ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

mercredi 29 février 2012

JE NE SUIS PAS ANTISEMITE MAIS


JE NE SUIS PAS ANTISEMITE MAIS...

par Jacques BENILLOUCHE


         Je ne suis pas antisémite mais, à la rigueur, antisioniste ! C'est la nouvelle posture de ceux qui, à présent, affichent ouvertement leur rejet de l'Etat juif en attendant de rejeter carrément son peuple. Cette expression favorite a droit de cité parce que critiquer les juifs est passible des tribunaux. L'antisionisme devient une attitude noble, justifiée par la réputation d'Israël d'être "conquérant face à un peuple palestinien désarmé et opprimé."

          Ce qui se faisait auparavant en catimini prend aujourd'hui des proportions qui semblent tolérées même dans une radio d'Etat, France-Inter en particulier. Il suffit d'écouter cette émission pour être convaincu que les tentatives de réduire l'antisémitisme en France sont vouées à l'échec puisque l'exemple vient d'en-haut. L'animateur avait du mal à prononcer le mot juif et il a dû s'y prendre à plusieurs fois.

           Mais les juifs eux-mêmes ne sont pas à l'abri des critiques car quelle intérêt avait cette auditrice à intervenir pour raconter sa vie privée, sinon pour se mettre en valeur en dépit du bon sens avec le seul objectif de participer à une radio-réalité de bas niveau. Elle s'est mise elle-même dans une situation où seule la volonté de faire parler d'elle primait sur la nécessité de laver le linge sale en famille. Passer à la radio quitte à être proprement malmenée ne mérite aucune compromission. Mais la déontologie de l'animateur reste aussi en question et avant de chercher à analyser les statistiques de la baisse de l'antisémitisme, il serait bon que la liberté de la presse soit mieux encadrée.
video
 Cliquer sur le triangle noir pour écouter l'émission

Pour ceux qui voudraient écouter l'émission directement sur le site de France-Inter cliquer sur le lien 




http://www.franceinter.fr/emission-a-votre-ecoute-coute-que-coute-la-femme-qui-hesitait-a-s-installer-en-isarel

M.A.J du 01/03/12
 
Aux dernières informations, il s'agissait d'une émission humoristique et nous sommes nombreux à l'avoir pris au premier degré. Mea Culpa. Il n'en demeure pas moins, qu'en cette période troublée, certains sujets devraient être abordés avec plus de précaution. 

 

 

Aucun commentaire: