ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

vendredi 19 août 2011

ISRAËL : CYCLE ATTENTAT-REPRESSION




ISRAËL : CYCLE ATTENTAT-REPRESSION

Par Jacques BENILLOUCHE

Pascal Abrahami, francophone, tué dans l'attentat

                Le cycle attentat répression est enclenché. Il devient l’antienne d’une région qui n’arrive pas à sortir du déferlement de haine et de sang. Aussitôt qu’un petit répit s’instaure, la mort rôde à nouveau pour apporter son cortège de larmes et d’impuissance. La bande de Gaza est pourtant indépendante depuis que l’armée a décidé de l’évacuer. L’ouverture de la frontière avec l’Egypte aurait dû justifier que les armes se taisent dans l’intérêt des populations arabes qui souffrent de la chape de plomb imposée par des dirigeants islamistes imperméables à l’appel de la démocratie et de la raison. 

Sanctuaire du Sinaï

Mais le côté prosélyte des islamistes domine tandis que des sommes considérables sont sacrifiées  en armement et en fumée pour le désespoir du peuple palestinien. Ils ne vivent que par le désordre, la guerre et le sacrifice humain. Alors que la révolution d’Egypte aurait pu ouvrir des perspectives de démocratie et de développement économique, ils abusent de la faiblesse du régime de transition pour jouer de la provocation. Ayant compris que leur salut ne viendrait pas d’un affrontement direct avec l’armée israélienne aux frontières de Gaza, ils ont choisi le sanctuaire du Sinaï pour lancer des attaques sanglantes contre des autobus et des voitures civiles.
Ils souhaitent en fait la guerre car elle représente pour eux  le terreau où pousse la haine du juif et de l'occident. Israël ne craint pas cette extrémité et, s’ils persistent dans la provocation, ils obtiendront satisfaction. L’Etat juif risque d’être contraint, un jour, de nettoyer cette poche du Sinaï où prolifère la gangrène qui s’est installée pour s’étendre jusqu’au Canal de Suez. Israël a évacué cette grande étendue égyptienne en échange d’une paix sincère et durable. Les égyptiens ont joué le jeu et le jouent encore mais des éléments venus de Gaza, d’Afghanistan et de toutes les terres des barbus veulent transformer la région en un champ de bataille

 La guerre inévitable

La FMO est une mission de paix non onusienne déployée dans le Sinaï depuis le retrait israélien de la péninsule, en 1982. Onze pays y participent, sous une direction américaine. Elle est chargée de surveiller l'application des accords égypto-israéliens limitant les effectifs militaires, les armements et les bases dans le Sinaï égyptien, ainsi qu'en Israël. Elle est systématiquement attaquée par des terroristes qui tiennent à déloger cette présence américaine, très impuissante en fait.
Israël pourrait de ne pas avoir le choix car il estime que toute faiblesse affichée signerait son arrêt de mort. Si les égyptiens et leurs alliés américains ne soignent pas le cancer du Sinaï alors, les israéliens interviendront en force, avec l’aviation, les drones, les missiles et peut-être les tanks et l’infanterie. L’opinion internationale sera certes révoltée et les pays de l’ONU, toujours prompts à user de la voix et non de l’action, seront exaspérés mais ils s’en prendront à eux-mêmes puisqu’ils  montrent déjà leur impuissance à mater  des dictateurs qui  assassinent leur peuple. Des civils innocents ne peuvent pas payer de leur vie l’inconséquence de terroristes insatiables de sang et de rancœur.  La guerre sera alors inévitable.

Aucun commentaire: