ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

mercredi 21 novembre 2012

CHRISTOPHE BIGOT : UN GLOBE-TROTTER EN ISRAËL


 
CHRISTOPHE BIGOT : UN GLOBE-TROTTER EN ISRAËL
 
Par Jacques BENILLOUCHE
copyright© Temps et Contretemps


                L’ambassadeur de France en Israël avait déjà étonné plus d’un de ses concitoyens en circulant à Tel-Aviv sur sa moto, sans garde du corps. Christophe Bigot semble vivre dans un autre monde que celui de la guerre en Israël, celui de la liberté de déplacement et de la liberté des rencontres. Il personnifie un Quai d’Orsay, inhabituel pour les israéliens, attaché aux valeurs d’Israël, sensible non seulement aux intérêts de ses concitoyens mais à aussi à la souffrance de tous les israéliens car la «souffrance n’a pas de nationalité».  





            Le matin de l’arrivée en Israël du ministre des affaires étrangères Laurent Fabius, le 18 novembre, il s’était rendu à Kyriat Malachi, Ashkelon et Ashdod auprès des familles des victimes des missiles meurtriers de Gaza afin d’exprimer la solidarité de la France avec les populations du sud du pays.
            Le 20 novembre, alors que les tirs n’avaient pas cessé ou plutôt s’étaient intensifiés, il avait pris la route avec le Consul General à Tel-Aviv, Patrice Matton, pour visiter les villes d’Ofaquim, Beer Sheva et Dimona sous le feu des missiles envoyés par les islamistes. Et à l’instar d’un reporter de télévision il a donné, en direct sur Guysen-Tv, son sentiment sur la vision qui s’était dévoilée à lui, sur place, une vision pleine de violence et de mort.  Après avoir rendu visite aux habitants de la maison qui avait été détruite à Beer-Cheva par une roquette, il a voulu se rendre compte par lui-même, auprès de la communauté française de la ville, de ses conditions de vie précaire.
L'ambassadeur a écouté les habitants qui ont détaillé leur quotidien sous les tirs de roquettes et les a assurés des efforts de la France et d'autres pays de la communauté internationale pour favoriser un cessez-le-feu rapide. Certes il ne s’agissait que d’un réconfort moral mais, venant du plus haut représentant de la France, il pouvait atteindre les esprits de ceux qui se sentaient abandonnés.
 

La réactivité de l’ambassadeur Christophe Bigot à tous les faits et actes touchant la population israélienne est exceptionnelle. Parce qu’il s’implique dans la vie de ses concitoyens en Israël, il a été en première ligne pour assurer les parents de Guilad Shalit de la volonté de la France de tout faire pour le libérer. Au cours de l’opération «pilier de défense», il tient à partager au  quotidien les souffrances de civils innocents. Il peut ainsi transmettre, à certains fonctionnaires froids du Quai d’Orsay, des images vécues des destructions et des malheurs pour tenter de modifier la perception qu’ils ont des israéliens.

Israël a besoin d’amis qui le soutiennent dans les jours de peine et de pleurs. Par ses qualités de globe-trotter infatigable, Christophe Bigot nous réconcilie, certains jours, avec une administration française qui porte un jugement déphasé sur la réalité politique israélienne. En fait c’est l’honneur de la France qui s’exprime à travers  les déplacements risqués de l’ambassadeur de France.    

1 commentaire:

Marc Mimouni a dit…

Monsieur Bigot autant que sa femme sont des gens tout a fait exceptionnels et donnent une merveilleuse image de la France. Il n'y a malheureusement pas assez de diplomates de ce genre au Quai d'Orsay et je pense que les diplomates devraient prendre des lecons de gens aussi honnetes . Cette honnetete ne les empeche pas du reste d'avoir des idees differentes des notres et de les exprimer. Mais qu'il est bon d'entendre les critiques ou plutot les remarques de tels amis vriment empathiques et aimant autrui sans arrieres pensees.Merci a vous de faire connaitre au bon peuplede telles personnalites. Bien a vous . Professeur Marc Mimouni