Je n’ai jamais été un militant. Persuadé que tôt ou tard je pouvais être sommé de penser et d’agir contre ma raison, je n’ai formellement adhéré à aucun groupement. En outre, si j’avais fait partie d’un mouvement quelconque, révolutionnaire ou nationaliste, par exemple, j’aurais été de ces militants qui continuent la lutte après la victoire.

Albert MEMMI

LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE, cliquer sur l'image pour lire l'article


 

mardi 10 janvier 2012

SLATE : Du détroit de Tiran au détroit d'Ormuz


SLATE : Du détroit de Tiran au détroit d'Ormuz

par Jacques BENILLOUCHE


Il y a 45 ans, la fermeture unilatérale par Nasser du détroit de Tiran précipitait la Guerre des Six-Jours. La volonté de l'Iran de fermer le détroit d'Ormuz pourrait avoir des conséquences comparables. 


Les hommes politiques font souvent peu de cas des enseignements de l’Histoire. La Guerre des six jours avait été déclenchée comme une «attaque préventive» d'Israël contre ses voisins arabes, à la suite du blocus du détroit de Tiran aux navires israéliens par l'Égypte le 23 mai 1967 . Les israéliens avaient alors prévenu que la fermeture de l’accès à la Mer Rouge et au port d’Eilat serait considérée comme un casus belli. Aujourd’hui, les dirigeants iraniens veulent faire du contrôle du détroit d'Ormuz, la démonstration de leur force, impressionner, tout comme Nasser, les opinions publiques arabes et musulmanes et consolider leur pouvoir. Il s'agit aussi de tester la réaction occidentale et une administration Obama considérée comme faible. Mais il faut savoir jusqu'où ne pas aller car il est invraisemblable que Téhéran s’engage délibérément dans une confrontation armée suicidaire....

Lire la suite en cliquant sur le lien :



Aucun commentaire: