’un bébé puis de son père, ont mis en évidence la montée des extrêmes dans le pays, et nul cas ne l'illustre mieux que ce qui arrive au président de l'Etat israélien, Reuven Rivlin.



La personnalité de certains dirigeants s’affirme souvent au contact de la réalité du pouvoir: c’est le cas de ce dernier. Il n'avait jamais été un personnage marquant, presque terne dans ses fonctions antérieures. C’était pourtant un cacique du Likoud, élevé dans les valeurs du mouvement sioniste Betar, créé par le nationaliste Vladimir Zeev Jabotinsky. Rivlin était un pilier du parti, fervent partisan du Grand Israël, avec des racines plantées profondément dans la droite idéologique. En tant que président de la Knesset de 2003 à 2006, il avait fait partie des adversaires du plan de désengagement de Gaza engagé par Ariel Sharon.

Lire la suite sur Slate.fr en cliquant sur le lien :


6 commentaires:

Bernard NIVAL a dit…

Rivlin est un vrai juif ,un idéaliste qui s'imagine que les deux peuples réconciliés pourront vivre harmonieusement dans le même pays .

Gérard AMSELLEM des Bastides a dit…

En miroir avec la Gauche israélienne"....même combat.

Marianne ARNAUD a dit…

Il n'est que de voir la polémique engendrée à l'occasion de l'organisation de la manifestation : "Tel-Aviv sur Seine", par la mairie de Paris, pour comprendre que RIEN ne sera jamais pardonné à Israël, quelle que soit la bonne volonté déployée par les sages si bien représentés par le président Reuven Rivlin.

AMMONRUSQ a dit…

Je suis assez de l'avis de Marianne ARNAUD,mais ou donc est passer cette gauche Israelienne que nous avons connus,j'ai l'impression qu'elle est tout comme la gauche mondiale aux abonnés absent car elle a toujours les mêmes slogans comme la droite d'ailleurs un peu à coté de l'évènement !

Véronique ALLOUCHE a dit…

@Marianne Arnaud

Vous avez raison, RIEN ne sera jamais pardonné à Israël.... Et surtout pas de la part du front de gauche qui, à l'occasion de cette polémique, déverse ses versets de haine antisémite.
En ce jeudi 13 août, pas moins de 300 militaires seront déployés sur les quais de Seine...
Bien cordialement
Véronique Allouche

Avraham NATAF a dit…

La liberté des uns s' arrête ou commence celles des autres. Prendre une responsabilité collective pour les gestes d'un récidiviste illuminé ou d'une agression à la bombe incendiaire donne justification aux ennemis d’Israël; la Vérité reste la meilleure référence.