Après l’affichage du premier article, le chargement des articles suivants nécessite environ une minute d’attente.

ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


 

dimanche 6 janvier 2013

DE SUGAR MAN A RITA LEVI-MONTALCINI par Jean SMIA


DE SUGAR MAN A RITA LEVI-MONTALCINI
 
Par Jean SMIA
copyright © Temps et Contretemps


 Rita Levi-Montalcini
 



Après avoir entendu le dédaigneux silence de nos journaleux sur le décès, à 103 ans, de Rita Levi-Montalcini, première femme à voir obtenu un prix Nobel qui avait dit à l'âge de 95 ans : «Que le corps fasse ce qu'il veut: Je ne suis pas mon corps, je suis mon esprit.»



Sugar Man

Après avoir vu un film formidable : Sugar man. Cette histoire vraie se passe réellement aujourd'hui. Elle nous raconte la vie de Sixto Rodriguez, et elle met en évidence l'imposture de ceux qui se prétendent «critiques spécialistes. Elle souligne l'aliénation de notre libre arbitre résultant de l'hypnose exercée par les médias, confirmant que, sous couvert d'avancée démocratique, le «libre accès à l'information» s'est transformé en libre permission de censure ou de désinformation.

http://www.france24.com/fr/20121229-cinema-searching-for-sugar-man-sixto-rodriguez-mythe-musique-afrique-sud

 
Ces deux personnages, évoluant dans des systèmes de valeurs culturelles totalement différents, ont quelque chose de messianique, car ils semblent guidés par une étrange mission, dont le message reste à découvrir. Mais alors, si les vies et les messages de ces deux-là m'ont été dissimulés, combien y en a-t-il eu d'autres ?

Allez voir ce film et lisez le résumé de la vie de Rita Levi-Montalcini, vous comprendrez pourquoi je suis persuadé que, si jamais un Messie revenait ou apparaissait, les journaleux s'associeraient aux religieux, rabbins, ayatollahs, prêtres et autres marchands d'objets sacralisés, pour le réduire au silence.

Pendant que je restais en bas, dans l'ombre noire,
D'autres montaient cueillir le baiser de la gloire !
(Cyrano: acte V scène 6)

 

Aucun commentaire: