LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE, cliquer sur l'image pour lire l'article


 

vendredi 4 juin 2021

Imagination par Claude Meillet

 

IMAGINATION


Par Claude MEILLET

 

 

Rêve

Toutes les conditions étaient réunies. Le danger Covid s’était éloigné. Le nouvel épisode de guerre venait de se terminer. En eau de boudin, mais terminé. Et après un temps de valse-hésitation, le soleil éclatant de l’été les avait tous réunis sur la plage. La proposition était venue de la jeune étudiante : Mare du Zoom. Des vaccins, des scuds et des contre-scuds. Cette nuit, j’air rêvé d’un nouveau monde. Je vous raconte. Et vous libérez votre imagination. Proposition acclamée, dans l’euphorie du moment. Jonathan donna le top départ.



Salon de coiffure


Visiblement tous les mauvais acteurs de cette suite passée de mauvais évènements, allaient payer les pots cassés. Pour ouvrir le bal, elle évoqua avec gourmandise la vision de Donald Trump, sorti de prison, coiffeur pour dames dans un salon d’une petite ville du Michigan. Avec madame tenant la caisse. D’Erdogan, condamné par le nouveau pouvoir turque, à des travaux d’intérêt commun balayant les rues d’un bourg de la Cappadoce. De Poutine, marchant au pas dans une caserne de Sibérie orientale, sur ordre d’Alexeï Navalny, installé dans les ors du Kremlin.  Du président Orban sur les bancs d’une école préparatoire au métier d’instituteur, dans le cadre d’une reconversion idéologique. De Jean-Luc Mélenchon, enfermé avec Éric Zemmour dans un hologramme impossible à ouvrir.

Puis, avec une délectation non dissimulée, elle décrivit le sort réservé à Benyamin Netanyahou et à sa garde rapprochée. Après tractation ardue avec le nouveau pouvoir, les représentants de la justice, et la bénédiction du nouveau Président, il avait accepté contre l’abandon de toute poursuite judiciaire, de créer un nouveau kibboutz dans le sud Néguev. Emmenant avec lui, sa propre famille. Et sa famille politique proche. L’un chargé de l’eau et de l’électricité. Un autre de la culture, agricole, un de la maçonnerie, une de l’approvisionnement et cuisine….Par le miracle de l’imaginaire nocturne, elle avait vu, dit-elle, réellement vu, trois des leaders du Hamas en short, bras dessus-dessous avec Mahmoud Abbas, accompagnés de quatre représentants des partis religieux nationalistes israéliens, parcourir à pied toute la ligne verte pour convenir d’un tracé idéal.

Kibboutz


La capacité galvanisante du rêve de la jeune fille déclencha un souffle créatif, balayant toute l’assemblée. Le nouveau monde de la politique pour commencer. Fini le temps plein. La politique retourne dans la société. Elle ne sera plus une fonction permanente rémunérée mais une vocation temporaire bénévole pour des hommes et femmes exerçant une activité dans la société civile. La règle de base sera celle de la subsidiarité. L’ONU ne sera plus ce «machin» gigantesque et royal installé à New York, mais une structure modeste, décentralisée, dont le siège sera installé sous une grande tente au cœur du Sahara.

La religion, ensuite. Un grand fleuve éternel qui va retrouver son lit. Plus d’intrusion dans la régulation de la vie collective. D’expérience, on sait trop que les volontés œcuméniques diverses et variées, opposées férocement les unes aux autres, n’ont jamais abouties qu’aux plus grandes catastrophes humanitaires. Les religions, à travers leurs corps de représentants, seront ramenées, de gré ou de force, à leur vocation individuelle. Les prêtres rentreront dans leur église. Pour offrir à ceux qui le souhaitent un cadre conceptuel, éthique, psychologique, transcendantal, propre à l’épanouissement de leur personnalité. L’accélération des temps complexifie la relation intergénérationnelle ? A la mission des anciens d’éducations des jeunes, répondra une mission des jeunes à former les anciens à l’usage de la cascade constante des nouvelles technologies. Des PDG gagnent 320 fois le salaire d’un de leurs employés ? Une désescalade obligée amènera un seuil d’écart, internationalement défini, à dix fois.

Enfin, dit les yeux levés, en quasi-extase, le libraire aux joues creuses, on va régler son sort à l’antisémitisme. Une bonne fois pour toutes. Il appuya son dire sur une injonction, mondialement adressée. «Foutez-nous la paix». Depuis plus de 2000 ans en Occident, la lâcheté humaine s’est focalisée sur la haine du faible, le Juif. Depuis quelques dizaines d’années l’instrumentalisation de cette haine ancestrale l’a diffusée mondialement. Il est pourtant temps que ce monde se rende à la réalité. Les Juifs ne sont plus faibles. Ils ont normalisé leur statut. Les Juifs des différents États du monde sont des citoyens à part entière des pays où ils vivent. Et Israël, n’en déplaise à beaucoup, est un État à part entière dans les États du monde. Avec, comme pour tous, ses bons et mauvais côtés. La focalisation n’a plus de raison d’être.



Le moment est enfin venu de «lâcher la bride» au Juif. Les sujets de déversement de la bile humaine ne manquent pas. Plus de 100.00 morts civiles en Syrie, dont plus de 10.000 enfants, à mettre au crédit du président récemment triomphalement réélu. Les millions de musulmans turcophones ouïghours incarcérés, stérilisés, probablement exterminés, par le régime chinois. Les Yéménites, les Soudanais, les Maliens, les Afghans, seraient tellement heureux qu’on s’intéresse à leurs bourreaux. Et surtout, conclut son rêve éveillé, le libraire, ne remplacez pas le Juif par l’Arabe, vous ne feriez que passer d’un antisionisme à un autre.

La prof d’anglais rebondit sur cette dernière exorde, en rappelant à tous que Freud voyait dans le rêve «la voie royale pour accéder à l’inconscient» et que leur exercice révélait les petites idées que chacun cachait derrière sa tête. La proposition finale provint de Jonathan : Allons les rafraîchir ces têtes, la mer, c’est juste en face.

8 commentaires:

bliahphilippe a dit…

Israel s'il est un Etat à part entiére reste perçu comme un Etat entiérement à part. Le double standard à la vie dure .
Poursuivi par la bénédiction (ou la malédiction ?) biblique "une nation qui ne se confond pas pas avec les autres nations".
L'antisémitisme du présent n'est que la continuité sous d'autres formes actualisées de l'antisémitisme du passé.
Ce qui raméne à la réflexion de fond à méditer : "L'origine de la haine? -La haine des origines"!

ingrid Israël-Anderhuber a dit…

Heureusement que rien n’empêche l’Homme de rêver, ou d’imaginer un monde à son idée, au gré de ses envies, de ses désirs, de ses multiples fantasmes. Mais heureusement aussi que Dieu, le Créateur de l'Homme, reste aux commandes pour assurer, en son temps, avec justice notre paix et notre sécurité éternelles...

bliahphilippe a dit…

A Ingrid Israel Anderhuber :
Vous etres mure pour écrire à titre anthume les mémoires d'outre tombe.

Marianne ARNAUD a dit…

Aïe ! N'étant pas très maligne, comme chacun sait, j'ai tiqué dès la troisième ligne ! "Mare du Zoom" ! Il ne pouvait pas s'agir d'une "petite étendue d'eau" ? La jeune étudiante en a donc marre (marre à bout - bout d'ficelle) du Zoom ! Mais c'est quoi ce "Zoom" ? Peu importe, je libère mon imagination et je continue ma lecture.
"... le nouveau pouvoir turque..." ? Je tique encore ! Et là je me dis qu'il faut que j'arrête de chipoter pour continuer à rêver !
Le problème c'est qu'à partir de ce moment-là je n'ai plus rien compris ! J'ai vu que des tas de personnages avaient un rôle dans ce rêve, sauf celui qui, selon moi, aurait dû tenir le rôle principal : Joe Biden !
Là je me suis dit qu'il y avait du refoulé dans cet imaginaire, et j'ai glissé jusqu'au commentaire de monsieur Bliah.
"Bon Dieu ! Mais c'est bien sûr !" comme disait jadis le commissaire Bourrel !
Ce dont on nous entretenait c'était de la haine des origines à l'origine de la haine !

Véronique Allouche a dit…

Marianne la coquine a sévi en relevant deux fautes d’orthographe dans le texte. Tenant compte de son œil de lynx je mettrais donc 18/20 à ce très beau rêve que nous conte l’auteur. En le lisant la réalité nous semble moins pénible.
Autre citation de Freud:« Le rêve ne pense ni ne calcule ; d'une manière générale il ne juge pas : il se contente de tranformer. »

ingrid Israël-Anderhuber a dit…

à bliahphilippe : Vous avez le droit de rêver...

Jonathan a dit…

Pour, à son tour, apporter son soutien aux défenseurs de son rêve, Jonathan veut leur offrir le témoignage du maître de l'imagination, Marcel Proust:
''...un rêve bien réel dont ce serait le bonheur de vivre la douceur, toute la philosophie de le comprendre, et tout l'art de le recréer.''

ingrid Israël-Anderhuber a dit…

Les défenseurs du rêve de Jonathan ont besoin de soutien ?! Mais contre qui ? Quand un rêve n’est qu’un rêve, pour qui peut-il être un danger ? Par exemple, quand le libraire aux joues creuses, les yeux levés et en quasi-extase, dit : «On va régler son sort à l’antisémitisme. Une fois pour toutes», ceci n’est que pure imagination car n’a aucune chance de se réaliser. En effet, pour régler son sort à l’antisémitisme une fois pour toutes encore faut-il commencer par régler son sort au responsable de l’antisémitisme : le serpent ancien ou diable ou satan ou adversaire ou roi de Babylone ou prince de Tyr etc., ainsi que la Bible le nomme et nous le décrit notamment

- En Esaïe par lequel l’Eternel parle à Jacob-Israël (peuple et nation) :
«Car l'Eternel aura pitié de Jacob, il choisira encore Israël, et il les rétablira dans leur pays ; les étrangers se joindront à eux (…) Et quand l'Eternel t'aura donné du repos, après tes fatigues et tes agitations, et après la dure servitude qui te fut imposée, alors tu [Jacob-Israël] prononceras ce chant sur le ROI DE BABYLONE et tu diras : Eh quoi ! le tyran n'est plus ! L'oppression a cessé ! L'Eternel a brisé le bâton des méchants, la verge des dominateurs. (…) Celui qui dans sa colère subjuguait les nations est poursuivi sans ménagement. Toute la terre jouit du repos et de la paix [règne messianique] (…) TE VOILA TOMBE DU CIEL, ASTRE BRILLANT [Lucifer], FILS DE L’AURORE ! Tu es abattu à terre, toi, le vainqueur des nations ! Tu disais en ton coeur : (…) Je serai semblable au Très-Haut. Mais tu as été précipité (…) dans les profondeurs de la fosse...» (chap. 14, 1-15)

- En Ezéchiel :
«La parole de l'Eternel me fut adressée en ces mots : (…) Fils de l'homme, prononce une complainte sur le ROI DE TYR ! Tu lui diras : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : tu mettais le sceau à la perfection, tu étais plein de sagesse, parfait en beauté. Tu étais en EDEN, le jardin de Dieu ; tu étais couvert de toute espèce de pierres précieuses, de sardoine, de topaze, de diamant (…) d'émeraude et d'or ; tes tambourins et tes flûtes étaient à ton service, préparés pour le jour où tu fus créé. Tu étais un CHERUBIN protecteur aux ailes déployées ; Je t'avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu ; tu marchais au milieu des pierres étincelantes. Tu as été intègre dans tes voies, depuis le jour où tu fus créé jusqu'à celui où l'iniquité a été trouvée chez toi. (…) tu as péché (…) et je te fais disparaître, CHERUBIN protecteur, du milieu des pierres étincelantes. Ton coeur s'est élevé à cause de ta beauté, tu as corrompu ta sagesse par ton éclat ; je te jette par terre, je te livre en spectacle aux rois (...) Je fais sortir du milieu de toi un feu qui te dévore, je te réduis en cendre sur la terre (…) Tu es réduit au néant, tu ne seras plus à jamais !» (chap. 28, 11-19)

Voilà le responsable de l’antisémitisme qui subjuguait les nations CONTRE Israël, au moyen de RELIGIONS antisémites et de PERSONNES antisémites ! Il est un ANGE déchu, par conséquent aucun être HUMAIN ne peut lui régler définitivement son sort. Seul le Messie, Yeshoua-Jésus, l’a fait, selon ce que nous dit Saul-Paul : «Yeshoua-Jésus a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix ; le Messie a dépouillé les DOMINATIONS et les AUTORITES des ténèbres, et les a livrées publiquement en spectacle EN TRIOMPHANT d'elles par la croix.» (Lettre aux Colossiens, chap. 2, 13-15)

La croix est un triomphe, une victoire contre le serpent ancien et contre le péché. Et le vainqueur du CHERUBIN déchu, c’est le Messie, HommeDIEU.

Le rêve messianique est le seul bien réel puisqu’il verra effectivement notamment l’éradication totale de l’antisémitisme, l’ANTISEMITE par excellence ayant été jeté dans la fosse. C’est sûrement ce rêve-là bien réel dont ce sera le bonheur de vivre la douceur que Proust a évoqué. Donc… pourquoi ne pas surtout rêver de ce rêve ?!