Je n’ai jamais été un militant. Persuadé que tôt ou tard je pouvais être sommé de penser et d’agir contre ma raison, je n’ai formellement adhéré à aucun groupement. En outre, si j’avais fait partie d’un mouvement quelconque, révolutionnaire ou nationaliste, par exemple, j’aurais été de ces militants qui continuent la lutte après la victoire.

Albert MEMMI

LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE, cliquer sur l'image pour lire l'article


 

vendredi 21 décembre 2012

INTERVIEW EXCLUSIVE D’UN DIRIGEANT DU FATAH


INTERVIEW EXCLUSIVE D’UN DIRIGEANT DU FATAH
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps et Slate.fr

          ABU EISHEH: «LE MEILLEUR PROTECTEUR DU PEUPLE ISRAÉLIEN, C'EST LE PEUPLE PALESTINIEN»
Un entretien avec le Docteur Abu Eisheh, professeur de droit à l’université Al-Qods et membre du Fatah.


Professeur de droit à l'université arabe de Jérusalem al-Qods, conseiller municipal de Hébron, président de l’association d’échanges culturels Hébron-France, le Docteur Abu Eisheh a rencontré le correspondant de Slate.

Que penser de la déclaration de Khaled Mechaal, prononcée le 8 décembre à Gaza, selon laquelle «la Palestine, de la mer Méditerranée au fleuve Jourdain, du nord au sud, est notre terre et notre nation, dont on ne peut céder ni un pouce ni une partie. Nous ne pouvons pas reconnaître de légitimité à l'occupation de la Palestine ni à Israël»? Faut-il craindre une troisième Intifada? Quel est le rôle du Qatar? Comment imaginer la cohabitation entre palestiniens et israéliens en Cisjordanie?

Lire l'interview en cliquant sur le lien :

http://www.slate.fr/story/66283/abu-eisheh-fatah-hamas-khaled-mechaal-israel-securite



 

Aucun commentaire: